Lutte contre les déchets plastiques : Le ministère de l’environnement à rencontré les différents acteurs à Bobo-Dioulasso

Publié le dimanche 25 février 2018

Lutte contre les déchets plastiques : Le ministère de l’environnement à rencontré les différents acteurs à Bobo-Dioulasso

Le Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique a tenu un atelier les 22 et 23 févier 2018 au Centre Muraz de Bobo, pour informer les acteurs concernés par le projet national de traitement et de valorisation des déchets plastiques (PTVP) sur la lutte contre la prolifération des déchets plastiques.

Depuis belle lurette, se pose le problème de déchets plastiques au Burkina Faso. En effet on en trouve presque partout, dans les bâtiments administratifs, les gares routières, les centres de santé…Ces déchets impactent négativement sur la santé humaine, animale et sur l’environnement entrainant des inondations, la prolifération de vecteurs pathogènes, la dégradation du cadre de vie etc.

Face à ce problème, le Burkina Faso a adopté depuis le 20 Mai 2014, la loi No 017-2014 portant sur l’interdiction de la production, l’importation, la commercialisation et la distribution des emballages et sachets plastiques non biodégradables. Aussi, pour une meilleure gestion des déchets plastiques, il a été créé en 2015 un projet national de traitement et de valorisation des déchets plastiques (PTVP).

C’est dans le cadre de ce projet que le Ministère de l’Environnement de l’Economie Verte et du Changement Climatique a organisé un atelier les 22 et 23 février 2018 pour informer tous les acteurs concernés, sur les objectifs du projet.

Au cours de cet atelier, les acteurs ont été sensibilisés sur plusieurs points dont l’état des lieux contre le péril plastique, le partage d’expériences sur la gestion plastique, l’organisation d’opérations zéro sachet plastique…

Le ministre Nestor Batio Bassiere après avoir donné le coup d’envoi du lancement des travaux a effectué quelques sorties sur le terrain.

Ainsi il a pu découvrir la machine de transformation des déchets plastiques à la direction provinciale de l’environnement. Une machine acquise en partenariat avec la Chine Taiwan.

Il a ensuite effectué une visite à l’usine GAFREH (Groupe d’Action des Femmes pour la Relance Economique du Houet). Cette usine spécialisée dans la valorisation des déchets plastiques récupère les sachets plastiques qui sont ensuite transformés en sacs, tables et même en diesel pour les automobiles. L’usine transforme également les bouteilles cassées en poudre pour être utilisée dans les constructions de maisons en complément avec du ciment. Le ministre a vivement félicité le groupement dans le livre d’or tout en promettant un appui au groupement.

La directrice de l’association quant à elle a sollicité l’aide du ministère à travers des commandes d’articles (sacs..) pour les séminaires, les remises de prix afin d’accroître le revenu des femmes de l’association. Lire la suite

Messages

  • Au Burkina, on constate une multitude de sachets soitdisant biodégradables tout aussi dangereux voire plus que les non biodégradables. Quels contrôle est fait aux frontières ?
    On aurait aimé en savoir plus que cette phrase lapidaire "il a pu découvrir la machine de transformation des déchets plastiques à la direction provinciale de l’environnement". Pour en faire quoi ? avec quel plastique ? à quel coût ? etc.

  • bonjour enfin !!!!!j aime beaucoup votre pays ! j’en suis à 20 voyages de FRANCE mais pour avoir plus de touristes il faut ABSOLUMENT que ce pays se vide des sacs plastique et de l’insalubrité .J’ai confiance dans mes frères africains CORDIALEMENT la présidente d’une association qui fait de la solidarité à BOBO

  • Epatant quand même hein ! Une unité de ce genre qui existe depuis 2015 ? Parfois, je me demande si on ne parle pas beaucoup pour ne rien dire ? Pourquoi et pourquoi alors, les sachets plastiques continuent à inonder tous nos espaces ? Pourquoi dis-je, même ceux et celles qui tentent de les collecter pour les écouler, s’entassent aux portes et dans les arrières-cours dans des sacs de toutes sortes ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.