Manifestation d’étudiants à Koudougou : L’ANEB ne démord pas

Publié le vendredi 18 mars 2011

Manifestation d’étudiants à Koudougou : L’ANEB ne démord pas

Ce n’est pas la marée humaine observée lors des manifestations précédentes, mais ils étaient quelques centaines à braver les dures conditions de vie, occasionnées par la fermeture des cités et des restaurants universitaires, et à venir hurler leur mécontentement devant le haut- commissaire du Boulkiemdé, Fatoumata Coumba Touré, qu’ils ont maintenue debout, au soleil sur la terrasse avec tout son personnel, près de trois heures durant. Chants, invectives, insultes et slogans fusaient du mégaphone.

C’est quand le haut-commissaire a montré des signes de fatigue que les manifestants ont daigné libérer les lieux, non sans promettre d’y revenir tant que gain de cause ne sera pas obtenu. Avant de mettre fin à la marche, le président de l’ANEB de Koudougou, Francis Nikièma, a indiqué que les autorités doivent comprendre qu’elles ont intérêt à prendre la jeunesse au sérieux. La répression n’est pas la solution. Nous vous demandons de mettre fin aux injures.

Si nous étions les vandales dont elles nous traitent, nous aurions saccagé le haut-commissariat, mais nous ne sommes pas là pour promouvoir la violence, a fait remarquer Francis Nikièma. Il a prévenu que les marches ne prendraient fin que le jour où la lumière et la justice seront faites. “Le peuple est le plus fort et c’est la jeunesse, le peuple. Elle défendra la justice jusqu’à la dernière goutte de sang s’il le faut”, a conclu le président de l’ANEB. Depuis hier matin, nous avons pu observer que le campus est occupé par des éléments de forces de l’ordre.

Cyrille Zoma

L’Observateur Paalga

Messages

  • Franchement les Gens de l’Aneb , on dirait pas des étudiants, "on arrêtera pas tant que Justice ne sera pas rendu" voici leur propos ; ceux qui savent lire et qui on étudié un temps soit peut le droit savent qu’on ne vient pas devant un tribunal dire voici ce que tel a fait, et que le tribunal dise ok c cool je l’arrête et je l’enferme, Non la justice demandera des preuves, une enquête, des faits tangibles, et qui dit que justice doit être rendu devra au moins prendre du recul pour laisser un certain délai pour la constitution d’un dossier qui soit soumis au tribunal...Mais non nos frères étudiants aimes la rue, surtout celle ou on peut casser et brûler, c’est super un feu de camp pour se rechauffé un peu le coeur, non je devrai dire pour se refroidir le coeur puisque la colère les a déja rechauffé...apprenz a assumer vos actes...les cités et les services sociaux n’ont pas été fermé parce que l’Etat kiff tro de çà...non ya bien une raison qui la poussé a le faire...!!!!

    • Moiz, soit conséquent avec toi même. Regarde dans un passé recent si justice a été rendu, je pense à :
      - Dabo boukary 7è année de médecine enlever à ouagadougou en 1990, personne ne sais où est son corps, n’en parlons pas de justice ;
      - Zidiani Blaise et Emile Zigani, deux élèves de Garango tués en 1995, pas justice jusqu’à ce jour ;
      - Norbert Zongo et ses camarades d’infortune en 1998, tu as vu ta justice se manifester ?
      - Flavien Nébié élève en classe de CM2, assassiné le 6 décembre 2000 à Boussé, toujours pas de justice ;

      Si l’ANEB se tait, Justin Zongo et les morts qui ont suivi n’auront également pas de justice. La justice dont tu fais allusion, est une justice aux ordres qui sert uniquement à enterrer les dossiers brulants. Si c’était un membre de ta famille, tu ne parlerais pas ainsi. C’est pour ça, que l’attitude pacifique de l’ANEB (n’en deplaise à ses detracteur) est à saluer. Il faut qu’il y ait cette fois ci justice dans ce pays. Ils ont marché dans le calme et sont rentrés à la maison.

      Pas de police, pas de gaz, pas de casse.

    • Merci mon frère !!
      Je pense que cette vision des choses manque aux étudiants burkinabés . Ils agissent sans réfléchir . En plus ceux qui les poussent à manifester ne poursuivent pas le même but qu’eux . Ce n’est pas en cassant les biens publics qu’ils vont obtenir justice . Conséquences des manifestations : les universités publiques sont fermées ainsi que tous les services offerts aux étudiants . De même l’année scolaire ou universitaire est en train de partir en fumée !! Chers étudiants ,réveillez vous un jour !! Pensez vous que les enfants des gens du gouvernement sont au pays ?? Et ben je vous assure que la majorité est à l’extérieur . De ce fait , vous pouvez tout détruire y compris votre avenir mais vos problèmes ne finiront jamais. Prenez conscience !! votre réveil sera fatale . Laissez la justice faire son travail et ne soyez pas égoïstes !! Pensez un peu aux parents qui se saignent pour payer votre éducation .
      Ce n’est pas pour rien que le Burkina est toujours classé parmi les pays les plus pauvres du monde !! On ne peut pas connaitre un développement durable dans ces conditions : Un pas en avant et Cent pas en arrière !! Dites vous que ce que vous détruisez comme biens public , c’est votre argent(les contribuables ) qui servira à tout reconstruire !! J’espère que je me fais comprendre . Je m’adresse aux étudiants et non pas aux scolaires . En effet je me dis que un étudiant qui a son Bac et qui a déja fait l’ Université doit connaitre cela !! C’est le minimum !!
      A qui de droit !!!

    • Non la justice demandera des preuves, une enquête, des faits tangibles, et qui dit que justice doit être rendu devra au moins prendre du recul pour laisser un certain délai pour la constitution d’un dossier qui soit soumis au tribunal.
      ou etait ta justice quand on tuait Mr ZONGO !!
      c’est bien beau d’ecrire des choses a te lire on se rend compte q t’a pas fréquenté au BF.

    • Etudiant, si le burkina est en retard c’est parce que ya pas de justice. le manque de justice fait que les citoyen n’ont pas confiance aux institutions républicaine à raison d’ailleurs. Ce qui est frais pour nous burkinabé est vrai pour les investisseurs étrangers (ceux qui ont l’argent frais pour créer des sociétés, des usines, de l’emploi, de la croissance etc.). Si ya pas de justice, ces gens là n’ont pas confiance, parce qu’en cas de différents, ils ne sont pas sur que la loi soit respectée, n’importe qui peut venir les volé et y aura rien. Prenons le cas de Nestlé avec Kossouka, ya eu justice ? combien d’investisseurs ne vont pas venir à cause de ça ? Nestlé va t-il investir encore plus au Burkina ?
      C’est ça qui nous met en retard. Pour que tu te documente je te conseil tout les livres sur l’économie institutionnelle, tu comprendra mieux le rôle de la justice dans nos pays.

      C’est pourquoi, l’attitude de gens responsable comme l’ANEB est a salué. Parce que c’est de notre avenir qu’il s’agit, non seulement les futur emplois, mais aussi l’assurance de ne pas être la prochaine victime de gens sans foi ni loi.

      En sommes, les seuls et uniques responsables sont ceux qui empêchent la manifestation de la justice, l’émergence d’une justice libre et digne du peuple burkinabé.

    • je me permets de te repondre : n’es tu pas allé à l’école ? Les etudiants savent bien ce qu’ils font.ils luttent toujours pour une cause claire et non pour des interets individuels (comme vous). Ne dit on pas que la verité rougit les yeux ? La justice fait toujours mal. COURAGE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.