Affaire Justin Zongo : la justice va trancher

Publié le lundi 22 août 2011

Affaire Justin Zongo : la justice va trancher

C’est ce lundi 22 août 2011 que l’affaire Justin Zongo, du nom de ce jeune élève décédé fin février à Koudougou, à une centaine de kilomètres de Ouagadougou, sera jugée. C’est déjà une bonne nouvelle pour le Burkina Faso qui a connu des heures de braise, suite à cette autre mort suspecte d’un citoyen. Sans aucun doute, le palais de justice de Ouagadougou (centre ville) refusera du monde, tant le dossier a suscité de la passion. Mais fort heureusement, tout le monde a reconnu la nécessité de le laisser entre les mains de la justice.

C’est ainsi que des investigations ont été menées, une trentaine de témoins entendus, une dizaine d’avocats constitués auprès de la famille du défunt contre trois pour les trois policiers mis en cause et qui doivent continuer de bénéficier de la présomption d’innocence, jusqu’au verdict du tribunal. Et si des parties ne sont pas satisfaites d’une décision, le droit a si bien fait les choses que des voies de recours existent, jusqu’à leur épuisement.

A en croire le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou, la justice mettra tout en œuvre pour dire le droit et rien que le droit. Pour emboucher la même trompette que Honorine Meda/Dabiré, on peut dire que c’est une opportunité qui est offerte au système judicaire burkinabè de renouer les fils de la confiance perdue avec les justiciables. A ces derniers également d’éviter d’entourer ce procès de toute pression gratuite qui ne ferait qu’aboutir à l’enlisement et à la naissance d’une énième « affaire pendante ». Si le dossier a été bien instruit et que chacun, avocats, juges et justiciables, joue convenablement sa partition, c’est le Burkina Faso entier qui en tirera profit.

La vérité, rien que la vérité, et toute la vérité…pour que le Burkina Faso ne bascule plus dans ces actes de violences sans précédent qui ont suivi la mort de Justin Zongo.

Morin Yamongbè

Fasozine

Messages

  • TOUS LE MONDE SAIT QUE LE PAYS VA MAL. IL FAUT QUE LA VÉRITÉ JAILLIT DE TOUS LES AFFAIRE DE JUSTICE AU BURKINA FASO SI NON ON VA RETOMBER DANS LES PROBLÈMES

  • Voici un procès qui se veut équitable dans un pays qui tend vers la démocratie et ou il est d’ores et déjà interdit de prononcer le non-lieu et d’ordonner des relaxes au risque de voir le pays s’embraser à nouveau !

    Les pauvres policiers sont déjà condamnés avant même d’être jugés !

    • De quel droit le policier qui a 28 ans va gifler le regrette qui a 24 ans ? Si c’etait dans la rue, il allait le gifler comme ca ?Tu as porte main sur le garcon, qu’estce- qui prouve que tu n’as pas casser des choses dans son tympan ? L’oreille et le cerveau communique bien et bel. Tant pis. Vous avez agi et le virus de la meninjute a profite peut- etre. Mais c’est vous l’ agent causal.
      Kelfara Dibite

  • Que par la grâce de Dieu, la justice des hommes puissent être faite.Sans trop verser dans le fatalisme qui condamne d’office ces policiers, que l’occasion soit donnée aux autres policiers ainsi qu’à tous les corps disposant de "pouvoir sévir et puis y a rien" de réfléchir à l’avenir. Quand y a pas de problème, y a pas de problème ; mais quand ça chauffe, les dispositions légales vous rattrapent. A tous de savoir garder raison en toute circonstance et d’éviter les abus.Les plus petits dans cette échelle sont aujourd’hui en train de payer à la place de ceux qui, de par leur laxisme, ont laissé pourrir la situation.Si leur hiérarchie les interpellait de temps à autre pour les abus, nous n’en serions point là. Hélas ! triste réalité. Bonne chance nous tous.

  • Pour que ce proces soit satisfaisant aux yeux de tout le monde, il faut que ces policiers inculpes soivent condannes a de lourde peines. Je suis sur que pour l interet national, l ordre a ete donne au juge de tout faire pour satisfaire les eleves et les plaignants. Ces policies sont cuits d avance.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.