57e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Le thème expliqué à la population de la ville de Gaoua

Publié le mardi 14 novembre 2017

57e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Le thème expliqué à la population de la ville de Gaoua

Les membres du Comité national d’organisation du 11-Décembre ont tenu à Gaoua, une conférence le samedi 11 novembre 2017. Cette conférence marque ainsi le début des activités de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. C’est le représentant du Premier ministre, Siméon Sawadogo, qui a présidé cette conférence inaugurale.

« Diversité culturelle et citoyenneté responsable pour un Burkina Faso solidaire et harmonieux » est le thème du 57e anniversaire de l’indépendance. Avant la fête, le thème a été expliqué aux populations de la ville de Gaoua le samedi 11 novembre dernier. Cette conférence inaugurale a tenu toute ses promesses avec la grande mobilisation constatée. Durant plus de trois heures de temps, l’anthropologue Ludovic Kibora a d’expliqué les valeurs qui sous-tendent ce thème.

Après la définition des concepts, le conférencier a laissé entendre que les différentes sociétés burkinabè doivent développer leurs pratiques en se fondant sur les sens de l’Etat, ce qui peut sans doute contribuer au renforcement du sentiment d’appartenance à une seule nation. C’est pourquoi il a expliqué que cette conférence était une occasion pour interpeller les populations à la construction d’un Etat-nation. La nation suppose une prise de conscience pour un idéal, une langue et une histoire commune.

Le Pr Ludovic Kibora a aussi invité les Burkinabè à ne pas se renfermer dans le particularisme, car il est un frein à la construction de la nation. Il a ainsi dit que c’est dans la dynamique des cultures que l’on peut imposer cette vision commune avec l’aide de l’Etat. Le conférencier a par ailleurs signifié que les revendications actuelles n’aident pas à la construction de cet Etat nation.

Pour le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation représentant le Premier ministre, ce thème montre clairement ce qu’est la région du Sud-Ouest et la situation actuelle du Burkina Faso. Au regard de certains actes et comportements observés dans la société, il est nécessaire qu’il ait une prise de conscience au sein des populations a-t-il poursuivi. C’est pourquoi selon le ministre Sawadogo, l’actuel gouvernement travaille à l’ancrage des valeurs du mieux vivre ensemble. « Il faut que les Burkinabè comprennent que leurs forces résident dans la diversité culturelle » a-t-il indiqué. Cela doit engendrer une citoyenneté responsable pour le développement harmonieux et solidaire a-t-il ajouté. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.