Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Affaire Justin L. Zongo • • vendredi 27 mai 2011 à 02h40min

« Lever un coin du voile sur les dossiers judiciaires consécutifs aux évènements de Koudougou et dont l’instruction est en cours dans les différents cabinets d’instruction du Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou ». C’est là l’objet du point de presse tenu par le Procureur du Faso, Placide Nikiéma, le jeudi 26 mai 2011 à son cabinet. Il en ressort, entres autres, que dans l’affaire Justin Zongo, 5 personnes ont été inculpées pour coups mortels et que le jugement du dossier devrait intervenir avant la fin du mois de juin.

C’est un bilan à mi-parcours des procédures judiciaires enclenchées par suite des « manifestations violentes des élèves, des étudiants et d’autres composantes de la population qui ont eu lieu les 22 et 23 février 2011 dans les villes de Koudougou, de Poa et de Kindi à l’occasion du décès de l’élève Justin Zongo » qu’a fait le Procureur du Faso, Placide Nikiéma, le jeudi 26 mai 2011 lors du point de presse tenu dans son cabinet.

On apprend ainsi qu’en plus du cas Justin Zongo, plusieurs autres cas de pertes de vie humaine et de blessés ont été enregistrés. Au titre des pertes en vie humaine, trois cas de décès ont été enregistrés à Koudougou (il s’agit de l’élève Ouédraogo Assad Aboubacar, de l’étudiant Kissou Wendkouni et du mécanicien Bado Issa).

Un cas (l’élève Bouda Michel) a été relevé à Kindi tandis que l’on déplore deux 2 décès à Poa (l’élève Zoubga Mohamed et l’agent de police Dabiré André). De plus, 200 cas de blessés légers et graves ont été enregistrés dont 28 étudiants, 40 élèves, 54 gendarmes, 53 policiers et 33 personnes appartenant à diverses catégories socioprofessionnelles. Les dégâts matériels enregistrés concernent notamment l’incendie des locaux du gouvernorat du Centre-Ouest et de 12 véhicules d’intervention de la gendarmerie de Koudougou.

Selon Placide Nikiéma, plusieurs procédures judiciaires ont été initiées qui ont été toutes délocalisées au ressort de la Cour d’appel de Ouagadougou en raison de la nécessité de garantir la célérité dans le traitement des dossiers. Au total, 4 cabinets ont été chargés de l’instruction : le cabinet d’instruction n°3 a été désigné pour s’occuper du dossier Justin Zongo, le cabinet 1 s’est occupé des évènements de Poa, le cabinet n°2 de ceux de Kindi, et le cabinet n°4 des dossiers de Koudougou.

Quelle est l’évolution actuelle des différents dossiers ? « S’agissant du dossier Zongo Justin, à ce jour, 5 personnes ont été inculpées de coups mortels sur la personne de Zongo Justin et 3 personnes sont placées sous mandat de dépôt. L’instruction de ce dossier est clause et il est en voie de recevoir règlement définitif. Il a été ensuite transféré à l’instruction en vue de l’ordonnance de clôture, dernier acte de l’instruction du dossier avant la phase du jugement ».

On apprend également qu’une expertise en maladie infectieuse a été ordonnée par le juge d’instruction, mais le Procureur du Faso se refuse à divulguer les conclusions du rapport de l’expert pour l’instant. Les 3 autres procédures seraient également en bonne voie. L’une des difficultés majeures rencontrées est que certaines personnes dont le témoignage pourrait aider à l’émergence de la vérité ne se manifestent pas.

« Or, les témoignages sont d’autant plus nécessaires en l’étape actuelle que, depuis l’ouverture de l’instruction, aucun élément des forces de sécurité ayant pris part à la mission de maintien de l’ordre des évènements des 22 et 23 février n’a reconnu avoir fait usage d’armes à feu. Ils ont reconnu avoir fait usage d’armes conventionnelles comme les bâtons de police et les gaz lacrymogènes. Pourtant, certaines victimes ont été atteintes par des armes à feu », ajoute Placide Nikiéma.

Aussi invite-t-il les uns et les autres à les aider à faire émerger la vérité. A l’en croire, l’autopsie n’aurait pas été pratiquée dans le cas de Justin Zongo en raison du refus de son père, Nagoukonba Zongo : « Le vieux Zongo a refusé catégoriquement d’autoriser l’autopsie. Il a invoqué plusieurs raisons, notamment coutumières, disant qu’à partir du moment où son fils a été inhumé, il était hors de question de procéder à une exhumation à des fins d’autopsie.

Il a dit que c’est formellement interdit dans leurs coutumes et que si ce procès devait nécessairement passer par cette autopsie, il préférerait même qu’il n’y ait pas de procès ». Placide Nikiéma a souligné que l’autopsie n’étant pas indispensable pour que le dossier soit jugé, la procédure suit son cours. « Tous les acteurs du système judiciaire sont en train d’œuvrer de sorte que ce dossier soit jugé d’ici la fin du mois de juin 2011 », a-t-il promis.

Hyacinthe Sanou

L’Observateur Paalga

Vos commentaires

  • Le 27 mai 2011 à 04:41, par nasser En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    en Afrique on n’aime pas l’eau froide mais l’aime quant elle est chaude.des gens ont fait l’irresponsabilité une mode de vie s’attendant que sa chaufe avant de réagir. combien de vie hummaines avons nous perdu gratuitement à cause de l’irresponsabilité d’un certain nombres d’individus ? et combien de milliarde et jusqu’à quant nous allons conntunier ainsi ?
    il faut que sa s’arête nous devront avancer ...........

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 04:55 En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    Faites attention. Les gens ne veulent pas venir temoigner wah ? Est-ce le remake de l’affaire Norbert Zongo ? On vous tient a l’ oeil.
    Les policiers osent dire qu’ils n’ on t pas fait usage de leurs armes ? Ils vont nous enerv er encore davantgae.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 05:56 En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    Ce vieux Zongo la vraiment......

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 09:30, par BEN En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    c’est très bien. il faut juger et sanctionner les coupables qui son certainement des policiers.
    attention ca ne doit pas s’arrêter la seulement ; il faut aussi un juge aux camps militaire pour ouvrir un dossier sur les militaires qui ont violé , volé et tué(balles perdues) ses derniers jours, car on ne peut pas sanctionner les policier et laisser ses militaires. Et enfin sortir les résultats de l’en quette sur l’assassinat de Norbert Zongo........

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 10:25, par Vagabond En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    Quelle diligence ?! J’espère qu’il en sera de meme pour le dossier NORBERT ZONGO cette année ! TROP C’EST TROP !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 10:27, par Vagabond En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    Quelle diligence ? Si le Dossier Norbert Zongo pouvait connaitre le meme sort, C’est-à dire la diligence ! Les assassins sont connus et les commanditaires aussi !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 10:41 En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    ah oui quel changement pour une première fois au Burkina des tentative pour faire jaillir la lumière.c’est nouveau sa !!!je pense qu’ils ont bien compri la leçon mais le pire reste a venir.et Nobert Zongo..............

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 12:02 En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    Je crois qu’en matière pénale on n’a pas besoin d’une autorisation du père pour le procès encore moins pour l’exhumation du corps pour raison d’autopsie. Conclure que Justin ZONGO (Toutes mes condoléances à la famille) serait mort des coups et blessures risque de paraître comme si on cherche un bouc émissaire, une offrande à immoler pour apaiser les esprits ! Si on ne peut pas faire d’autopsie, il y a lieu de condamner pour coups et blessures et non pour homicide involontaire !

    L’HOMME

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai 2011 à 21:48 En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

      Tu vas enerver davantage l ;es gens. Moi je crois que Papa Zongo a raison de ne pas vouloir qu’ on tripatouille la depouille de son fils. On sait de quoi il est mort. C’est ce qui te rend malade qui te tue. Le commissariat l’a rendu malade, il est mort du commissariat. Maintenant, que la meningite aussi s’ y melee, n’est que secondaire. Si on te frappe violemment a la tete au point de faire voulger le liquide rachidien, il y a des gros risques d’ infection des meninges. Il a du souffrir de la meningite mais ayons le courage de remonter a la cause premiere. Si je vous brule avec du feu jusqu’au troisieme degre et que tout l’ organisme lache pour septicemie, allez- vous vous asseoir sur vos deux testicules et dire que vous etes mort de septicemie ? Pour qui vous prenez les gens ? On n’a pas besoin d’ exhumer le jeune Zongo pour savoir qu’ il est mort de violence policiere. Si on veut rendre la justice, on va la rendre. Si on ne veut pas aussi, ce ne sera pas une premiere au BF de l’ impunite sauf que cette fois- ci, l’ environnement a change.

      Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 12:22, par Malick En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    C’est quoi cette affaires où les accusés sont confidentiels ? Est-ce que la justice s’aménage la possibilité de les substituer par la suite ?
    La présomption d’innocence ne peut justifier le fait qu’on ai aucune info sur l’identité des mis en cause

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 15:17, par Kylian En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    Sans autopsie il sera vraiment difficile de parler d’une justice équitable, car des innocents pourront être pris pour des coupables juste pour satisfaire le peuple qui réclame justice. Il faut faire comprendre à Zongo père qu’ avec tout le respect qu’on doit à sa tradition et à lui même , qu’une autopsie est un impératif. S’il oppose une fin de non recevoir, force doit rester à la loi pour que la vérité jaillisse sans son consentement. Autrement il aurait fallu passer l’affaire à un tribunal traditionnel.

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai 2011 à 19:14, par Pagnagdè En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

      PÈRE ZONGO N’EST PAS RESPONSABLE DES COUTUMES
      SEULEMENT IL LES RESPECTE COMME TOUT BON MOAGA
      RESPECTEZ LE PÈRE ZONGO SI VOUS ÊTES ISSU D’UNE FAMILLE RESPECTABLE OU NON . ET PUIS SI VOUS AVEZ RIEN A DIRE CE N’EST PAS OBLIGE DE VERSER DES INSANITÉS DANS LA FIGURE DES HONORABLES LECTEURS VOTRE OBSERVATION N’EST PAS DIGNE D’UN BURKINABE

      L’AUTOPSIE N’EST PAS OBLIGATOIRE,SI ELLE L’ÉTAIT, LE PROCUREUR ALLAIT L’ORDONNER SANS L’AVIS DU PÈRE MEURTRI.

      JUSTIN AVAIT UN CERTIFICAT MÉDICAL QUI ATTESTE QU’IL A SUBI DES COUPS ET C’EST LARGEMENT SUFFISANT AVEC LE TÉMOIGNAGE DU PROCUREUR CHEZ QUI IL S’EST PLAINT POUR LA PREMIÈRE FOIS ET DE L’INFIRMIER QUI L’A REçU
      ahououououououou !

      Répondre à ce message

      • Le 27 mai 2011 à 21:51 En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

        Pourquoi ce procureur qui a dit que Justin n’a qu’a aller se soigner(pour faire disparaitre les preuves)n’ est- il pas inquiete ? Il a refuse de porter secours a personne en danger. Il devait etre suspendu aussi. Je crois que les eleves et etudiants devraient inserer dans leur plate- forme revendicative. Il n ;’sa pas fait son travail pour lequel il est paye. Ca servira de lecon au moins pour la posterite.

        Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 18:26, par yay En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    POUR des raisons d’Etat il doit pas y avoir des affaires de coutumes, je suis ni pour les élèves ni pour les policiers, ce vieux la doit comprendre que l’autopsie permettra de rendre justice, sinon des inocents pourrons voir leurs vie gachee ou des coupables se baladerons en tte impunité ! ya pas coutumles dans ça !!

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2011 à 02:35, par dkampon@yahoo.fr En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    Tant que le dossier Norbert ZONGO ne connaitra pas une suite favorable, tout cela c’est zéro. L’origine de tous ces mouvements dérive de l’injustice semée depuis 1998. Justin souhaiterais voir une issue heureuse du dossier de son oncle avant le sien. Tout le monde sait ce qui s’est passé en 1998 sauf la justice aveugle du Burkina qui n’a rien vu. Avec ces vagues de manifestations, on espère que Dieu lui ouvrira les yeux sans tarder.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2011 à 16:55, par SIDW En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    c’est un grand pas vers la démocratie ! Mais il ne faudra pas profiter pour faire table rase sur ce qui est passé. je veux parler dela réouverture du dossier N.Z

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2011 à 00:29 En réponse à : Affaire Justin Zongo : 5 personnes inculpées pour coups mortels

    la peur a change de camp. c’est la deuxieme. La premiere fois, c’ etait apres la mort de Norbert zongo. Mais apres, ils ont oublie. ils etaient meme devenus plus arrogants. Que le peuple tienn bon. Sinon apres, ils vont encore oublie. Ils n’ ont pas la memoire historique. Ils n’ etaient pas les meilleurs a l’ ecole. Ils n’ ont jamais ete intelligents.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés