Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • lundi 3 juin 2013 à 22h47min
Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

Le parti de la renaissance nationale, le PAREN, ne décolère pas contre la Commission électorale nationale indépendante, la CENI, et contre le pouvoir. Le premier pour avoir, dit-il, organisé l’une des pires élections de l’histoire du Burkina. Quant au second, son idée de création d’un Sénat est perçue comme un affront fait aux burkinabè. C’était à l’occasion d’une conférence de presse organisée au siège du Chef de file de l’opposition, le dimanche 2 juin 2013.

Au ‘’PAREN ’’ l’on n’a pas de mots assez durs pour faire le bilan des élections couplées législatives et municipales du 2 décembre 2012. D’entrée de jeu, c’est la biométrie qui en a pris pour ses incohérences supposées : « laboratoire de duperie et de tricherie » au coût exorbitant de 17 milliards de FCFA selon Tahirou Barry, le président du parti.

Pour étayer ses propos, la formation fondée par Laurent Bado a dressé un ‘’réquisitoire’’ en huit points. Et qui vont de « l’octroi du marché d’impression des bulletins de vote à l’imprimerie Martin pêcheur dont le propriétaire est lui-même candidat à l’élection » aux accusations d’achat de conscience et de vote.

La CENI accusée

Le Président de la CENI, Barthélémy Kéré (bien que n’étant pas nommément cité) est également dans le viseur. Son institution étant coupable aux yeux des tercéristes d’avoir eu une attitude partisane dans les affaires Badini à Ouahigouya ainsi que dans l’affaire dite des doubles listes de candidatures à Gourcy.

Les retards dans la compilation par la CENI des résultats dans le Kadiogo, « les bulletins nuls entassés sans être régulièrement mis à la disposition du Conseil constitutionnel » ne sont pas en reste.

Le Conseil constitutionnel taclé
Ce dernier, le Conseil constitutionnel, est lui-même indexé pour avoir proclamé les résultats provisoires sans la moindre explication sur les 21 recours introduits, en ignorance des décisions du Conseil d’Etat…

En somme, le bâton du PAREN n’a épargné personne. La conclusion étant que ces élections n’ont pas contribué à la libre expression des électeurs. Et ce, contrairement aux affirmations du représentant de l’Union africaine dont le parti conteste le satisfecit apporté sur le déroulement des élections couplées au Burkina.

Perdue la bataille, pas la guerre

Au finish, ce parti qui, il y a quelques années, suscitait beaucoup d’espoir au sein de la population (foi d’un journaliste présent à la conférence de presse) est aujourd’hui en plein questionnement sur son avenir.
Il n’a plus d’élu à l’Assemblée nationale et n’a obtenu que 29 conseillers municipaux sur l’ensemble du territoire national. Pour ses responsables, des réflexions sont en cours en ce moment pour mettre l’Homme qu’il faut à la place qu’il faut.

Quant au futur Sénat, il « vient une fois de plus confirmer l’entêtement bovin du régime de la IVe république à aller contre la volonté du peuple » aux dires des conférenciers. Cette nouvelle institution, selon eux, ne contribuera pas à consolider la démocratie.

Pour autant le parti ne perd pas espoir et s’associe à l’appel lancé par le Chef de file de l’opposition en faveur d’une mobilisation générale, pour « dire non aux politiques hasardeuses » telles qu’elles sont décrites.

Juvénal Somé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 juin 2013 à 17:59, par Uncitoyen En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

    le PAREN , si vous accusez la CENI alors l’UPC doit féliciter la CENI . Arrêtez de nous prendre pour des enfants, votre échec est dû au fait que vous n’avez pas fait un bon travail à la base. C’est tout , regardez l’UPC ce jeune parti qui est arrivé à avoir 18 députés dès sa première participation aux élections législatives. Faites un bon travail à la base et vous verrez le changement si vous n’avez pas les moyens pour cela alors ralliez vous à un parti qui peut vous aider à atteindre votre objectif.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2013 à 18:12, par Le diplomate En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

    Le PAREN doit revoir sa façon de faire ,,c’est-a-dire la façon de faire de son Leader charismatique Mr BADO,,On l’ecoute de plus en plus pour rire que pour prendre la valeur, l’ingéniosité réelle de ses idées,,,,,En un mot il fait plus rire maintenant que sérieux pourtant il a de bonnes idées,,

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2013 à 18:50, par kaiserrasbank En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

    je crois que le Paren doit revoir sa stratégie de bataille. On avait effectivement misé lourd sur ce parti mais il s’est laissé emporté par cet élan subjectif sans un travail de fond. Je crois qu’en s’unissant l’opposition a l’occasion de faire un grand coup et je pense que c’est la seule issue honorable actuellement...J’espère que les Dieux feront attendre raison à ces leaders

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2013 à 20:20 En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

    pour la biometrie j’accuse l’opposition qui avait cru que c’etait le panacée alors que on savait que c’etait une vaste escroquerie intellectuelle. l’opposition pensait qu’il suffisait d’acheter des machines a 20 milliards pour la triche disparaisse et maintenant cette opposition se rend compte du contraire et trop tard puisque la ceni peut tripatouiller les résultats et il y a rien puisque tout comme le conseil constitutionnel ce sont des institutions a la solde du cdp. maintenant au lieu de s’asseoir pour pondre des conférences,laissez des mots d’ordre de marche.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2013 à 20:48, par keletigui En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

    D’accord avec kaiserrasbank. Les leaders du PAREN devaient comprendre que bien que la politique soit une bataille d’idées il faut aussi un peu de stratégie. À cet égard ils ne peuvent que s’en prendre à eux même. À quoi sert des idées si 60% de la population est analphabète et même ceux qui sont instruit ont de la peine à comprendre votre vision politique. Il faut une stratégie de terrain pour avoir le maximum d’adhérent et par la suite veiller au changement idéologique. Sinon vos idées s’évaporent avec la politique de la faim et de l’ignorance de la jeunesse que pratique le CDP. Il faut un travail à la base comme l’UPC.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2013 à 21:05, par l’intelligent En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

    Le PAREN a signé son arrêt de mort depuis que son président historique est passé à la soupe de Blaise Compaoré.Au lieu de chercher des boucs émissaires à son débâcle, le Paren ferait mieux de tirer les leçons pour mieux affronter les échéances à venir.Tahirou ferait aussi mieux de quitter le cadre des conférences de presse et déclaration pour tendre vers l’action.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2013 à 23:47, par Beton En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

    je commence serieusement a me demande si Mr BARRY est veritablement a la hauteur de cette noble tache qui est de diriger ce parti.Honnetement je pense que SANGO aurait pu donne du punch à ce parti jadis plein d,avenir.

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin 2013 à 06:08 En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

      Les commentaires precedents sont ceux des memes gars du government. Mr Barry tu as dit la verite. Nous soutenons l’opposition a bas le senat !!!!!!

      Répondre à ce message

      • Le 4 juin 2013 à 09:08, par Vieux Père En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

        Le PAREN avait effectivement suscité beaucoup d’espoir. Mais on a l’impression que ses dirigeants font plus de la comédie que de la politique. Chaque fois que j’écoute le discours de son président j’ai l’impression qu’il s’attend à ce que le parti au pouvoir mette tout en oeuvre pour que l’opposition gagne. Cela ressemble à un boxeur de courte taille qui se plaint tout le temps du fait que son adversaire de grande taille ne se courbe jamais pour lui (petit boxeur) permettre de l’atteindre. Il convient de développer des stratégies de combat. C’est ce qui manque au parent pardon au PAREN. Il ne faut pas attendre que le parti au pouvoir fournisse aux partis d’opposition les moyens leur permettant de gagner. Ce n’est pas possible. Il faut donc, se battre. Il y a des partis qui se sont battus et les résultats sont palpables. Il faut donc que le PAREN revoit sa stratégie. C’est beau d’entendre les dénonciations mais et après ? Au combat et un combat sérieux, pas de la plaisanterie et nous vous soutiendrons sinon nous soutiendrons ceux qui se battent effectivement, ceux qui ne sont pas venus pour plaisanter car tout le monde sait que le parti au pouvoir est mauvais et a de mauvaises manières de faire. Tant qu’on se contentera des dénonciations médiatiques le CDP continuera tranquillement sa route comme la caravane qui passe et le chien aboie.

        Répondre à ce message

      • Le 4 juin 2013 à 09:10 En réponse à : Elections couplées 2012 : Le PAREN accuse la CENI et le pouvoir pour ses contre-performances

        Prési,
        En accusant la CENI, veux tu nous dire que le frère SANGO qui y siege au non du parti a avalisé un complot contre le PAREN.A ce que je sache ce n’est pas un béni oui oui à qui le president KERE peut tout imposer.
        Je pense honnêtement qu’il est temps pour le PAREN de faire son autocritique, de faire les comptes et les mécomptes après treize ans d’existence et d’en tirer les vrais enseignements pour l’avenir.

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés