Tour du Faso 2017 : « Le niveau de la compétition sera relevé »

LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA

Publié le jeudi 12 octobre 2017

Tour du Faso 2017 : « Le niveau de la compétition sera relevé »

Le 30e Tour du Faso va se dérouler du 27 Octobre au 5 novembre 2017. Des coureurs de quinze pays y sont attendus. L’Erythrée, le Maroc, la France, l’Allemagne seront bien présents. Ce qui convainc le président de la Fédération burkinabè de cyclisme que « le niveau de la compétition sera relevé cette année ». C’était au cours d’une conférence de presse animée ce mercredi 11 octobre 2017 à Ouagadougou.

Dans un peu plus de deux semaines, les amoureux de la Petite Reine seront convenablement servis. En effet, le coup d’envoi de la 30e édition du Tour du Faso, l’une des plus grandes et des plus anciennes compétitions cyclistes de la sous-région, sera donné le 27 Octobre prochain.

Des habitués de la compétition

Des cyclistes de 15 pays seront sur la ligne de départ. Ils sont tous des pays habitués au tour du Faso. La France, l’Allemagne, l’Erythrée, le Maroc, la Hollande, la Belgique, la République démocratique du Congo, l’Angola, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Benin, le Togo, le Mali et le Burkina vont fournir des contingents pour aller à l’assaut du prestigieux Maillot jaune. Le Burkina, comme les années passées, va aligner trois équipes.

Des absents aussi…

On note cependant des absents. Il s’agit de l’Algérie et de la Suisse. Si pour l’équipe helvétique, le président de la Fédération burkinabè de cyclisme n’a pas justifié l’absence, pour l’Algérie, un défaut de communication expliquerait l’absence. « Nous avons envoyé la correspondance à l’adresse habituelle alors qu’il se trouve que la Fédération algérienne a changé d’adresse mail sans même la communiquer à l’instance internationale. Mais lorsque nous les avons rencontrés à Abidjan, ils nous ont dit qu’ils tenaient malgré à venir. Mais nous leur avons fait savoir que pour des contraintes budgétaires, ce n’était plus possible », a expliqué le Président de la Fédération burkinabè de cyclisme.

Quatre nouvelles étapes

La Fédération veut faire les choses en mieux à cette 30e édition. De nouvelles étapes ont été introduites dans le circuit. Koulbila-Tenkodogo, Garango-Zogho, Gaoua-Dano et Banfora-Bobo Dioulasso sont ces nouveaux tronçons introduits dans le circuit. « Banfora-Bobo n’est pas en réalité une nouvelle étape. Les coureurs la faisaient d’habitude. Seulement, pour cette année, c’est le lieu de départ qui a changé. Les coureurs partiront de Banfora pour Bobo et non l’inverse comme les années passées », a expliqué le président de la fédération. Et selon les organisateurs, il est prévu un circuit fermé à l’intérieur de Bobo-Dioulasso.

L’autre innovation de ce tour est le lieu de l’arrivée à Dédougou. Ce sera la Place Melon Gare qui va accueillir les sprinters en remplacement de la place habituelle. « On pourra faire un tour en ville et aller jusqu’à la Place Melon gare », a ajouté le conférencier.

Plus de 400 millions de francs CFA

Un hommage, selon les conférenciers, sera rendu aux anciens cyclistes burkinabè vainqueurs du Tour du Faso. L’identité des intéressés est pour l’instant inconnue. Les nuits chaudes du Tour avec les artistes en vogue sont également au programme.
Le budget prévisionnel pour l’édition 2017 est de 380 millions de francs CFA. « Nous avons trouvé une ardoise de 60 millions de l’édition précédente que nous devons payer. Ce qui ramène le budget à 440 millions de francs CFA », a regretté le président de la Fédération.

La mobilisation des ressources financières se fait sans grandes difficultés surtout avec l’appui des sponsors. La Lonab a déjà mis dans le panier la bagatelle financière de 100 millions de francs CFA. Des appuis qui vont certainement contribuer à rendre la fête du vélo encore plus belle.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Messages

  • tour du Faso, je ne vous conseille pas l’étape Korsimoro Ouaga car il y a sur cette route des ralentisseurs sauvagement construits en grand nombre.

  • tour du Faso, je ne vous conseille pas l’étape Korsimoro Ouaga car il y a sur cette route des ralentisseurs sauvagement construits en grand nombre.

  • 1985 2017 : 32 ans de Tour de Faso et on a jamais participé au Tour de France. Et pourtant c’était cela l’objectif de Sankara à la création de cette compétition. A défaut c’est des clubs professionnels qui devaient participer à ce Tour et non des amateur comme on le voit. Même si on est inscrit à l’UCI et faut voir à quelle catégorie. Si c’est un Tour pour amuser les populations visitées d’accord mais en ce moment, que les Régions visitées participent à son budget.

  • cette fois là, mon ami Harouna va devoir plus retrousser ses manches.
    courage vaillant cyclistes étalons, et courage à cette nouvelle équipe au sein de la féderation car le changement ce voit deja venir.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.