Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Conseil supérieur de la communication : Luc Adolphe Tiao invite les journalistes à plus de responsabilité

Accueil > Actualités > DOSSIERS > La liberté de presse au Burkina • • jeudi 11 janvier 2007 à 07h27min

Le personnel du Conseil supérieur de la communication (CSC) s’est retrouvé le mardi 9 janvier 2007 pour présenter leurs vœux de nouvel an au premier responsable de l’institution, Luc Adolphe Tiao.

Les travailleurs, par la voix de leur représentant, le secrétaire général de l’institution Songré Etienne Sawadogo, ont à l’occasion souhaité au président du conseil leurs vœux de santé, de bonheur et de paix. « Nous rendons grâce à Dieu pour la santé physique et intellectuelle ainsi que la paix qu’il vous a données à vous et à votre famille.

Ce qui vous a permis de relever... les défis de 2006. Nous pensons notamment aux élections municipales dont la médiatisation a été, de l’avis de tous, d’une grande qualité professionnelle. Nous pensons également au renouvellement du collège de conseillers qui traduit la qualité de son fonctionnement en conformité avec l’ancrage continu d’une culture de régulation communicationnelle, compagne naturelle de la démocratie... », a souligné le représentant du personnel.

Et comme il sied en de pareilles circonstances, le personnel en a profité pour présenter ses doléances. Il s’agit de l’amélioration de leurs conditions de vie dont notamment l’élaboration d’un statut spécifique du CSC. Le personnel a émis aussi l’espoir de voir le démarrage effectif des travaux de réhabilitation des locaux et demander davantage de moyens techniques pour mieux assurer les tâches quotidiennes de régulation et la conservation de la mémoire de l’instance.

Dans sa réponse, le président Luc Adolphe Tiao a félicité et encouragé le personnel pour le travail abattu en 2006. « Je voudrais exprimer à chacun de vous mes sentiments de fierté et de reconnaissance pour la confiance renouvelée à mon endroit et qui a sans doute permis d’obtenir les résultats significatifs... », a-t-il indiqué.

Au nombre des défis qui se présentent au CSC pour l’année 2007, figurent entre autres, la consolidation des acquis et le renforcement de ses capacités opérationnelles, l’organisation des élections législatives de mai 2007 et surtout celle de la IVe conférence des instances de régulation de la communication du 29 juin au 4 juillet 2007 qu’il faut, selon Luc Adolphe Tiao, impérativement réussir.

La convention collective, la carte de presse, la dépénalisation des délits de presse sont également des actions qui feront l’objet de concertations entre le CSC et les différents acteurs.

L’ombre des événements entre militaires et policiers, les 20 et 21 décembre 2006 a plané sur cette présentation des vœux. Luc Adolphe Tiao a laissé entendre que ces événements interpellent chacun à intégrer les valeurs de paix, de justice et d’unité sans lesquelles la démocratie et le développement resteront vains. Il a invité la presse à redoubler de vigilance, de professionnalisme et de responsabilité dans le traitement de l’actualité relative à ces événements.

En réponse aux doléances de ses collaborateurs, le premier responsable du CSC a invité les agents à mettre en place un comité de réflexion qui pourra soumettre en examen au conseil des propositions idoines allant dans ce sens. Luc Adolphe Tiao a enfin souhaité que Dieu apporte à chacun des travailleurs, la santé et fasse régner la paix et la concorde dans leur famille respective.

« Que cette année voit l’image du conseil rayonner davantage pour témoigner, non seulement de sa raison d’être, de son utilité et de sa crédibilité, mais aussi pour confirmer, toujours plus l’ancrage du processus démocratique et la vitalité des institutions républicaines au Burkina Faso... », a-t-il souhaité.

Etienne NASSA

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés