« La chronique du coach » : Soyons le changement que nous voulons voir au tour de nous

Publié le lundi 20 mars 2017

« La chronique du coach » : Soyons le changement que nous voulons voir au tour de nous

Bonjour chers lecteurs du Faso.net,
C’est un immense honneur de m’adresser à vous chaque semaine dans la « Chronique du coach ». Il s’agit d’articles qui partageront des cas pratiques et d’outils simples à utiliser pour vous aider à découvrir, développer et déployer votre potentiel maximum.

Il vous sera généralement demandé de vous engager dans chaque article, et de mettre en pratique l’enseignement principal de l’article. Ne manquer pas l’occasion d’essayer car la lecture seule de ces articles ne vous aidera jamais à être le succès que vous voulez être.

En effet ce n’est que quand « la connaissance », donc l’information, est mise en pratique qu’elle apporte la transformation. Aucun succès n’arrive sans transformation et aucune transformation n’arrive sans « pratique ».

Le but de ces articles est donc de vous encourager à la mise en pratique de ces connaissances qui bien souvent ne vous seront pas étrangères mais dont vous aurez négligées la mise en œuvre.

La Chronique de ce jour s’intitule : Soyons le changement que nous voulons voir autour de nous.

Quand il s’agit de changement, il est tellement plus aisé de vouloir que les autres changent, mais tellement plus difficile quand il est question pour nous même de changer.

C’est ce que j’appelle être leader de sa vie. C’est la capacité à décider des actions à mener pour se changer soi-même et de s’y tenir. C’est l’une des formes de leadership les plus difficiles. En effet nous n’avons de compte à rendre qu’à nous même. Et pourtant c’est la base de tout véritable leadership dans la vie.

Etre leader de sa vie, nous prépare à être leader dans la vie

Je prendrais ici un exemple concret qui touche plusieurs d’entre nous à commencer par moi.

Le problème qui montrait que je n’étais pas leader de ma vie
Personnellement j’étais quelqu’un d’irritable dans la circulation routière. Le manque de courtoisie simple qui fait défaut à tant d’usagers de la route m’irritait au plus haut point. Chaque jour qui passait, j’avais au moins trois occasions de me plaindre de quelqu’un à propos de la circulation routière.

Un jour j’en parlais avec un ami, me plaignant comme d’habitude de comment les autres conduisaient mal et comment ils étaient tellement discourtois dans la circulation routière. Cet ami me raconta aussi comment lui non plus ne supportait pas de voir les autres conduire aussi mal. Nous étions maintenant deux à accuser les autres de ne rien faire pour améliorer la situation.

Puis des jours, des semaines et des mois passèrent et à chaque fois que je rencontrais mon ami, on passait du temps à se plaindre et à conclure qu’il faut que ça change. Plus le temps passait, plus notre groupe de plaignants grandissait et nous passions plus de temps à nous plaindre entre nous de comment les autres ne faisaient rien pour changer.

C’est dans ma volonté de devenir leader de ma vie, que je compris une chose fondamentale, celle de savoir me concentrer sur ce que moi je peux changer sans rien attendre de quelqu’un d’autre. Je compris notamment que personne ne pourrait m’irriter si je ne lui en donnais la permission. Je résolus donc de régler mon problème avec la circulation routière à mon niveau.

La solution qui allait m’aider à devenir leader de ma vie

J’ai donc recensé tout ce que je peux faire à mon niveau et qui ne dépend de personne d’autre. C’était notamment :
- m’organiser pour avoir suffisamment de temps afin de me pas être en retard au moment de prendre la route,
- être volontairement et sincèrement courtois avec tous les usagers de la route (même ceux qui conduisent mal),
- être enthousiaste et sympathique dans la circulation routière,
- communiquer mon défi à tous ceux que je vais rencontrer pour en faire des partenaires de progrès et aussi des partisans de mon mouvement ‘”tous sympathiques” dans la circulation routière.

Pendant trois ans je m’y suis appliqué rigoureusement, quel que soit le pays où j’étais car je voyageais déjà énormément à cette époque surtout en Afrique.
J’en parlais à des amis, parents et connaissances, aux participants à mes sessions de formation en leadership et management, à mes clients de coaching, aux conducteurs de taxis…Bref avec tous ceux que je rencontrais.

Le bilan de la mise en œuvre de la solution

Au bout de trois ans d’application rigoureuse, quand je fis le point, je constatai que la majeure partie des usagers de la route n’avait pas vraiment changé.
Par contre à mon niveau, c’est à dire sur le plan personnel :
 ma courtoisie et mon enthousiasme me font sourire sincèrement aux autres usagers
 je remercie avec un pouce levé les usagers courtois qui me répondent avec un sourire ou un pouce levé
 je suis plus zen dans la circulation routière et ne m’irrite que très rarement

Au total, certes je n’ai pas changé tous les conducteurs discourtois, mais je me suis changé moi-même. C’est une victoire, une très grande victoire sur moi-même. Cette victoire a radicalement changé ma vie. En effet, désormais je n’arrive plus à mon travail ou chez un client irrité par la circulation routière. J’obtiens de bien meilleurs résultats. Mes journées sont bien meilleures et j’en suis plus heureux.

Les leçons à tirer pour devenir leader de sa vie

En fait pour régler mon problème d’irritation dans la circulation routière, je n’avais pas vraiment besoin que les autres changent. Mais j’avais surtout besoin de changer moi-même d’abord.
Votre réussite va fortement dépendre de votre capacité à vous concentrer sur ce que vous pouvez changer d’abord sans attentes de la part de qui que ce soit d’autre.

Vous avez certainement beaucoup de préoccupations dans la vie. Ces choses que vous aimeriez voir changer. Mais parmi ces choses, il y en a certaines sur lesquelles vous avez de l’influence et d’autres non.

Dans mon cas, concernant la circulation routière, une de mes préoccupations légitimes était d’espérer que les autres usagers soient courtois et respectent le code de la route. Mais cette préoccupation ne fait pas partie de mon cercle d’influence en tant qu’usager de la route moi-même.

Par contre que je sois courtois et enthousiaste avec les autres usagers fait partie de mon cercle d’influence. En agissant dans le périmètre de mon cercle d’influence j’ai obtenu des résultats probants pour ma vie. Si par contre je décidais d’agir sur le périmètre de mon cercle de préoccupation, en me plaignant constamment des autres (comme je l’ai fait pendant un certain temps) le résultat en serait tout autre.
Devenir leader de sa Vie consiste donc à se concentrer sur son cercle d’influence, c’est à dire ce que vous pouvez changer par vous-même sans rien attendre de qui que ce soit .

Un apprentissage continu pour demeurer leader de ma vie

Certes j’ai fait le bilan après trois ans, et le bilan était plus que satisfaisant car les résultats étaient probants dans ma vie. J’ai donc décidé de poursuivre l’expérience. C’est-à-dire de parler de mon défi autour de moi, donc dans cet article (le premier de la série « La chronique du coach ». je veux garder cette nouvelle bonne habitude de rester zen et de communiquer l’enthousiasme et la courtoisie dans la circulation routière.

Mieux j’ai décidé d’appliquer ce principe à d’autres aspects de ma vie. Ainsi je passe très peu de temps à me plaindre. Même quand j’entends quelqu’un se plaindre, je lui demande ce qu’il peut faire à son niveau face à cette situation. S’il ne peut rien faire qu’il arrête de se plaindre à la mauvaise personne que je suis. S’il peut faire quelque chose, qu’il se mette au travail pour changer la situation.
Devenir leader de sa vie c’est arrêter de se plaindre et choisir d’agir dans son cercle d’influence pour transformer sa vie pour le meilleur.

Coach K. Ezéchiel OUEDRAOGO
Le Précieux Partenaire de votre Succès
NB : Ne manquez pas notre formation en ligne gratuite sur le site http://oser-reussir-sa-vie.com

Messages

  • Merci pour ce bel article. Je l’ai parcouru avec attention et intérêt. Cet aspect de leadership me semble très important. Merci encore.

  • J’ai franchement bien aimé votre démonstration COACH, et je compte bien m’approprier cet exercice dans bien des domaines faisant partie de "mon cercle d’influence". Je pense que ce sera du tout bénef sur mon humeur, ma santé et le stress quotidien que je vis. Le résultat se traduira certainement par un changement en moi que mon entourage cherchera à comprendre. Et qui sait, peut être que cela fera des adeptes !! Encore merci pour le tuyau.

  • J’ai beaucoup apprécié votre article. Un passage retient mon attention " Je compris notamment que personne ne pourrait m’irriter si je ne lui en donnais la permission " . C’est vrai que si nous n’avons pas cultivé la maîtrise de soi ce sont les autres qui nous font balancer à tout-va. En fin de compte nous sommes comme un sanctuaire que nous choisissons ou non de rendre impénétrable surtout pour les mauvaises influences.

  • Bonjour Mr Ouédraogo ! je tiens à vous faire part de ma grande satisfaction rélativement à la chronique du coach que vous offrez aux lecteurs de fasonet.
    Vous nous avez fourni la solution la mieux adaptée à nos besoins sur le changement que nous voulons voir autour de nous. Nous allons mettre cet article en pratique afin d’obtenir des resultats selons nos attentes. Mille merci. Made in : Tougou Raowa

    • Un article plein de pertinence et de bon sens. un chef d’œuvre qui pourra faire tâche d’huile et venant de toi c’est le contraire qui m’aurait étonné. Bon vent à toi, continue de prêcher la bonne pratique afin que se réveille en nous le leader le vrai.

  • Félicitations à vous Coach Ezechiel pour vos publications enrichissantes et edifiantes. Merci pour vos articles qui nous aident à accéder chaque jour un peu plus à notre plein potentiel.

  • J’ai fortement apprécié le conseil qui est de taille "nous avons la possibilité d’impacter notre environnement par nos actes individuels et au pire d’impacter mais positivement notre propre vie. J’ai hâte de lire les prochains articles

  • Si tu n’aime pas quelque chose change le
    Si tu ne peux pas la changer , alors change toi ou ta façon de percevoir et d’inter-agir avec cette chose !
    Pour le cas spécifique de la circulation , une autre loi veut que si tu communique de la mauvaise humeur et du ressentiment , alors tu l’attirera et le recevra à coup sûr , alors soyons proactif en changeant nos habitudes et restons intentionnellement zen et enthousiaste dans la circulation. Vous verrez que cet embouteillage n’était pas si dure à supporter finalement , et que les feux tricolores ne duraient pas plus que d’habitude !
    MT

  • Merci de m’aider à faire le bon choix : choisir d’agir dans mon cercle d’influence pour transformer ma vie pour le meilleur.

  • J’experimente vos enseignements sur l leadership et ça marche.Merci pour tout.

  • Article plein d’enseignement et très enrichissant. Il est clair que nous devons être le reflet du changement que nous voulons voir dans nos vies. la chose que je retiens est qu’il faut pratiquer pour voir la transformation qui va aboutir au succès. merci pour cet article.

  • Merci coach pour cette leçon. La promotion du Développement personnel est un élément essentiel pour le changement de mentalité tant attendu. Je m’approprierai ces leçons afin d’être le leader de ma vie.

  • Merci pour ce joli article qui nous motive à plus d’un titre

  • Merci bien pour cet article qui gera du bien aux lecteurs

  • Salut mon Boss !
    C’est avec un grand intérêt que j’ai parcouru cette leçon de vie que tu viens de nous offrir gratuitement !
    Je suis doublement satisfait de savoir que tu maintien non seulement ton optimisme contagieux, mais aussi que tu demeure le meilleur de ta génération.
    Soit en richement bénis !
    Maminibo Frédéric DAH

  • salut Monsieur Ouédraogo,
    j’avais lu ce message que vous aviez publié et j’ai même commencé à l’appliquer. C’est vraiment formidable. Les gens aiment vraiment se plaindre des autres même s’ils posent exactement les mêmes actes. Merci pour cette école de la vie et bonne suite.

  • Merci pour l’article , il m’a ete utile à bien de point

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.