Ebola : le Mouvement « Je m’Engage pour ma Patrie » attire l’attention des nouvelles autorités burkinabè sur des menaces réelles

Publié le vendredi 14 novembre 2014

Ebola : le Mouvement « Je m’Engage pour ma Patrie » attire l’attention des nouvelles autorités burkinabè sur des menaces réelles

Au Regard de la situation sociopolitique du moment, et vu que les autorités actuelles semblent être plus préoccupées sur les questions de la transition, elles risquent d’occulter sérieusement certains problèmes comme Ebola dont le risque de menace avec des capacités de nuisance sur la vie des Burkinabé est énorme.

La JEP (Je m’Engage pour ma Patrie) tient à attirer sérieusement l’attention des autorités sanitaires ainsi que les plus hautes autorités actuelles sur la nécessité de mettre en route une prévention de masse car selon le rapport de l’OMS la situation actuelle de la maladie est très alarmante. Le nombre de cas continue d’augmenter de façon exponentielle en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.

De plus, la maladie est à nos frontières au regard des cas déclarés récemment au Mali (pays frontalier avec le Burkina Faso).

Tout en poursuivant les pourparlers pour une transition apaisée, la JEP souhaite que des mesures radicales soient prises sans délais en incluant une sensibilisation de masse en vue de la prévention et de protection des populations burkinabè. Nous ne le souhaitons guère mais si Ebola se déclare en cette période d’incertitude sociopolitique du Burkina Faso, nous risquons fort de payer un lourd tribut.

Vive la JEP !
Vive le Burkina Faso pour un devenir meilleur !
Au nom du Bureau Exécutif
La Vice présidente/porte-parole.
Kathy KAMBIRE

Messages

  • Bien vu. Les maliens sont des laxistes. Au lieu de faire comme le Sénégal, au nom de l’amitié séculaire avec la Guinée ils n’ont pas fermé leur frontière terrestre avec la Guinée et voici les conséquences. Le gouvernement Maliens a favorisé l’introduction du virus dans ce pays. Je pense que le Burkina devrait imiter le Sénégal et fermer la frontière terrestre car il s’agit de l’existence même de la race noire qui est en jeu. Le virus Ebola a été introduit en Guinée par "Médecins sans frontières" pour ensuite vérifier l’efficacité biologique de leurs différentes formulations. Le Zaïre de Mobutu, la Guinée, le Liberia et la Sierra Léone sont des pays sous dominations des Etats Unis et se caractérisent par une mauvaise gouvernance. Ce faisant il est plus facile d’inoculer des virus à des populations dépourvues de structures sanitaires correctes et adéquates sous prétextes de les soigner. Cependant les paysans même si elles sont analphabètes sont néanmoins de bons observateurs et sont capables de déterminer avec exactitude, les facteurs qui ont conduit à des changements dans leur communauté. D’où leurs réactions négatives envers "Médecins sans frontières". Si ces gens là sont au Burkina il faudrait les chasser.
    Le gouvernement actuel doit fermer la frontière terrestre avec le Mali car notre existence est en jeu.

  • La situation du Mali nous inquiète sérieusement. Si d’aventure le BF venait à être touché, il n’y aurait pas d’élections en 2015. Il y a vraiment urgence à prendre des mesures drastiques de prévention tout en poursuivant et en accélérant la mise en place du gouvernement de transition.

  • Il faut que les ORGANES de la TRANSITION prevoit QUELQUE CHOSE contre EBOLA. Des dispositions des plus urgentes à prendre. S’il est vrai que le soi-disant "EBOLA POLITIQUE" est parti, il est aussi temps et plus que temps de chercher à contre-carrer l’EBOLA REELLE. Plus de temps à perdre.
    1. Levee de Suspension Constitution ----------------OK c’est bon
    2. President Transition à nommer ----------------- En instance (Faisons Vite)
    3. CNT à mettre en place ------------------------ En instance ( Vite Vite
    4. Quoi d’autres ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.