Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • dimanche 14 avril 2013 à 22h27min
Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

C’est parti pour cinq ans de mandat. El Hadj Salia Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso et les 07 maires d’arrondissement de la ville ont été officiellement installés dans leur fonction respective par le Haut-commissaire de la province du Houet, Nandy Somé au cours d’une cérémonie solennelle le samedi 13 avril 2013.

Deux interventions, des prestations d’artistes et un monde débordant la place de la mairie centrale. Les bobolais et leurs invités ont vécu en liesse l’installation des maires de la ville. Avec eux, on comptait des hôtes de marque parmi lesquels Moussa Ouattara, ministre des Enseignements secondaire et supérieur, parrain de la cérémonie, le co-parrain, Thomas Sanon, ex président du Conseil économique et social, Oumar Momourou Dogari, maire de la commune de Niamey au Niger, le général Honoré Nabéré Traoré, chef d’Etat-major général des armées du Burkina…

Sans compter la cohorte de représentants d’ONG, d’épouses de présidents d’institutions, des représentants des coutumiers et religieux. C’est donc sous le regard bienveillant de ces personnalités et des populations de Bobo et environnant que Salia Sanou, les sept maires d’arrondissement et tous les présidents des commissions de la commune et des arrondissements ont été présentés.

Les maires de Bobo-Dioulasso

Maire de la commune, Salia Sanou est aux avant-postes du développement de 33 secteurs et de 36 villages repartis en 07 arrondissements.

Pour l’aider à gérer de façon déconcentrée, on aura comme maires d’arrondissements :

-  Békaye SANOU à l’arrondissement 1
-  Ibrahim SANOU à l’arrondissement 2
-  Fatou ZIBA à l’arrondissement 3
-  Jacqueline Hien à l’arrondissement 4
-  Seydou Sanou à l’arrondissement 5
-  Karim BARRO à l’arrondissement 6
-  Moussa HEMA à l’arrondissement 7

Priorités et exigences du nouveau conseil

Après son installation officielle en tant que maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Salia Sanou s’est adressé à sa population. Pour mener à bien le présent mandat, il s’est fixé des priorités et des exigences. Au titre des exigences, le maire en a déterminé 03, en l’occurrence la cohésion sociale, le travail et la transparence.

Une fois ces exigences acquises, Salia Sanou et son équipe ont fixés les priorités sur 05 axes à savoir :
1. Le renforcement de la mobilité urbaine et de l’offre des services sociaux de base ;
2. Le développement des actions communautaires sur les questions relatives à l’assainissement du milieu et la gestion des déchets urbains ;
3. La promotion de l’emploi et des activités génératrices de revenus en mobilisant les partenaires au financement des micro-projets territoriaux ;
2. Le renforcement de la gouvernance locale ainsi que le développement du partenariat avec le privé, les organisations de la société civile et la coopération décentralisée ;
5 : Le développement de la culture de la communication ainsi que des actions de citoyenneté.

En attendant la réalisation de ces axes prioritaires, il est bon de savoir quelques réalisations du conseil sortant.

Bilan de Salia 1

Parmi ses grandes réalisations, le conseil sortant de Bobo-Dioulasso, présidé par Salia SANOU et ses collaborateurs (Etat, partenaires techniques et financiers, coopératives…) revendique la construction de 23 complexes scolaires, 10 écoles linéaires de 03 trois classes, O7 Collèges d’enseignement général (CEG), 02 Centres médicaux avec antenne chirurgicale (CMA), trois CSPS, 52.785 mètres linéaires de caniveaux, la réhabilitation de voiries bitumées en doubles voies des avenues de la liberté, de la Nation, et la rue Sakidi Sanon, des infrastructures entrant dans le cadre des festivités du cinquantenaire du Burkina que Bobo-Dioulasso a accueillis, l’aménagement de 2.717, 42 hectares dans le cadre d’opérations de lotissement qui a permis de dégager 27.221 parcelles...

Sur le plan financier, on note une augmentation du budget communal de 184% sur la période de 2006 à 2010. Sur la même période, le premier conseil présidé par Salia Sanou a remboursée 1.265.717.988 f CFA sur un passif de 1.742.305.338 hérité en 2006.

Sans être exhaustif, le maire a tenu à révéler une partie de ses réalisations souvent méconnues des populations.

Les promesses des maires d’arrondissement

De Karim BARRO à Ibrahim SANOU en passant par Békaye Sanou et Fatou ZIBA, tous les maires d’arrondissement ont peu ou prou dévoilé les grands axes de leur mandat. Pour Karim BARRO, la dotation des villages en eau potable et en infrastructures scolaires et sanitaires, la sécurité, l’employabilité des jeunes dans son arrondissement… sont à l’ordre du jour. Pendant qu’à l’arrondissement 05 Seydou SANOU mise sur la cohésion sociale pour tourner la page des élections pour changer et bâtir ensemble. Ibrahim SANOU donne également rendez-vous sur le chantier du développement. Les femmes maires en l’occurrence Fatou ZiBA et Jacquéline HIEN ne sont pas en reste. Ce qui augure de lendemains meilleurs pour Bobo-Dioulasso si toutefois les promesses de développement et de l’engagement à servir la ville, les villages rattachés à Bobo-Dioulasso et toutes les populations sont maintenus.

Lâcher de colombe

Pour la paix sociale, pour la protection des bobolais, pour le développement harmonieux de la cité des silures, des colombes ont été lâchées. A la suite d’une pluie de bénédictions prodiguées par le représentant des communautés religieuses. Chrétiens, musulmans, chefs traditionnels et animistes, les hommes de Dieu demandent à ce que le seigneur puisse donner la force, la sagesse et l’intelligence nécessaire aux élus locaux pour diriger la commune. Et surtout éviter les divisions, la prise en compte systématique des commérages, la suffisance, la gestion partisane des mairies…

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 avril 2013 à 00:27, par TIENFO En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    Que nos autorités locales ne confondent pas les réalisations de l’Etat avec l’argent du contribuable burkinabé dans leurs cités sous leur mandat avec leurs réalisations sur budget communal. Ne confondez pas vitesse et précipitation. Le cinquantenaire du Burkina et bien d’autres activités que vous citez ont été l’œuvre du gouvernement monsieur le maire. Alors, au travail pour ce mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 06:42, par Silinsika En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    Du courage Brahima S, je sais que tu réussiras !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 07:37, par ATO En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    Salia comme tu fais l’affaire de ceux qui ne veulent pas que SYA se developpe, continue à organiser les djandjobas,les danses des masques la nuit et les funérailles pour ce mandat parce que c’est tout ce qu’ils(les bras môgô du CDP) te demandent de faire.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 07:46, par tampo En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    on peut dire que les maires ont été bien installé, car on a eu une bonne pluie, mais............................

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 07:49, par doda En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    noubliez pas les caniveaux de sarfalao.ce que vous avez commencez ,il faut terminer.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 08:07, par TIENFO En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    Que nos autorités locales ne confondent pas les réalisations de l’Etat avec l’argent du contribuable burkinabé dans leurs cités sous leur mandat avec leurs réalisations sur budget communal. Ne confondez pas vitesse et précipitation. Le cinquantenaire du Burkina et bien d’autres activités que vous citez ont été l’œuvre du gouvernement monsieur le maire. Alors, au travail pour ce mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 08:33, par le prophète En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    félicitation, félicitation a vous ; ensemble nous dévèlopperons notr cité

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 10:52, par RAYIM En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    he, faite votre pluie et votre beau temps.
    pourquoi dans le bilan , vous ne citez pas avec precision les lieux de vos realisations.
    bande de vauriens.
    c`est partie pour une galere , general de cinp ans encore.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 11:14, par TIENFO En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés par TIENFO

    Que nos autorités locales ne confondent pas les réalisations de l’Etat avec l’argent du contribuable burkinabé dans leurs cités sous leur mandat avec leurs réalisations sur budget communal. Ne confondez pas vitesse et précipitation. Le cinquantenaire du Burkina et bien d’autres activités que vous citez ont été l’œuvre du gouvernement monsieur le maire. Chers élus locaux, si vous comptez égrenez des chapelets de réalisations effectives en 2018, alors au travail dès les premiers mois de votre mandat. Donc à vos marques, ALI BABA et ses sept (7) lieutenants

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 11:22, par TIENFO En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    Que nos autorités locales ne confondent pas les réalisations de l’Etat avec l’argent du contribuable burkinabé dans leurs cités sous leur mandat avec leurs réalisations sur budget communal. Ne confondez pas vitesse et précipitation. Le cinquantenaire du Burkina et bien d’autres activités que vous citez ont été l’œuvre du gouvernement monsieur le maire. Chers élus locaux, si vous comptez égrenez des chapelets de réalisations effectives en 2018, alors au travail dès les premiers mois de votre mandat. Donc à vos marques, ALI BABA et ses sept (7) lieutenants. Il faut que la ville de Sya change de visage à la fin de ce mandat.
    Soyez responsable monsieur le maire et sachez prendre des initiatives que vous devriez assumer. N’attendez pas chaque l’autorisation de Ouaga pour changer des simples ampoules de vos lampadaires publics. Sinon à quoi sert la décentralisation. La moindre chose, on vous entend dire que c’est ce que Ouaga va dire qui importe. Certes, et votre autorité dans tout ça. Qui fera votre bilan et qui en sera responsable.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 12:49, par ahmed En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    oui et ainsi fut fait.
    J’ai peur pour bobo. Regarder un peu nos autorités. un simple constat. Comme l’a promi Salia Bobo Dioulasso aux Bobos.
    Qui a remplacé Tinto . un sanou. Qui a remplacé Sidi . un sanou . Qui a remplacé Baba traoré. un sanou.
    C’est bien une ville Bobo , rien a dire mais attention quand il y’aura des troubles seul les bobos aussi doivent gerer.
    Simple constat

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 16:18, par VINYI En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

      amed tu viens de quel ville toi ? Ainsi donc tu trouve qu’un Bobo ne devait plus mérite un poste dans la ville de Sya ? C’est honteux . Regarde bien : Ziba née Ouedraogo Fatou n’est pas Bobo, Hien née Momo Jacqueline n’est pas Bobo, Barro Karim n’est pas Bobo, Hema Moussa n’est pas Bobo non plus . Tu n’est pas mieux qu’un Bobo et si sur 8 postes les non autochtones occupent 4 si tu ne peux pas féliciter exemplarité de l’esprit hospitalier des Bobos alors évite de venir insulter notre sang froid parce que ce que les autres villes du Faso font aux étrangers nous aussi on peut le faire et je sais bien de quoi je parle car on y était pas forcé d’ailleurs dans tous les arrondissements les conseillers Bobo étaient largement majoritaires. Ailleurs tu ne verra pas d’allogène occuper un poste de maire même a Ouaga ou les étrangers dominent. On est tolérant sinon on est pas bêtes et si tu a des parents dans bobo comprend que tu a intérêt a ne pas te montrer plus car il est facile pour tous je dis bien pour tous de détruire....

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 16:29, par Drangwell En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

      amed tu n’es au courrant de rien , laisse nous respirer parceque c’est Salia qui a permis a Sidi de spolier les Bobos, quand a Tinto grace et avec la protection de Salia il a fini de vendre tout le Nord de bobo a ses parents de RCI pour amener ses milliards au Yatenga, a Ouaga et en RCI . Je fut le seul Bobo qui me suis presenter au poste de conseiller dans mon secteur et on m’a recaler sous pretexe que j’etait etranger tu vois que tes propos sont a la limite revoltantes ? Quand un Bobo gagne une mairie a Bobo c’est un scandale mais quand c’est un etranger(excuser moi du terme) on crit a la xenophobie . Attender que Salia se barre du CDP Houet vous aller voir .

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 17:13, par la paix En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

      desolé Ahmed ya un Somé .Pourquoi toujours polimiqué sur une question d’ethnie ?au lieu de trouver des solutions pour un bon developpement.Au moment des depots des candidatures il fallait deposer pour toi peut etre que tu a allais passer.Les maires de ouaga sont de quels ethnie est ce que ya un sanou ?

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 18:39, par H.SANON En réponse à : Bobo-Dioulasso : Salia Sanou et les 7 maires d’arrondissement officiellement installés

    C’est une chose que le maire Salia SANOU soit reconduit à son poste de maire de la commune de Bobo-Dioulasso, félicitations, mais c’en est une autre de l’aménagement de la ville. Après 7 ans d’absence, j’ai retrouvé la ville plus dégradée et plus sale que jamais. Les vieux quartiers qui auraient pu être notre fierté et attirer les touristes sont complètement à l’abandon, les routes qui y passent ne sont que des trous, jonchées d’immondices, les ponts et les caniveaux pratiquement inexistants, les marigots infectes.
    J’espère que ce mandat apportera un changement à la ville.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés