Opposition burkinabè : Les partis membres du CFOP condamnent la dissidence des députés UPC

Déclaration

Publié le mercredi 11 octobre 2017

Opposition burkinabè : Les partis membres du CFOP condamnent la dissidence des députés UPC

Dans cette déclaration, les partis membres du Cadre de concertation du Chef de file de l’opposition condamnent l’acte de dissidence des 13 députés UPC qui ont décidé de créer un nouveau groupe parlementaire. Ils dénoncent aussi les vieilles méthodes de déstabilisation des partis d’opposition dont les ténors actuels du MPP étaient déjà les champions sous l’ancien régime.

Les partis politiques membres du Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition ont tenu une rencontre régulière, ce mardi 10 octobre 2017 au siège du CFOP. Présidée par M. Zéphirin Diabré, Chef de file de l’opposition, cette rencontre avait les points suivants inscrits à son ordre du jour :
1) Situation Nationale
2) Divers
Au titre de la situation nationale
L’opposition politique a examiné la situation qui prévaut au sein de l’UPC où des députés visiblement instrumentalisés par le pouvoir du MPP, ont décidé de démissionner du groupe parlementaire UPC pour constituer un autre groupe dont la finalité évidente est de soutenir le MPP.
Les partis politiques membres du CFOP condamnent énergiquement cet acte de dissidence qui ne repose sur aucun fondement sérieux. Ils réaffirment leur solidarité et leur soutien indéfectible à l’UPC, et l’exhortent à user de toutes les voies de recours pour défendre ses droits.

Pour l’opposition, on assiste au retour des vielles méthodes de déstabilisation des partis d’opposition, méthodes dont les ténors actuels du MPP étaient déjà les champions sous l’ancien régime.

Le retour de ces pratiques nauséabondes de nomadisme politique est de nature à nuire gravement à l’image de la classe politique dans son ensemble, dans un pays qui espérait être gouverné dans le respect des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 Octobre 2014.

L’opposition politique sera solidaire de l’UPC dans toutes les initiatives qu’elle pourrait être amenée à prendre dans cette affaire.

Au titre des divers
Les participants ont été informés d’initiatives diverses prises ou à venir de la part de partis politiques membres du CFOP.
Commencée à 18h, la rencontre s’est terminée à 20h dans une ambiance de grande cordialité.

Le service de communication du Chef de file de l’Opposition politique

Messages

  • MRS du CFOP la question n est pas de savoir si leur décision repose sur un fondement sérieux,mais sur un fondement légale,et visiblement vous n osez pas parler de légalité ici.Si vous reconnaissez que c est légale,allors taisez vous car vous le savez bien le MPP est TRES TRES FORT.

    • ARMEL, HONTE A TOI ET A TES MAÎTRES. QUELLE EST CETTE LOI QUI T’OBLIGE A MARCHER AVEC TES PIEDS AU LIEU DE TA TETE ? AUCUNE. C’EST POUR TE DIRE QU’UN ETRE HUMAIN C’EST CELUI QUI EST DOTÉ DU SENS DE L’HONNEUR, DE LA DIGNITÉ ET UN MINIMUM DE PERSONNALITÉ ET DE LA MORALE. QUE PENSE TU D’UN DEPUTÉ "ACHETABLE" ? EST-IL DIGNE ? A-T-IL UNE PERSONNALITÉ ? A-T-IL LE SENS DE L’HONNEUR ?
      NON, NON ET NON !
      POUR RECOUVRER CES VERTUS CARDINAUX D’UN HOMME NORMAL, ILS DOIVENT DEMISSIONNER POUR QUE LEUR MANDAT SOIT REMIS DE DROIT A LEUR SUPPLEANT (ça au moins la loi le permet). AU CAS CONTRAIRE, COMMENT CES IMMORAUX PUANTS POURRONT TENIR ENCORE DANS L’HEMICLE POUR LES 3 ANS A VENIR ? C’EST IMPOSSIBLE-IMPOSSIBLE-IMPOSSIBLE HUMAINEMENT PARLANT.SIMBORO NE VERRA LA ROUTE DE L’ASSEMBLEE APRES CETTE HONTE MORTELLE. MAIS, MA GRANDE SURPRISE VIENT DE MME KORBEOGO, CETTE VIEILLE "SAGE" QUI S’EST LAISSÉE SALIRE PAR DES JEUNES SANS VERGOGNE NI MORALITÉ. SOCIALEMENT PARLANT, TOI MME KORBEOGO, JE CROYAIS QUE TU ETAIS AU DESSUS DE TOUT SOUPÇON COMPTE TENU DE TES ORIGINES ET DE TON AGE MAIS HELAS ! QUANT LONA OUATTARA, LE FAIT DE FUIRE LA REVOLUTION DE SANKARA PROUVE QU’IL PREFERE LE MATERIEL (l’argent de salifou) A LA DIGNITÉ. QUANT AUX AUTRES DE LA CLIQUE DES "13" JE PENSE QUE L’HISTOIRE NE RETIENDRA RIEN D’EUX SAUF LA "POLITIQUE DE LA PENSE".

    • Bien le vieux, ne vous fatiguez pas visiblement Armel n’as pas assez de bagage intellectuels pour vous suivre dans vos raisonnements. Ce genre de personne nous coupe l’envie de lire. En tout cas BRAVO A VOUS.

  • Vous n’avez rien vu d’abord. Il y’aura plus de saignée à l’opposition que ce qui se passe actuellement. Certains d’entre vous, et pas des moindres, iront à la soupe. De toute façon vous vous connaissez. Depuis 1991 vous faites et défaites les clans et camps. Qui est honnête parmi vous ? Je n’en vois pas. Rappelez vous : l’OBU, le coup de l’ADF-RDA (Gilbert contre Hermann), et bien d’autres.
    Les députés dissidents ne sont pas en déphasage avec la Constitution du Burkina Faso.
    Leur action signifie tout simplement que nous sommes entrain d’avancer vers la démocratie véritable, dans laquelle l’élu national s’exprime en fonction de ses convictions et ne vote pas de façon grégaire comme un mouton de koukouldi.

    • Cela semble vous plaire. Certainement que vous ignorer que ce pays ne pourra se développer que sur la base des principes moraux dont la dignité, l’honnêteté de ces citoyens et surtout la classe politique.

  • "Le retour de ces pratiques nauséabondes de nomadisme politique est de nature à nuire gravement à l’image de la classe politique dans son ensemble, dans un pays qui espérait être gouverné dans le respect des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 Octobre 2014".

    Je suis certain que cette phrase ne fait pas l’unanimité au milieu même du CFOP. C’est Zeph lui même qui a lu la déclaration ou bien c’est qui ?
    Dans cette affaire, c’est le CDP qui se frotte les mains. Zeph cette défection de certain du groupe parlementaire de ton parti est un signe annonciateur que tu risque de te retrouver seul sans le soutien d’un autre parti politique en 2020, a partir de 2019, le CDP va prendre ces distances avec toi et se rapproche de la NAFA et d’autres partis satellites afin de prendre sa revanche sur MPP et bien évidemment sur toi aussi. Tu crois qu’ils oubliez ?!
    Tu es averti !

  • "Pour l’opposition, on assiste au retour des vielles méthodes de déstabilisation des partis d’opposition, méthodes dont les ténors actuels du MPP étaient déjà les champions sous l’ancien régime.
    Le retour de ces pratiques nauséabondes de nomadisme politique est de nature à nuire gravement à l’image de la classe politique dans son ensemble, dans un pays qui espérait être gouverné dans le respect des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 Octobre 2014.
    L’opposition politique sera solidaire de l’UPC dans toutes les initiatives qu’elle pourrait être amenée à prendre dans cette affaire."

    Ah cher ancien du CDP, honnêtement est-ce-que vous étiez à l’aise à la lecture de ce paragraphe. C’est le CDP qui, aujourd’hui valide ce genre de propos comme s’il n’allait pas se comporter de la sorte s’ils reprenaient le pouvoir. Ce n’est pas facile d’être dans l’opposition.

  • Franchement ’’ tous les partis politiques’’ nous prennent pour des objets. Au départ on accuse ces personnes de s’être liées à Salif pour créer plus tard un nouveau parti donc une dissidence du MPP et d’autres partis. Idée que Zeph a entériné en montrant sa foi à cette accusation. En cours de chemin, on les accuse d’être des traitres à la solde du MPP. Et là encore Zeph le dit lui-même. Et pire le CDP part s’assoir et cautionner qu’on insulte l’ancien régime et les anciennes pratiques nauséabondes. Avec ces propos et comportements c’est vous les hommes politiques toutes tendances confondues qui travaillez à tuer le morale (agonisante) dans ce pays. Mais Dieu vous voit.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.