Développement local : Labo citoyennetés a lancé le projet « démocratie locale et médias de proximité »

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN

Publié le vendredi 19 mai 2017

Développement local : Labo citoyennetés a lancé le projet « démocratie locale et médias de proximité »

Labo citoyennetés a procédé au lancement officiel du volet média de son projet « démocratie locale et médias de proximité », ce jeudi 18 mai 2017, à Ouagadougou. Un projet dont la mise en œuvre se fera dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre, du Centre – Ouest, de l’Est et du Nord.

La démocratie n’a pas de prix. Pour la réguler et la pérenniser, il faut mettre un accent particulier, non seulement sur le contrôle citoyen, mais aussi sur la redevabilité. Et qui mieux que les hommes et femmes de médias pour capitaliser cet idéal en une réalité. C’est donc pour contribuer à améliorer les pratiques de démocratie locale par un rôle accru des médias dans l’animation du débat que ce projet trouve tout son sens. Seconde phase (1er décembre 2016-30 novembre 2017) du projet « accompagnement du processus démocratique au niveau local à travers le renforcement des capacités des acteurs des médias, et des collectivités territoriales par la veille citoyenne », ce projet couvre six communes, soit Boromo, Fada, Koudougou, Ouagadougou, Ouahigouya et Réo dans cinq régions (Boucle du Mouhoun, Centre, Centre – Ouest, Est, Nord).

JPEG - 48.3 ko
Le Secrétaire permanent du Labo citoyennetés, Armand Joseph Kaboré

Selon Armand Joseph Kaboré, Secrétaire permanent de Labo citoyennetés, ce projet rendu possible grâce à l’apport de l’ONG suédoise Diakonia et de la Coopération suisse, comporte trois axes qui permettront d’atteindre les résultats escomptés. Il s’agit de :

-  l’observation socio-anthropologique des élections locales (trajectoire sociologique des candidats, profil sociologique des élus) ;

-  l’appui à l’animation de programmes radiophoniques sur l’accès à la justice et la lutte contre l’extrémisme violent (appui technique et financier) ;

-  le suivi des effets et la capitalisation de l’expérience des radios (documenter les changements, produire un rapport de suivi et de capitalisation).

JPEG - 55.9 ko
Hortense Ganou, porte parole des radios partenaires

Pour ce faire, une série de 10 émissions sera produite et diffusée par 17 radios partenaires au projet (Ouaga FM et 16 autres radios de proximité). Prévues pour démarrer le samedi 3 juin 2017, ces émissions porteront essentiellement sur deux thèmes, à savoir la lutte contre l’extrémisme violent et l’accès à la justice.
Au nom des radios partenaires à ce projet, la Directrice de la radio Tin-Toua à Fada, Hortense Ganou a remercié Labo citoyennetés pour cette marque de confiance en faisant participer leurs organes. Pour elle, c’est un plus pour eux dans l‘enrichissement du programme radiophonique et pour les auditeurs surtout, qui ont « soif de comprendre ce qui se passe à la justice ». Donc d’en avoir accès.

JPEG - 57.1 ko
Les participant à la cérémonie de lancement officiel

Engagement a donc été pris par lesdites radios pour que ce projet soit une réussite et puisse atteindre son objectif qui est de participer à l’encrage démocratique du pays des hommes intègres.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.