Deux ans du pouvoir de Roch Kaboré : L’Alliance pour la défense de la patrie peint un tableau en noir

LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA

Publié le vendredi 12 janvier 2018

Deux ans du pouvoir de Roch Kaboré : L’Alliance pour la défense de la patrie peint un tableau en noir

Les responsables de l’Alliance pour la défense de la patrie (ADP) étaient ce jeudi 11 janvier 2018 face à la presse. Objectif : faire le bilan des deux ans du pouvoir de Roch Kaboré marqués, selon eux, par une crise structurelle et conjoncturelle sans précédent.

La gouvernance de Roch comporte des insuffisances. Foi de l’Alliance pour la défense de la patrie dont les responsables étaient ce jeudi 11 janvier 2018 face à la presse. Ils ont passé au peigne fin les deux ans du pouvoir de Roch Kaboré, dénoncé les tentatives de musèlement dont sont victimes des responsables d’Organisations de la société civile et la crise de l’éducation.

En deux ans de pouvoir, les conférenciers ont estimé que le président a réussi la prouesse de pousser le Burkina dans « une crise structurelle et conjoncturelle sans précédent ». « La politique sous le président Roch a pour caractéristiques principalement psychose du complot permanent, l’achat de conscience, les coups en dessous de la ceinture, le manque de vision et la guéguerre quotidienne », ont fait remarquer Abraham Badolo et ses camarades.

Pire, de l’avis des orateurs, une chasse aux sorcières est lancée pour bâillonner l’opposition en vue d’offrir au MPP un second mandat. Pourtant le pouvoir en place peine à remplir ses engagements pris lors de la dernière présidentielle. « La promesse faite pendant la présidentielle de changer le Burkina Faso en 100 jours été renvoyée aux calendes grecques », ont-t-ils regretté. Cela se ressent surtout sur le plan économique

Des leaders d’OSC en danger ?

Dans leur récrimination contre le pouvoir du MPP, Abraham Badolo et ses camarades ont dénoncé des tentatives de musèlement dont sont victimes des responsables d’OSC. Ils en ont voulu pour preuve les publications récentes de Safiatou Lopez sur les réseaux sociaux. Des publications dans lesquelles, des activistes du MPP ont prévu de s’en prendre à certains leaders d’OSC dont Safiatou Lopez elle-même, Abraham Badolo et aussi des activistes comme Naïm Touré qui critiquent sévèrement le mode de gestion actuel.

« Ces derniers jours, le pouvoir MPP profitant de l’affaire Denise Auguste Barry s’est mis dans une logique de règlement de comptes avec des leaders d’OSC qui l’empêcheraient de dormir à travers une chasse aux sorcières savamment orchestrée par ses thuriféraires », a ajouté Abraham Badolo. Il a également fustigé des responsables d’OSC qui s’accoquinent au pouvoir en place et remplace des institutions de l’Etat dans certains dossiers. C’est le cas du MOCAD de Rahouf Bayiré qui a fait des révélations dans le dossier tentative de déstabilisation.

Satisfaire les enseignants

Le dernier sujet à l’ordre était la grève des enseignants. La position de l’ADP sur la question est sans équivoque : il faut satisfaire la revendication des enseignants. « Si le PNDES, financé à près de 18 000 milliards est en marche comme ils le disent ils n’ont qu’à enlever les 53 milliards pour répondre aux attentes des enseignants », a indiqué Abraham Badolo. Ce qui, selon lui, va permettre d’éviter une année blanche dont le spectre est déjà perceptible à l’horizon. « L’ADP se voudrait donc solidaire de la lutte menée par les syndicats de l’éducation pour l’amélioration de conditions de vie et de travail. L’ADP appelle par ailleurs les parents d’élèves à se tenir prêts pour se constituer et déposer une plainte en justice contre le gouvernement burkinabè pour manquement à son devoir et violation du droit à l’éducation des enfants si d’aventure l’année scolaire venait à être blanche », a conclu Abraham Badolo.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Messages

  • ADP Alliance pour la Défense de la Patrie ; c’est un beau nom.
    Mais combien de combattants avez vous envoyer aux côtés des FDS pour la défense de la PATRIE quand le métal traversait la chaire des ces derniers ?
    Rock a pris le pays quand rien n’allait, il faut se dire la vérité. Rock est venu pour un recommencement. Si vous dites non, qui est allé interdire à Blaise de partir avec des fonds ? Combien Blaise a t il pris quand il partait ? Avez vous demandé aux Français qui ne fond rien pour rien combien de milliards Blaise a dû payer pour son extirpation ? Combien de milliards il a planté chez eux et ailleurs ?
    Il est vrai que rien ne va ; mais nous devons unir nos forces pour produire assez pour le pays, pouvoir se soigner et surtout défendre la nation.
    Pendant la révolution, on avait rien mais on était contents de s’unir pour bâtir. Pourquoi maintenant chacun veut chercher des poux sur un crane chauve ? C’EST PAR CE QUE NOUS SOMME DEVENUS BROUETTES !!!

    • IL ONT LUTE POUR LE POUVOIR IL DEVAIENT POUR RENDRE TOUT LE MONDE HEUREUX ?AU TEMPS DE SANKARA TOUT LE MONDE LUTTAIS PAR CE QUE SANKARA NE VOLAIT COMME LES ACTUELS DIRIGEANTS QUI SONT SORTIS DU NEANT ET FETE ACTUELLEMENT DES MILLARDS

  • Ils ne remplissent même pas la cabine dans laquelle ils tiennent leur réunion......

  • N’exagérez pas chers Responsables de l’Alliance pour la défense de la patrie (ADP). Ayons le courage de louer aussi les efforts fournis par ces hommes et femmes qui travaillent dans l’ombre et qui se sacrifient. Leurs efforts ne se voient-ils pas "à l’œil nu " ?
    Vous les accusez de tous les maux, fruits de vos imaginations, mais sachez qu’un jour la vérité surgira, et ce sera trop tard. Vos manœuvres sont contre productifs.
    Mes prières accompagnent le Président, le 1er Ministre et les membres de son gouvernement. Que Dieu bénissent le Burkina Faso !

    • Les Amis il faut les comprendre.Le pouvoir actuel est un exutoire pour eux.Si Jeph etait arrive au pouvoir ca allait etre la meme rangaine.Soyez indulgent avec eux.Ils ont tout perdu surtout " leur petrole".La plupart d eux sont entrain de vendre leurs parcelles malhonnetement acquises.Donc comprenez leur colere.Soyons humain et compatissons a leur douleur.

    • Voilà, toi tu as tout compris. Leur gombo n’est pas assuré avec Roch. Roch son seul problème c’est qu’il ne disribue pas l’argent aux OSC.
      Pendant la transition Abraham BADOLO et Hervé Ouattara se sont sucrés, après Hervé a pris du galon et ignorant l’autre il a créé son propre mouvement.
      Aujourd’hui toutes les portes leur sont fermées donc ils gueulent que rien ne va ? OSC de mon oeil oui

  • Pour eux tout ce que le régime de Rock entreprend est systématiquement mauvais .Quels genres de politiciens sont-ils ?Ce n’est pas ça être opposant.C’est dommage.un peu de jugeote SVP.

  • Dans les années quatre vingt dix pour manger, il fallait créer un parti politique même satellite que salif et Blaise finançaient. De nos jours, pour avoir une part de gâteau il faut créer une OSC (qui n’en est pas une parce qu’on ne sait pas dans quel champ de la gouvernance ils prestent), et on critique seulement, sans savoir ce qu’est soit même son rôle. Vous savez ce qu’est réellement une OSC ? pauv Burkina Faso !!!

  • ADP, comme votre parti la patrie plusque les autres, montrez moi vos realisations dans le sosiale pour les burkinabe les moins demunis. Quelle est ce gouvernement qui n a pas d unsuffisances sur notre globe terrestre ?

    Pas moins un pays pauvre comme le notre qui n arrive pas a joindre les deux bouts avec la monopolisation de nos richesses minieres par les entreprises europeenes par l entremise de l ancien regime corrumpu et ses sbires, dont les recettes sonr affretees dans les paradis fiscaux.

    Un pays comm le notre, ou les patis poussent comme des champignons, n ont pas pour consolider notre jeune democratie , mais pour cela assurer la pitance des elites qui ont une Source de revenue financiere en devenant politicien de la politique politicienne.

    Quand nos intellectuels, des Avocats, des Medecins,des Professeurs laissant leurs metiers nobles au profit du politique, a qui la faute ? La malgouvernance est un peche commun pour tous. Car dans un Etat de droit, on corrompt pas Mr le juge pour soulager sa peine, par le canal des amis et autres opportunisites aux entrailles de notre justice.

    Le Commerce, la douane toutes entites son exposes a ses pratiques frauduleuses qui gangrennent notre econmie propre versus la contrebande. La mafia burkinabe. L Etat ne peut pas tout faire en meme temps. On a des priorites dans les priorites, og cellles qui requierent la pratique du moment serons au premier plan d execution.

    Si tout etait parfait sous nos cieux, ou allait nous -en ? Batir une nation forte est une course de longue haleine, et non un maraton. Au lieu de passer tout son temps dans les Conference de presse elaborer un programme sosial pratique qui influencera dans le quotidien des burkinabe.

    Organisez par exemple : Operation Faso Bara, qui comporte a balayee a nettoyer les egouts aux alentours de la ville de Ouaga et ses environs cela dimunuera les nids des moustiques transmetteuse du paludisme. C est du concret. Les Conferences de presse unitules ne pourrons jamais apporter des solutions aux chanllenges quotidiens des burkinabe.

    Notre developpement est lie au developpement mondial, a la conjoncture internatinale avec ses speculations et manipultaions boursieres etrangeres qui puisent notre richesses en passant par nos matieres premieres. Ce complot international contre l Afrique que vous deviez condamnez et encrier.

  • Au Burkina , Il doit être plus facile de créer une OSC que de créer une petite Entréprise de vente de Brochette.. Ou bien peut être qu’on n’a même pas besoin de récépissé pour créer une OSC ? A entendre certaines OSC, j’ai l’impression que ça se crée les Weekend autour d’un Thé au QG ...Ensuite, On convoque les journalistes stagiaires pour une conférence de presse un Lundi... Et le jour j, on vide le salon de la maison familiale en rapidos, après que les vieux parents sont partis se chercher au travail.... Quelle tragédie !!!!

  • Ce qui est étonnant c’est que rien ne va dans ce pays mais ce Badolo ne fait que grossir grossir et grossir. Ou bien c’est les problèmes du pays qui te font grossir. Ah ba toi aussi, faut enlever donner aux autres. Finalement je conviens avec beaucoup d’autres personnes qu’au Burkina il n y a pas de différence entre partis politiques et OSC. C’est pas mieux que vous allez chercher à travailler.A kpo.

  • Méfions nous de ceux qui voient en d’autres rien que du négatif. Cela me rappel une citation de feu Hampâté Ba.
    Etes vs capables de faire mieux après toutes ses crises que le pays a connu si vs étiez au pouvoir ??? assurément non.

  • Eh ! Au lieu de passer tout leur temps à critiquer seulement, si ces OSC prenaient plus la moitié de leur temps à organiser des travaux d’intérêt commun ? Par ex. : créaient des coopératives : jardinage, élevage, culture de céréales, des kermesses, aider à la propreté de la ville, aider à règlementer la circulation dans certains endroits où il manque les VADS, çà allais beaucoup aider le pays et aider eux-même à avancer et ils allaient encore avoir la bénédiction des sages du pays. C’est sûr que certaines même ne peuvent même avoir le thé pour servir leurs membres lors de leur rencontre. Au lieu de chercher à travailler en plus de çà, chacun compte être inséré ou avoir une place parce qu’il y va dans l’intérêt d’un tel ou tel politicien. Compter seulement sur les politiciens, les diplômes de certains jeunes vont vieillir au fonds des valises.

  • J’ai honte quand je vois ceux personnes se disent défense pour la patrie ,quand ils ne savent même pas ce que signifie le PNDES. on a qu’à prendre 53 milliards dans 18 000 milliards même un enfant de CM2 ne raisonnent pas comme ça . Abraham , j’ai vraiment honte pour toi. et se jouer les avocats de Barry alors que tu n’as même pas fais une enquête.
    cdt

  • Hummmm ! Critiques non fondées. Cher Badolo, à force de trop critiquer et fustiger, on devient fou. Si c’est cela la défense de la patrie, c’est pas venu. Félicitations et courage à nos FDS qui sont au Sahel et bien au-delà pour la sécurité du territoir. Quant à vous Badolo, "tonneau vide" qui aboie à tout moment les dignes fils et filles au service du peuple, il faut comprendre une chose : quand on est incapable d’apporter sa pierre pour la construction nationale, on reste silence, au lieu de peindre tout en noir les réalisations du gouvernement. Il est facile de fustiger, mais, feriez-vous mieux si vous étiez au pouvoir ? Certainement pas. Vous voyez cher Badolo, c’est bien de critiquer souvent la gestion du pouvoir, mais pas à l’aveuglette. Aussi long que soit le chemin, on arrivera à destination. Que Dieu bénisse le Burkina ! Un citoyen lamda comme vous.

  • Il est né au Burkina Faso une organisation dénommée "Attroupement pour le Dénigrement du Pouvoir " avec pour leader un certain Badolo Abraham.

  • Les partis et OSC satellites des bonzes du régime déchu, doivent savoir que la démocratie est comme une roue qui tourne. Après 27 ans de règne, le peuple burkinabè a assez souffert de votre esprit malsain d’accaparement clanique du patrimoine national. Vous n’avez rien à apporter de convaincant au peuple et vos agitations et délations actuelles, visent seulement à rêver d’un utopique retour aux affaires, pour piller de nouveau les richesses nationales. Votre semblant de solidarité entre différents clans du régime déchu, cache mal votre légendaire adversité et guerre de succession à l’ex président Compaoré, qui a conduit à ses tourments politiques et à sa chute non honorable. Les querelles claniques retentissent encore au sein de l’ex parti au pouvoir(CDP) pour la direction du parti .L’ADP, doit savoir que son champion, le général Bassolé qui rêvait d’être un dauphin du président Compaoré, a rencontré un refus catégorique du CDP, ce qui l’a obligé à créer son parti la NAFA.Le général Diendéré qui s’autoproclamait N°2 du régime Compaoré,se croyait son successeur naturel, chose que le frère cadet du président François Compaoré n’a jamais tolérée, car il pensait être un héritier légitime de son frère pour la présidence du Faso. Ces divisions claniques ont beaucoup nui à la cohésion et au développement durable du Burkina Faso. Sachez que vous n’êtes plus crédibles et êtes mal placés pour faire la leçon aujourd’hui au régime civil et pacifiste du président Roch Marc Christian Kaboré. Les conditions de l’alternance démocratique étant désormais rétablies au Burkina par la limitation du mandat présidentiel à 5 ans, renouvelable une fois, tous ceux qui croient qu’ils peuvent devenir Président du Faso, peuvent se préparer pour aller aux urnes en 2020.Tous les abonnés aux putschs doivent savoir qu’ils se trompent d’époques et sont lourdement condamnables.

  • Entre le noir et le blanc il y‘ a quand même le gris. Je souscrirai plutôt à un tableau gris, non pas que le Président n’était pas à la hauteur, comme les responsables de l’Alliance pour la défense de la patrie (ADP) veulent nous le faire croire, mais parce que tout œuvre humaine est perfectible. Pour plus d’objectivité je dirai même que si le tableau est gris, et non noir j’insiste, c’est seulement à cause de vous autres de l’ADP et assimilés, qui refusez de travailler et qui passez le temps à grever sans limite, à disserter sans mesure, et à fanfaronner sans fatigue dans des réunionnites comme celle- là. Trop facile de se prévaloir de ses propres turpitudes. De toutes les façons vos propos subventionnés, on s’en « barbouille le pourtour a…. », comme le disait Céline.

    • Silence tu as tout dit.Des paresseux qui refusent de travailler et croient que le developpement se decrete.Ami de l ADP redescendez sur terre.Il est fini le temps ou les paresseux se servaient avant les travailleur.C est cette absente de fermete de Roch qui permet a des gens comme vous de parler au hasard et rentre dormir.Au temps fort de votre parrain on allait te tordre le gros coup entre 2 Six metre.Meme les routes qui se posent partout en ville je suis sur que dans votre aveuglement et haine contre vos anciens amis vous allez dire que c est du banco et non du goudron.Comprenez que tous les intervenants ne vous suivent pas pcq vous n apportez absolument rien au burkina sauf a vos ventres.

  • Rapidement qu’une loi soit votée pour limiter le nombre de partis politiques et des OSC au pays
    Tout cela coute trop chere au pays.
    Allez y apprendre du travail et participer á la construction du pays.
    A nos gouvernants de changer les methodes et on pourra respirer.
    Il faut quitter dans l’instrumentalisation et la manipulation de la population et tous les partis politiques ,syndicats et OSC bidon disparaitont d’eux même
    Exemple :comment un syndicat peut empecher une SARL d’excuter son contract avec une autre SARL au 21eme siecle dans un pays avec l’aide du ministère du transport et du cbc parce que ceux qui y travaillent font de la concurrence dèloyale au secteur privé en crèeant des systèmes de monopole par des dècisions ministèrielles
    Où ces fonctionnaires de l’état ont eu des centaines de millions pour achéter des camions et se cacher dèrrière des faux syndicats pour renchèrir le coût de la vie des burknabè.

  • Chers concitoyens faisons preuve d réalisme é saluons les efforts déjà faits .Implorant la bonne foi des gouvernants j’espère que les Questions prioritaires trouveront é vite des réponses. Ne passons pas le temps à critiquer, travaillons pour notre propre progrès !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.