Conseil municipal de Poa : « Notre véritable satisfaction, c’est d’avoir sauvegardé la cohésion et l’union dans notre commune », le maire Daouda Bagué

LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO

Publié le jeudi 10 août 2017

Conseil municipal de Poa : « Notre véritable satisfaction, c’est d’avoir sauvegardé la cohésion et l’union dans notre commune », le maire  Daouda Bagué

A l’ère de la décentralisation, à chaque exécutif local son ingéniosité. C’est, du reste, la vocation même de la gouvernance décentralisée dans laquelle le Burkina s’est engagé depuis quelques années. Dans cette dynamique de développement donc, si certains conseils municipaux ont opté de mobiliser l’essentiel de leurs énergies pour des querelles politiques et autres intérêts personnels, on peut aussi se réjouir des efforts déployés au quotidien par ces multiples autres pour répondre aux attentes de leurs populations, réduire un tant soit peu les souffrances et, partant, contribuer à la construction nationale. Est de cette ‘’liste heureuse’’, le conseil municipal de Poa. Dans le cadre de notre rubrique dédiée à la vie des communes, nous avons rencontré le maire de cette circonscription sise à environ 70 kilomètres à l’ouest de la capitale. Au four et au moulin..., Daouda Bagué aborde dans cet entretien, différents pans de la vie de la commune dont il a en charge la gestion, il y a maintenant une année, Poa.

Lefaso.net : Comment peut-on présenter la commune rurale de Poa et comment se porte-t-elle à ce jour ?

Daouda Bagué : De son histoire, Poa serait fondé par les « Sikomsé », venus de Manga (région du Centre-sud, ndlr) en quête de chefferie et de terres cultivables. En effet, le site (actuelle Poa, ndlr) était une forêt d’Acaciassp que le premier venu, du nom de Toubou, est arrivé à percer ; d’où « poagamin » (littéralement : percer, accéder à quelque chose). « Poagamin » devient, par déformation, Poa. Poa a été érigé en commune à l’issue de la communalisation intégrale en 2004.

Elle a pour devise « Poakiil tonte saabo » qui fait référence à un lieu sacré dont l’eau ne tarit jamais.Quant à la situation géographique, la commune de Poa est à 30 km de Koudougou (Chef-lieu de la province du Boulkiemdé et de la régiondu Centre-ouest) et à 70 km de Ouagadougou. La commune est limitée au nord par les communes de Nandiala et Kindi, au nord-est par la commune de Sourgoubila (dans la province du Kourwéogo), au sud par la commune de Sabou, à l’est par celles de Kokologho et Bingo et à l’ouest par la commune de Ramongho. La commune couvre une superficie de 231km² pour une population estimée en 2006 à 30 317 habitants, soit une densité de 131,24 hts/km². Poa regroupe dix villages repartis en 44 quartiers.

Lefaso.net : Vous êtes un des responsables d’un grand groupe de Transport, comment arrivez-vous à concilier les deux obligations qui, on imagine, sont exigeantes ?

Daouda Bagué :Je suis actuellement le directeur général adjoint (DGA) de la Société Kanazoé et frères (SOKAF) et j’accompagne et participe, à côté du directeur général (DG), à la gestion quotidienne de la société. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Interview réalisée par Oumar L. Ouédraogo
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Messages

  • Belle interview, fier de vous monsieur le maire, vous êtes modeste et travailleur. C’est ce type d’esprit à cultiver dans le contexte actuel du Burkina pour que nous puissions avancer. Félicitations à FASONET qui permet ainsi aux communes de partager les expériences et aux ressortissants de ces communes vivant ailleurs de suivre la marche de leur localité,c’est très important pour pousser chacun à contribuer à sa manière quelque soit là où il se trouve. Merci monsieur le maire et bon vent à vous et votre équipe.

  • Courage au Maire Daouda Bague et son conseil municipal. Tenez nous informés du bilan du 19 août et les grandes conclusions en ce qui concerne surtout les perspectives d’avenir. Vivement, que nos amis de Saponé apprennent de cet exemple au lieu de se livrer au ridicule.

  • Félicitations au Conseil municipal de POA, je visiterai la commune à la prochaine fête du poulet. Comme quoi, avec la volonté et l’esprit de créativité, on arrive à faire de grands choses.

  • la cohésion et la paix sont deux facteurs essentiels de la réussite d’une communauté.
    Bravo au maire et aux autres membres du conseil municipal.
    bonne suite !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.