ON EN PARLE : Manifestation des élèves à Kaya, un responsable de l’UNIR/PS interpellé

Publié le jeudi 17 mars 2011

 ON EN PARLE : Manifestation des élèves à Kaya, un responsable de l’UNIR/PS interpellé

Sampawendé Ouédraogo, directeur d’école primaire de fonction et président de la fédération de l’UNIR/PS du Centre – Nord, a été interpellé et entendu pendant près de trois heures le vendredi 11 mars 2011, par la brigade de recherche de la gendarmerie de Kaya. Selon nos sources d’information, l’interrogatoire aurait porté sur les récentes manifestations et la marche des élèves à Kaya.

Il serait soupçonné par la gendarmerie d’avoir incité les élèves à la casse. L’intéressé qui nie les faits à lui reprochés, estime que “ces agissements des forces de l’ordre ont été commandités par un député de la région, en vue de l’affaiblir politiquement“.

Le Pays

Messages

  • Quand on dit marche des eleves ou etudiants, est-ce que les autres burkinabe bne peuvent pas marcher ? C’est pour la cause qu’ on marche ou bien ? Si la cause est juste, moi je marche pour les charbonniers meme si je suis chiffonnier. Arretez de chercher des solutions qui ne sont pas celles des problemes que nous avons pour l’ heure. Et toi aussi militant de l’ UNIR, faut savoir ou tu mets tes pas. A l’ heure comme ca, le gouvernement se cherche et serait tente de designer les hommes politiques come etant derriere meme un zephir qui passe sur une tete rasee.

  • Cheres gendarmes, ne gaspillez pas l’estime qui vous reste.

  • C’est pas ça la solution mes chères gendarmes . réfléchissons un peu .

  • IL faut bien trouver un bouc emissire Et puis pouquoi lui ? Ailleurs il y a eu plus de manifestants et de degats qu’a Kaya Il me semble que la question soit ailleurs
    mahdou

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.