COMMUNE URBAINE DE FADA N’GOURMA : Moumouni Kocty installé à la tête de la mairie pour un second mandat

Publié le mardi 9 avril 2013

COMMUNE URBAINE DE FADA N’GOURMA :  Moumouni Kocty installé à la tête de la mairie pour un second mandat

Fada, (AIB) - La cérémonie d’installation du maire de la commune de Fada N’Gourma a eu lieu le jeudi 4 avril 2013. Moumouni Kocty qui se succède à lui-même a été installé dans ses fonctions par le Haut-commissaire de la province du Gourma, Alfred Gouba.

Conseiller des jeunes agriculteurs à la retraite, Moumouni Kocty, présidera de nouveau aux destinées de la commune de Fada N’Gourma pour les cinq prochaines années. En effet, élu le 7 mars 2013, sous la bannière du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), par 53 conseillers municipaux sur un total de 96, M. Kocty rempile pour un second bail. Son installation officielle est intervenue le 4 mars dernier par le Haut-commissaire de la province du Gourma, Alfred Gouba. La cérémonie d’installation fut l’occasion pour le nouveau et ancien maire de remercier la population qui a encore placé sa confiance en lui, et de dresser le bilan de sa première mandature. Il a également présenté les grands défis qui attendent le conseil municipal sur le chantier de développement. Pour cela, il a sollicité le soutien de la population et celui de ses proches collaborateurs. Pour ce mandat, le maire a indiqué qu’il sera placé sous le signe de « la participation citoyenne pour le développement communautaire ». En outre, l’assainissement, la poursuite de la réalisation d’infrastructures marchandes et le renforcement des capacités institutionnelles de la commune figurent parmi les défis à relever. Le haut-commissaire a pour sa part félicité le maire pour son bilan. « Félicitation pour le bilan, à chacun son jugement. Vous avez fait ce que vous pouviez avec les moyens dont vous disposiez et nous espérons que vous allez faire encore mieux avec de nouveaux moyens », s’est-il exprimé. Il l’a par ailleurs invité à tourner définitivement la page des antagonismes politiques et à mettre un accent particulier sur le dialogue et à cultiver le sens de la responsabilité. A l’endroit des populations, le premier responsable de la province a lancé un appel de soutien au conseil municipal. Il a souhaité qu’elle accepte dénouer davantage les cordons de la bourse pour des actions de développement. Les jeunes, par la voix de leur représentant, Aristide Thiombiano, ont invité les autorités communales au pardon et à l’écoute de leurs électeurs. Ils disent espérer avoir plus d’opportunités d’emplois à travers des formations professionnelles adéquats. Comme Aristide Thiombiano, la représentante des femmes et le représentant des anciens ont exprimé ce qui leur tient à cœur. Si les femmes sollicitent le soutien de la mairie dans leurs activités de production « comme elle l’a toujours fait », les vieux ont pour leur part souhaité la construction d’une maison des retraités.

La cérémonie a connu la participation d’une délégation venue de la commune de Niamey (Niger) pour soutenir leurs collègues de Fada.

Daniel ZONGO

AIB

Messages

  • Félicitations et courage au maire entrant. la présence d’une délégation de la ville de Niamey pour moi est une marque d’une très grande importance même si depuis la colonisation nous sommes devenu deux peuples et deux nationalités différentes. l’histoire du royaume du Gulmu nous dit que Niamey (la sortie en gulmancema) faisait partie de ce grand royaume. Donc c’est en tant que frères qu’ils sont venus à l’installation du maire de la ville qui était et est capitale de notre royaume.

  • Félicitations au nouveau Maire. Nous lui souhaitons beaucoup de courage et d’abnégation. Puisse Dieu lui donner de tout réaliser pour le bonheur de sa cité.

  • félicitation au maire ! cependant beaucoup de defis l’attendent sur le terrain ; je veux parler du manque d’eau, je veux parler de l’absence totale de voiries rendant la ville difficilement reperable ; je veux parler du manque d’initiative en matière d’attractivité de ville urbaine ; bref, mr Kocty doit maintenant travailler au serieux pour sortir la ville de fada de son rang dernière ville des 13 régions. le camp mossi que nous avions connu depuis plus de trente ans est toujours insalubre, incommode et dangereux ! le maire doit veiller à s’entourer de techniciens confirmés en management de collectivités territoriales s’il veut réussir ! autrement s’il continue de squatter les alentours de la "foret" il s’en tirera avec un bilan lamentable ; à bon entendeur salut !
    une adresse utile pour vous : centre d’études et recherche en developpement économique local (cerdel@yahoo.fr)

  • Pourvu que la corruption au niveau de la mairie baisse. Avec des agents domaniaux qui rackettent sans cesse, des policiers municipaux qui changent de motos chaque semestre à l’etat civil pour une légalisation il faut marcher avec des anciens agents qui n’ont plus rien à perdre. Bon courage

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.