Virus Ebola au Mali : Le point de la situation au lundi 24 novembre 2014

Communiqué de presse

Publié le mardi 25 novembre 2014

Virus Ebola au Mali : Le point de la situation au lundi 24 novembre 2014

L’analyse des échantillons testés au laboratoire dans la journée du dimanche 23 novembre 2014 a donné ce jour 24 novembre 2014 les résultats suivants :

- un cas suspect sans rapport avec les malades de la clinique privée de Bamako a été testé négatif ;
- un cas suspect en rapport avec le cas la clinique privée de Bamako a été testé positif.

Au total le bilan depuis le début de cette épidémie se chiffre à :
- sept (7) cas positifs : six (6) liés au patient guinéen et la fillette de Kayes ;
- cinq (5) décès à ce jour, dont quatre (4) liés au patient guinéen ;
- deux (2) cas confirmés sont en traitement dans un centre spécialisé.

Le nombre de personnes-contacts comptabilisé par les services de santé, et sous surveillance, est de 271.

Le Gouvernement appelle les populations à la vigilance, et à ne surtout pas relâcher les efforts en matière de précautions et d’hygiène.

Il rappelle la nécessité d’une très forte mobilisation générale de l’ensemble des populations, dans toutes les régions, pour prévenir la maladie, en véhiculant les messages de sensibilisation.

Le Gouvernement renouvelle son soutien aux agents de la santé et aux services de sécurité pour faire respecter avec rigueur les consignes de contrôle sanitaire.

Le Gouvernement remercie l’ensemble de la communauté internationale pour son appui conséquent dans la lutte contre la maladie, et ses témoignages de solidarité à l’endroit du Mali.

Le Gouvernement invite toutes les personnes ayant eu des contacts directs ou indirects avec les personnes déclarées positives à se faire identifier, pour un contrôle sanitaire, en appelant les numéros verts : 80 00 89 89 / 80 00 88 88 / 80 00 77 77.

Bamako, le 24 novembre 2014

Le Coordinateur du Centre Opérationnel d’Urgence

Pr Samba O. SOW

Messages

  • fermez les frontières !!!!

  • EH DIEU ON DIRAIT QUE L’AFRIQUE EST MAUDITE ;
    - GUERRE CIVILE
    - COUP D’ETAT MILITAIRE ET CONSTITUTIONNEL
    - ATTENTATS PIEGES
    - .........................................

    DÉLIVRE NOUS MAINTENANT

  • L’ afrique n’est pas maudite. Ce sont les essais des blancs qui continuent. Point barre. Mais ca va rattrapper tout le monde. Comme le SIDA.

  • le virus ne connait pas de frontière. Prenons nos précautions en se désinfectant régulièrement les

  • A nos autorité ferme les frontiere

  • Que Dieu protège l’Afrique en général et le Burkina Faso en particulier de ce fléau. Le Seigneur veille. Ayons confiance en Sa protection et respectons les mesures d’hygiène édictées et communiquées.

  • Dans cette affaire ,le Mali a fait preuve d’imprudence ; car connaissant les failles de nos systèmes de santé en Afrique, et aussi la virulence du virus Ebola, on ne peut pas comprendre qu’on importe des malades de la guinée pour vouloir les soigner au mali. Maintenant il faut grouiller la maitriser car une maladie qui fait peur même aux pays les mieux équipés en matière de santé

  • Façon nos "mossis" là aiment femme malienne quand ils ont réussi là.ne nous ramener pas ébola ici dèh mbon d’accord et puis fermez nos frontières kèh vous aussi vraimeent pays là est devenu on dirait wc public hein tout rentre mais rien de bon n’en ressort exple : (françois compaoré & co)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.