Augmentation des primes d’assurances sur les crédits bancaires : Un déficit de communication, selon les différents protagonistes

LEFASO.NET | Par Rita Bancé/Ouédraogo

Publié le jeudi 13 juillet 2017

Augmentation des primes d’assurances sur les crédits bancaires : Un déficit de communication, selon les différents protagonistes

Suite à la sortie médiatique du président de la ligue des consommateurs, Gilbert Hien Somda, pour dénoncer l’augmentation des primes d’assurance sur les crédits bancaires, la réaction ne l’association professionnelle des sociétés d’assurances (APSAB) ne s’est pas fait attendre. Ce jeudi, 13 juillet 2017, les premiers responsables ont rencontré la ligue des consommateurs en vue d’échanger avec elle sur les réelles motivations de cette augmentation.

« Nous avons rencontré la ligue des consommateurs ce matin pour échanger avec eux par rapport à la révision de nos tarifs qui est en réalité un réajustement des tarifs en fonction de la disposition règlementaire que la commission régionale de contrôle des assurances a mise en place. C’est ce qui fait qu’en appliquant les nouveaux tarifs, nous nous retrouvons avec des tarifs qui sont tantôt considérés augmentés ou diminués en fonction des personnes. Les jeunes considéreront que ces tarifs ont diminué et les vielles personnes diront qu’ils ont augmenté. Tout cela, c’est pour le bien-être de nos clients », tels sont les propos du président de l’APSAB, Simon Pierre Gouem, ce 13 juillet lors de la rencontre d’échange que les assureurs ont initiée avec la ligue des consommateurs.

JPEG - 37.5 ko
Simon Pierre Gouem, président de l’APSAB

En effet, il a tenu à préciser que c’est le juste prix en respect des dispositions réglementaires de la commission régionale de contrôle des assurances. « Nous n’avons pas volontairement augmenté les prix. De toute façon, ces prix devraient être augmentés depuis 2012 et nous avons pris assez de temps pour le faire », s’est-il défendu.

JPEG - 41.2 ko
Gilbert Hien Somda, président de la ligue des consommateurs

La ligue des consommateurs, à travers son président, Gilbert Hien Somda a remercié l’APSAB d’avoir, à l’issue de leur intervention dans les médias, décidé de les recevoir pour leur donner de plus amples informations sur cette hausse des tarifs. « Après les explications qui nous ont été fournies par les uns et les autres, nous nous sommes rendu compte que les assureurs n’ont fait qu’exécuter les ordres qui leur ont été donnés par la commission régionale de contrôle des assurances qui est en principe le protecteur des consommateurs. On ne va pas s’excuser auprès des assureurs parce qu’ils auraient dû, nous donner ces informations bien avant », a-t-il martelé. Aussi, il a fait savoir qu’on les a rassurés qu’avec l’application de ces nouvelles tarifications, les clients seront mieux protégés.

A l’issue des échanges, les deux parties ont toutes reconnu que c’est la communication qui a manqué.


Lire aussi : Augmentation des primes d’assurances dans les banques : Du simple à plus du triple, selon la ligue des consommateurs


Rita Bancé/Ouédraogo
Lefaso.net

Messages

  • C4EST FACILE comme conclusion. on sent du donnant donnant ; une ligue des consommateurs est un groupe de syndicat qui n’accepte pas le fait accompli. mais quand je vois comment vous avez capitulé, je doute de la bonne fois. il y a eu du Mange et tais-toi

  • c’est vraiment dommage un tel comportement de la part de la "soit disant" ligue des consommateurs. ils auraient pu nous épargner de tout ce cinéma. Le consommateur burkinabè n’est pas du tout sauvé.

  • Pourquoi les vieilles personnes doivent payer plus chers ? si je me réfère à la conclusion de votre film, ces personnes n’ont plus droit à la vie ou elles ne doivent plus bénéficier de l’avantage que l’assurance devait leur faire au contraire au lieu de les mettre à l’écart si je veux bien voir - de toutes les milles manières, nous sommes tous appelés à vieillir un jour si il y a la vie - éviter de frustrer les gens, même si d’autre sont au bord de la tombe, donnez leur la chance de vivre plus longtemps. sinon votre travail est injuste envers les personnes âgées.

    • - kone, les vieilles personnes payent plus cher parce qu’il y a le risque qu’elles meurent avant d’avoir soldé le crédit (Espérance de vie faible au Burkina). Alors c’est l’assurance qui le fait à sa place. Mais comme la Banque et l’Assurance sont tous deux des vendeurs d’argent, aolrs ils n’ont pas pité. Ce sont des usuriers officialisés alors que la justice traque les autres usuriers des quartiers.

      Par Kôrô Yamyélé

  • Déjà qu’avec nos maigreurs il nous fallait des prêts de plusieurs années pour réaliser quelque chose de consistant alors que les intérêts sont énormes sur le long terme et combiné avec le montant de l’assurance qui vient d’augmenter cela veut dire que nous allons maintenant travailler pour enrichir les banques et assurances et peut être mourir sans réalisé nos désirs. Pauvre de nous !

  • A mon sens c’est la deuxième sortie ratée pour ne pas dire irresponsable du président de la ligue des consommateurs. (D’abord l’affaire du riz en plastic et maintenant celle-ci).
    Qu’il sache raison gardée et qu’il travaille professionnellement.

  • C’est drôle comme conclusion : "on augmente le montant que je dois payer, je me plains et en retour on me dit que cette augmentation c’est pour mon bien".
    J’avoue ne pas comprendre en quoi c’est protéger le consommateur que d’augmenter ce qu’il doit payer. Il faut de plus amples explications.

  • Je comprends vite, mais il faut m’expliquer longtemps : quand on devient vieux, il faut payer CHER ? Dieu merci car tout le monde vieillira, même ceux qui ont animé la rencontre.

  • Quand çà arrange les banques, elles parlent de disposition de niveau régional qu’elles doivent appliquer. Monsieur le banquier, est ce que vous appliquer au Burkina Faso Toutes les règles de la disposition régional à laquelle vous faites allusion. J ne le pense pas. vous avez raison, car y a rien en face et chacun fait ce qu’il veut.

  • Personnellement, je trouve que "l’assurance" est une arnaque à tous les coups. Elle devrait être volontaire et non obligatoire. Tu peux payer une police pendant plus de 10 ans pour un risque qui ne se réalisera jamais. Cela amène certains assurés à provoquer des sinistres pour bénéficier des prises en charge.
    Les compagnies d’assurance sont parmi les plus gros actionnaires des banques

  • Sur quoi se table la commission régionale de contrôle des assurances pour augmenter . Et puis nos banquiers sont mieux places pour savoir qu-au Burkina les salaires son en fait des primes et les pensions des accessoires. Faut tenir compte du niveau de vie réel des consommateurs.

  • donnez les tranches d’âge entre jeunes et vieux. c’est pas simple quand on dépend des prêts bancaires surtout dans mon Faso façon !

  • Depuis 2012 le texte n’a pas été mis en application et aucun travail de préparation des esprits n’a été effectué dans un sens et d’un coup on commence à appliquer le texte sans informer les clients. Alors dites nous pourquoi maintenant ? Et notre pauvre league n’est même pas à mesure de demander un petit délai de transition et de sensibilisation des clients avant la mise en œuvre effective de cette mesure. Monsieur les assureurs c’est pas la league vous devrez informer en primo ce sont vos clients dabord.

  • c’est triste voilà un vrai visage de ligue de consommateur des vendus et des corrompus se sont faits acheter et se permettent de raconter de n’importe quoi.
    maintenant qu’on nous publie ces dispositions règlementaires de la commission régionale des assurances et nous allons apprécier . c’est facile voir trop facile de s’assoir raconter des histoires donnez nous la preuve de ce que vous dites en publiant ces dispositions.je voudrais savoir le niveau d’instruction et de le degré de moralité du président de la ligue .quelle honte vous croyez que cela est une communication convaincante . vous faites pitié dans tous les cas personne ne va chercher un crédit bancaire.

  • Merci pour les explications.
    Mais je suis désolé. l’assurance est basée sur la solidarité des assurés pour partager les risques. Mais lorsque les assurances mettent en place des tarifs en fonction de l’âge ou du sexe ou de certains paramètres, c’est un non respect de ce principe.
    Mais puisque depuis des années ce état des faits a été accepté sans que personne ne bronche, ca pose un problème maintenant.
    C’est le type d’assurance qui devait être la base et non la vieillesse ou pas, comme si les vieilles personnes n’avait pas le droit de vivre.
    La, on ne voit plus les OSC des droits de l’homme et la ligue de consommateurs qui aident pour assommer les consommateurs dans toutes ses démarches félicitations.
    Allons seulement, quand ca va caler on va tous s’écrouler

  • Pathétique !!! Qu’est ce que tu peux être décevant, cher HIEN SOMDA !!!
    Donc il suffit qu’ils aient reçu des ordres pour que le sacrifice des pauvres clients des banques soit légitime ??? Sais-tu seulement faire la différence entre la LÉGALITÉ et la LÉGITIMITÉ ???

    Avec ce genre de complicité, pas étonnant que les consommateurs vous soupçonnent de corruption....

  • On a comme l’impression qu’une convention à été signé entre l’État et les établissements financiers puisque un fonctionnaire nouvellement sortie de son école de formation est affecté et est prié de rejoindre son poste sans moyen financier encore moins roulant.Ce dernier est donc condamné à prendre un prêt pour avoir de quoi se nourrir,de se déplacer.le pire,certains peuvent frapper une année pleine sans percevoir leur premier salaire.

  • Le noeud du problème c’est que la ligue des consommateurs doit être une organisation techniquement outillée. Ce qui ne semble pas le cas. Ils fonctionne un peu comme les OSC qui suivent l’opinion du peuple. Sinon, ils doivent avoir une méthodologie de travail annuelle et un mode de défense scientifique de part les personnes qui le constitue. Ils doivent être les sentinelles aguerries des consommateurs.
    Vraiment dommage. Je rejoins l’internaute "skal". Deux sorties ratées qui seront interpréter négativement par les consommateurs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.