Affaire Pascal Zaïda : Le procès a été renvoyé au 20 novembre 2017

LEFASO.NET | Par LEFASO.NET

Publié le mercredi 15 novembre 2017

Affaire Pascal Zaïda : Le procès a été renvoyé au 20 novembre 2017

Prévu pour se tenir ce lundi, 13 novembre 2017 devant le tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, le procès de Pascal Zaida, coordonnateur du Cadre d’expression démocratique (CED, organisation de la société civile) et trois de ses co-accusés, accusés de « manifestation illicite et actes de vandalisme », arrêtés le 21 octobre dernier, a été renvoyé au 20 novembre 2017.

Ce report a été fait afin de permettre aux avocats de faire leurs plaidoiries. En rappel, c’est le 21 octobre 2017 que Pascal Zaïda et ses compagnons ont été arrêtés par la police, alors qu’ils tentaient de tenir leur manifestation dite de « veille citoyenne ».

Ce meeting qui avait été annoncé pour le 7 octobre 2017 a été repoussé suite à une décision défavorable de la Mairie pour raisons de « situation sécuritaire, risques d’affrontements et débordements ».
Selon plusieurs médias, appelé à comparaître ce lundi, le coordonnateur du CED, Pascal Zaïda n’a pas reconnu les griefs qui lui sont faits.

Pour lui, il n’y a pas eu manifestation le samedi 21 octobre 2017, lorsque lui et ses compagnons ont été arrêtés par la police aux encablures du lieu de rendez-vous (rond-point des Nations-Unies). Aussi ont-ils, chacun, déclaré que le meeting n’était pas sous le coup d’une interdiction, mais plutôt l’occupation de la place de la Nation (initialement retenue) qui était interdite à la manifestation.

Depuis l’interdiction de sa manifestation à sa détention en passant par son arrestation ce 21 octobre, plusieurs organisations de la société civile et leaders d’opinion ont donné de la voix pour dénoncer ce qu’ils ont qualifié d’actes arbitraires et atteinte à la liberté de manifester.

Lefaso.net

Messages

  • Petit à petit il aura trois mois ferme, ce qui lui servira de leçon. San yel ti fo ra man bif ramanyé ! San yel ti kissamè if san mané if kiidamè !

  • Je plaide pour un jugement pour l’exemple. Il faut lui montrer que ce n’est pas l’anarchie.
    Faut condamner cet anarchiste pour donner un signal fort aux apprentis sorciers qui veulent nous tirer vers le bas. La paix est le bien commun le plus cher à nous tous ! Aucun président ne peut résoudre nos problèmes en moins de 2 ans.

  • voilà un parfait prisonnier d’opinions ! dans le Burkina Faso de Rock Kabore.Nous sommes en droit de se poser la question suivante : Avec le nouveau régime "fils naturel de l’insurrection" a-t-on gagné vraiment en liberté ? Rappelons-le,sous la présidence de Mr Compaore même au pire moment de la crise ce droit élémentaire de manifester n’a jamais été refusé à qui que ce soit.De deux choses l’une : Soit Mr Zaida est un adversaire politique dans ce cas ses droits sont respecter soit le mpp doute de sa propre légitimité convaincu que l’ingénierie utilisée les 30 et 31 octobre 2014 peut bien se reproduire en sa défaveur.

  • Ah oui, ou sont les défenseurs de la liberté d’expression. Pauvre burkina !
    Je préfère régime Blaise à ça. Mille fois désolé !!!!!!

    • Mr "Verity", faut pas confondre "liberté d’expression" et LIBERTINAGE de petits excités drogués qui se prennent pour des héros. La Justice n’a qu’à le CHICOTER, les autres petits drogués vont savoir que l’anarchie ne s’installera pas ici au Burkina ! Tchrrrrr

  • Il y’a un adage qui dit que celui qui est sur le point de mourir n’entend plus les conseils...C’est ce qui arrive à Pascal Zaida.. Qu’il soit jugé condamné fermement. Et que cela serve de leçon aux autres.

  • mr yako,c est normal parce que votre dieu koassi blaise prefferait tuer que de passer par la justice.si tu le regrette ;rejoint le dans sa patrie de honte.sinon meme si toi tu manifeste sans autorisation tu rejoindra zaida

  • Internaute Verity, je te demande humblement d’aller expliquer à la mère de Norbert
    ZONGO et autres parents des nombreuses personnes assassinées sous BLaise
    KOUASSI COMPAORE, qu’en ce temps la liberté d’expression était une panacée
    au Burkina.
    Je l’ai toujours dit : la bêtise et l’indécence intellectuelles et politiques n’ ont ni âge,
    ni sexe. Suivez mon regard !!!

  • zaida chapeau a toi si j etais a ouaga ce jour lâ jy serai en prison avec toi que je ne vais pas regretté. ecoutez premiêrement promesse non tenu pendant les canpagne 2è la mort des soldats par des attaques 3è a kaya un journaliste tabassé 4è des procès boicoté 5è zaïda arrèté et enprisonné pour une fausse cause sans oublié les degats comit par simon et nathali des homages exageré avec des millions ect., la liste est longue en 2 ans conparativement au regime de blaise pir que blaise comme le dit zongo ils sont tous egaux les chefs politique je ne fais que donné mon idé pour tout analysé evalué a 27ans alors aucun burkinabé ne serai sur terre

    • Yaro, qu’est-ce que tu attends pour rejoinder ton idole Zaida a la MAOCO don’t les portes te sont largement ouvertes ?! N’est-ce pas toi l’un des suspects serieux dans le quadruple meurtre de Norbert ongo et des ses trois compagnons de route ?
      Tu peux passer prendre, a credit comme toujours, ta dose de frelate avant de te render a la MACO. Le tenacier du kiosque n’osera pas t’y rejoinder pour te reclamer son argent.

  • C’est ce qu’on a refuser à Zaïda que Tahirou a dit avec virulence et clarté.
    Pour être logique dans sa démarche le mpp doit aussi arrêter et juger Tahirou Barry. Il a dit haut et fort ce que Zaïda voulait que le burkina entier entende. Le gouvernement rock a-t-il la peur de tout ? Ca ressemble à ça et c’est dommage. La politique de la "muselière" ne paye pas.

  • C’est ce qu’on a refusé à Zaïda que Tahirou a dit avec virulence et clarté.
    Pour être logique dans sa démarche le mpp doit aussi arrêter et juger Tahirou Barry. Il a dit haut et fort ce que Zaïda voulait que le burkina entier entende.
    Le gouvernement rock a-t-il la peur au ventre au point qu’un autre son de cloche l’effraie ? Ca ressemble à ça et c’est dommage. La politique de la "muselière" ne paye pas. Ainsi on a glorifié Mr Zaïda. Sa célébrité a augmenté d’un cran.

  • Oh pleure mon beau pays
    il y’a maintenant 3 Burkina : le pays réel dont les dirigeants sont vieillissant et sont faits coiffes au poteau à la dernière ligne droite les 30 et 31 , le Burkina des insurgés qui attendent justice , et le Burkina des non insurgés qui sont aussi nombreux

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.