Multiplicité des pagnes du 08-Mars 2018 : Choix d’un pagne imprimé officiel de commémoration en plus du Faso dan fani

Publié le vendredi 12 janvier 2018

Multiplicité des pagnes du 08-Mars 2018 : Choix d’un pagne imprimé officiel de commémoration en plus du Faso dan fani

Le Ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille a constaté, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, 08 mars 2017, qu’une multitude de pagnes a inondé le marché national. Certains de ces pagnes ne comportaient pas le thème officiel retenu et / ou portaient des messages et thèmes allant à l’encontre des efforts nationaux de protection et de promotion des droits de la femme.

Cela a amené le Gouvernement et le conseil de ministres à prendre des mesures pour le retrait des pagnes ayant des messages attentatoires aux droits de la femme.

Dans le souci de réduire la multiplicité des pagnes imprimés et de porter le même message en 2018, le ministère de la femme a entamé des concertations avec un groupe d’importatrices de pagnes imprimés qui a permis d’opérer un choix de pagnes suite à un processus de sélection.

Pour ce faire, outre le pagne Faso Danfani, il est retenu un pagne imprimé unique pour la commémoration du 8 mars 2018. Ce pagne, en plus du thème officiel, porte le logo de la journée internationale de la femme.

La commémoration de la journée internationale de la femme, 08 mars 2018, sera célébrée sous le thème : « La participation de la femme à la gouvernance : état des lieux, défis et perspectives ».

Le pagne sélectionné par le Ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille est disponible auprès des importatrices ci-après :

d’ordre

Structure

Nom et prénom

Contact

 

01

SOROTEX

SANOU Rose

70 25 69 21

78 78 19 09

02

SOBUTEX

COMPAORE/ILBOUDO Pauline

 

25 505098

70 26 17 43

03

KARATEX

KARABINTA/SORE Salimata

70 24 64 50

7644 01 39

78 09 94 94

04

GANITEX

SAWADOGO Fatoumata

 

78 00 95 04/

70 29 72 10

05

Ets Aïcha KABORE et frère

KABORE Aïcha

64882741

06

Faso Ebène

FOFANA Minata

78 463185

 

La Ministre de la Femme, de la
Solidarité nationale et de la Famille

Laure ZONGO HIEN
Officier de l’ordre National

Messages

  • Avec ce comportement ose-t-on se pleindre d’être qualifié de " pays de merde par Donald Trump ?"

    • Le ministre n’a rien à faire sinon se préoccuper de pages du 8 mars. C’est le pagne qui va emanciper la femme ou quoi ? Chaque année, tout le 8 mars au Burkina tourne au tour du pagne et se résume au pagne. Soyez moins ridicule que ça quand même ! Si vous n’avez pas honte, sachez que nous avons honte que dans tout un pays, chaque année depuis. .. on résumé la JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME à une gué guerre autour d’un pagne. De grâce, ôtez-moi cette honte de la toile.

    • Tout à fait d’accord avec toi.
      La ministre joue trop à l’éteigne-feu et finira par gâter son nom.
      Il serait mieux qu’elle laisse cette histoire de pagnes et se contente de la recommandation de port souhaité de pagnes traditionnels.
      Il y a d’autres chats à fouetter que ces futilités de discours autour des pagnes du 08 mars chaque année.
      Merci.

  • c’est bien. même très bien. "mais c’est pas arrivé" comme dirai quelqu’un. Ce qui m’ échappe surtout dans ce message, c’ est la raison d’ "import" du FASO DANFANI. Malgré tout le respect que je dois a la femme africaine particulièrement la femme burkinabè et tout l’ effort qu’ ont doit pour garantir l’ étique du Faso, j’ ai le droit de dire que le FASO DAN FANI doit être conçu et produit au Burkina. a la limite de l’ exporter et non pas l’ importer.
    Un ministère, BURKINABE de sur-croix qui envoi un message aussi fort de ce genre dans le monde me laisse vraiment pantois.

    • Le Loup, tu as tout dit, c’est une vrai honte, au lieu d’interdire les importations de pagnes étrangers et de favoriser la fabrication locale pour ce seul jour consacré à la femme, j’ai l’impression que l’on encourage plutôt les productions importées. C’est grave.

    • LeLoup, prenez le soin de bien lire et surtout bien comprendre le message avant de réagir. Pour cela, n’hésitez pas à le lire plusieurs fois.
      Il est dit dans le message "outre le pagne Faso Danfani, il est retenu un pagne imprimé unique...".
      "Outre le pagne Faso Danfani" signifie "en plus du pagne Faso Danfani" ou si vous préférez "en dehors du pagne Faso Danfani" même si je n’apprécie guère cette dernière expression.
      Tout ce bla bla pour vous dire que la commémoration du 8 mars 2018 se fera avec le pagne Faso Danfani et le pagne simple importé.

      Pour ce qui est de la tournure prise par le 8 mars (une journée internationale et non une fête comme beaucoup le pensent) ou des enjeux plus importants ignorés, "je ne rentre pas dedans".
      Bon début de semaine à toutes et à tous.

  • un pays de desordres. plusieurs pagnes differents sont deja sur le marche. l’etat n’est-il pas a mesure de controler l’entree des pagnes dans les frontieres ? ce sont memes dealers qui financent leur campagnes politiques. aucun moyen de les sanctionner. l’incivisme a atteint tous les maillons. comment des commercants peuvent-ils se demarquer allegrement des decisions de l’etat ? alons seulement, time will tell

  • et, si toutes les femmes boycottaient ce pagne imprimé importé et achetaient uniquement le pagne Faso Dan Fanni made in Burkina. L’émancipation des femmes passe aussi par le soutien à la production nationale dont des milliers de burkinabè gagnent des revenus pour vivre ou survivre et faire vivre leurs familles !

    • ABSOLUMENT FC, le premier fautif c’est l’Etat burkinabè. Pour ce seul jour consacré à la femme ; l’Etat devait interdir l’importation des pagnes étrangers. Mais que voulez-vous tout est mouta-mouta

  • Bonjour pourquoi orienter des gens vers des commerçants pour les achats ? consommons ce que nous produisons et produisons ce que nous consommons.
    a mon avis cette commémoration devait être des sensibilisations d’envergure nationale sur le droit de la femme et non des djandjoba et des simples discours. laissons les femmes porter du faso danfani sans logo et ce qu’elles veulent = liberté d’expression des femmes.
    si a chaque journée de 8 mars chaque burkinabé souscrivait a hauteur de 1 000 f et qu’on soutenait les femmes et groupements en milieu rural ça allait beaucoup aider les femmes.
    ne critiquez pas sans proposer !

    • Toujours les mêmes critiques. La commémoration du 08 mars a toujours été centrée sur des réflexions sur les conditions de la femme burkinabé, les propositions de solutions pour son autonomisation, la promotion et la protection de ses droits. chaque année il y a un thème qui est choisit sur lequel les réflexions sont menées. Nous les burkinabé, nous sommes toujours négatifs. Bref, les commerçantes de pagnes imprimés sont aussi des burkinabé. L’import participe aussi à leur l’autonomisation économique. C’est pour éviter le désordre que le ministère a rencontré les commerçantes de pagnes imprimés et décider d’un pagne unique. L’incivisme ayant gangréné tous les secteurs, qu’est ce que vous voulez ? Nous sommes envieux par certains pays, mais nous faisons tout pour rester derrière.

  • Les femmes ne sont pas obligées de porter le pagne du 08 mars, surtout qu’il n’est pas imprimé chez nous.

    Que le gouvernement travaille à subventionner le Faso Danfani pour encourager les efforts de nos soeurs tisseuses.

    Oublions le pagne du 08 mars importé : Danfani ou rien. On n’est fatigué de voir du business s’opérer sur le dos des femmes.

    Femme, ouvre tes yeux et refuse de porter le pagne du 08 mars importé afin que prenne fin cette guéguerre autour du pagne du 08 mars importé. C’est cela aussi l’émancipation de la femme.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.