Migrations environnementales : L’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO et l’Observatoire Hugo de l’Université de Liège s’engagent à réduire le phénomène

LEFASO.NET | Milaine Goretti Tiendrebeogo

Publié le jeudi 8 février 2018

Migrations environnementales : L’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO et l’Observatoire Hugo de l’Université de Liège s’engagent à réduire le phénomène

Du 7 au 9 février 2018, Ouagadougou abrite la conférence internationale sur les migrations environnementales en Afrique de l’Ouest. Ce colloque est organisé par le département de Géographie de l’université Ouaga I Pr Joseph KI-ERBO et l’Observatoire Hugo de l’Université de Liège en Belgique. Cette conférence a pour principal objectif la création d’une dynamique régionale de recherche spécialisée dans l’étude des changements environnementaux /climatiques et des migrations.

Lutter contre les migrations climatiques et environnementales dans le monde et surtout en Afrique de l’Ouest, c’est le défi que s’est fixé le département de Géographie de l’université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO en partenariat avec l’Observatoire Hugo de l’Université de Liège (Belgique). Cette rencontre qui regroupe entre autres chercheurs, praticiens des sciences sociales, des sciences du climat, permettra aux participants réunis du 7 au 9 février, et venus de divers horizons de proposer des solutions et tenir des communications afin de relever ce défi que vit l’environnement et le climat de l’Afrique de l’Ouest. Selon François Gemenne, chercheur à l’université de Liège, le présent colloque vise d’une part la création d’un réseau pour l’étude spécifique des migrations environnementales en Afrique de l’Ouest et d’autre part des propositions de communication sur les études empiriques et des critiques en sciences naturelles et sociales. A l’en croire, il s’agit là de valoriser les recherches et l’expertise qui s’est développée en Afrique de l’Ouest sur la question des migrations environnementales.

JPEG - 82 ko
A droite le Pr Da Evariste du département de Géographie de l’Université Ouaga I Pr Josph KI-ZERBO et à sa droite François Gemenn, Chercheur à l’Université de Liège

Ainsi donc, plusieurs thématiques seront abordées durant ces trois jours de communication selon François Gemenne :

• Les dimensions sociales de la vulnérabilité ;
• L’immobilité forcée et les populations piégées ;
• Les problèmes fonciers (occupations des terres, exploitations foncières, accaparement des terres et ressources) ;
• Les données environnementales et climatiques pour l’étude des migrations et des déplacements des populations ;
• Le rôle des acteurs dans la migration climatique et environnementale ;

JPEG - 80.1 ko
Une vue des participants

Pour l’université Ouaga I Pr Joseph KY-ZERBO, la rencontre permettra aux participants y compris les étudiants, de recueillir des connaissances sur les évaluations quantitatives des flux migratoires, les impacts sur les communautés d’origine et de destination vers l’encadrement théorique du phénomène. « C’est un milieu de partage, partager des connaissances afin de mutualiser les efforts pour pouvoir sur le plan scientifique contribuer à la recherche de solutions à ce phénomène migratoire lié aux changements environnementaux » a laissé entendre le Pr Da Evariste, du département de géographie de l’Université Ouaga Pr Joseph KI-ZERBO.

Au sortir de ce colloque international, il est alors attendu la création du tout premier réseau régional de l’Association académique internationale pour l’étude des migrations environnementales.

Milaine Goretti Tiendrebeogo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.