Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Centre Aney Univers des Arts : l’artisanat au profit des orphelins

Accueil > Actualités > DOSSIERS > SIAO 2008 • • lundi 3 novembre 2008 à 17h22min

Yapo Aney René

Ils sont très nombreux les exposants à la 11ème édition du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou. Mais tous n’ont ni le même profil ni les mêmes intérêts. Le Centre Aney Univers des Arts, pour sa part, marie à la perfection travail artisanal de qualité et bien être des enfants. Et cela n’est pas sans lui réussir.

« Notre ambition est de faire assez de ventes afin de pouvoir mieux nous occuper des orphelins et enfants vulnérables de notre centre d’accueil ». C’est ainsi que s’exprime Monsieur Yapo Aney René, directeur du centre Aney Univers des arts qui vient d’Adzopé en Côte d’Ivoire. Pour sa première participation au SIAO, Monsieur Yapo ne passe assurément pas inaperçu ; auteur de l’une des plus grosses attractions du pavillon de la créativité, il est la coqueluche des médias nationaux et internationaux. Mais en plus de ses œuvres personnelles, l’artiste au grand cœur et son staff exposent également des œuvres de jeunes enfants de 8 ans et plus. Des enfants qu’il accueille et forme gratuitement à différents métiers des arts, dans un centre qu’il a crée et baptisé du nom de sa maman Aney.

« Vendre nos œuvres n’est pas une priorité pour nous. La priorité c’est de véhiculer un message de paix et d’union entre les africains », tel est son maître mot. L’on peut deviner qu’il sait de quoi il parle quand il évoque la paix, vu qu’il a vécu de près le récent conflit dans son pays la Côte d’Ivoire. La mise en place du centre “Aney Univers des Arts“, participe justement de cette recherche de paix, dira-t-il.. Enseigner l’art aux enfants, c’est leur apprendre à s’en sortir dans la vie, ce qui leur évitera de s’adonner à la délinquance. En outre, l’art étant un moyen d’expression très éloquent pour celui qui sait rester à son écoute, c’est aussi offrir un moyen d’expression à tous ces jeunes qu’il accueille dans son centre. Et cela marche bien affirme Monsieur Yapo, de ce fait il n’attend pas s’arrêter en si bon chemin.

Un centre à Ouagadougou, c’est la prochaine étape. Le SIAO étant l’occasion de faire des rencontres décisives pour la mise en place d’un lieu social d’apprentissage aux métiers des arts pour les orphelins et enfants vulnérables du Burkina. Selon Deassath Estelle, la porte-parole des enfants du centre, présente au SIAO, il faudrait que partout en Afrique il y ait de telles structures de récupération et de seconde chance pour les enfants exclus du système d’apprentissage classique ou désireux d’apprendre les métiers des arts. Elle souhaite être invitée à d’autres salons de ce genre afin de faire entendre la voix des enfants. Le centre Aney Univers des Arts est situé au Pavillon Jaune. Souhaitons d’ores et déjà bonne chance à son fondateur qui est en compétition pour le prix de la créativité avec son œuvre représentant trois baobabs qui ensemble tiennent en leur centre une calebasse. C’est le symbole de l’union entre les peuples africains, explique t-il. Un peu comme le SIAO donc !

Hermann Nazé

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
SIAO 2008 : Un bilan à mi-parcours globalement positif
Ibrahim Komi, un soldat artiste au SIAO
CODEPA : Les pays membres du appelés à s’acquitter de leurs cotisations
La vision commerciale des artisans potiers au SIAO
Centre Aney Univers des Arts : l’artisanat au profit des orphelins
L’Ethiopie au SIAO : “Travailler ensemble pour le continent“
SIAO 2008 : Ouaga sous les feux de la rampe
SIAO 2008 : Les organisateurs annoncent un événement grandiose
SIAO 2008 : Des innovations majeures
SIAO 2008 : A la conquête du public français
SIAO 2008 : Le Délégué Général rencontre la presse allemande à Berlin
SIAO 2008 : Installation du commissariat général
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés