Plateau Omnisport de Yéguéré : « Les infrastructures réceptionnées sont de mauvaise qualité », a noté la mission de contrôle du ministère des sports

LEFASO.NET | Romuald DOFINI

Publié le jeudi 1er mars 2018

Plateau Omnisport de Yéguéré : « Les infrastructures réceptionnées sont de mauvaise qualité », a noté la mission de contrôle du ministère des sports

Le mercredi 28 février 2018, une délégation du ministère des sports et des loisirs a visité les infrastructures du plateau omnisport de Yéguéré. Cette visite a permis à la délégation venue de Ouagadougou, de constater que les infrastructures réceptionnées au niveau du plateau, notamment les cerceaux de basketball, sont de mauvaise qualité.

L’inauguration officielle de ce joyau baptisé « Plateau omnisport de Yéguéré », situé dans l’arrondissement n°2 de la commune de Bobo-Dioulasso est intervenue le samedi 17 février 2018. Il comprend une clôture, un terrain de football, un terrain de basket-ball, un terrain de handball et un terrain de volleyball. En plus, l’infrastructure dispose de vestiaires, de toilettes, d’’une guérite, ainsi que de deux portails d’accès coulissants. Sa réalisation a coûté 190 millions 500 mille FCFA financés par le Fonds national pour la promotion du sport et des loisirs (FNPSL).

Au lendemain de la réception de l’infrastructure, un des cerceaux de basket-ball trainait déjà par terre. Cela avait « choqué » les populations qui ont estimé que le travail avait été mal fait. C’est pourquoi la mission de contrôle venue de Ouagadougou dit être venue voir « ce qui n’a pas marché ». Car elle estime que, pour qu’un panneau puisse se plier « c’est que quelque chose n’a pas marché. Et si les normes sont respectées, c’est qu’il faille voir au niveau de la qualité des matériaux », a noté la délégation.

A en croire Traoré Moustapha, chef de service des sports à la direction régionale des sports et des loisirs des Hauts-Bassins, les raisons du dégât ne sont pas connues. Cependant, il a souligné que cela pourrait être dû à la mauvaise qualité des matériels ayant servi à la réalisation des cerceaux.

« Nous avons suivi les travaux avec l’entrepreneur. Pour tout ce qui est du suivi technique, la direction a accompagné l’entrepreneur pour le faire. C’est ce qui fait qu’on n’a pas eu de problème au niveau de la dimension du terrain et nous avons fait des tracés en fonction des normes internationales », a souligné ce dernier.
« Nous avons donné la dimension du terrain de basket-ball ainsi que la hauteur des poteaux. Ce qui concerne la qualité des matériels utilisés ne relève pas de la direction. Cela relève de l’entrepreneur », a-t-il laissé entendre.

Toutefois, la délégation a déploré l’absence de l’entrepreneur à cette rencontre.

A en croire le directeur de cabinet du ministère des sports et des loisirs, Sy Boureima, ce dernier aurait été informé et devait prendre part à cette rencontre. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Messages

  • C’est quelle explications ?On ne vous comprend pas.Dimension du terrain ,qualité des matériels(matériaux peut être),Dans tout ça pourquoi faut-il laisser inaugurer les infrastructures de mauvaise qualité avant de venir nous raconter ces balivernes.Il faut que la TNB en parle pour que vous dépêchiez cette mission pour raconter des inepties.Il faut un oeil extérieur de ce ministère pour un contrôle afin que les responsabilités soient situées.

  • « Les infrastructures réceptionnées sont de mauvaise qualité ».
    Deux questions :
    - Comment vous faites ou définissez La réception ?
    - QUels sont vos critères définissant une infrastructure de qualité ? Avez vous des standards ?

    Sinon pour moi c’est non-sens d’avoir pu réceptionner quelque chose, s’il sont de mauvaise qualité je pense.
    Mais bon ! On est au Faso.

  • C’est bien beau tout ça ! Qui au niveau du service des sport a fait le suivi technique du chantier ? Qui n’a pas su ou pu vérifier la conformité des travaux au cahier des charges ? Qui à réceptionner les travaux ? Le ministère n’y a t-il pas été associé ?
    Qu’on nous donne des noms et qu’enfin on apprenne à tirer les conséquences de nos carences et ou compromission dans la vie publique.
    L’impunité et la lutte contre la corruption commence par là. C’est trop facile de venir dire ici que la qualité des travaux trouvent à redire....MA GRAND-MERE MÊME VOUS LE DIRAIT MAINTENANT.

    SOYONS UN PEU SERIEUX QUAND MÊME

  • Je pense qu’il faut tout contrôler et c’est l’ASCE qui doit le faire car nous n’avons pas confiance aux contrôleurs du Ministère des Sports. Si l’Entrepreneur peut défier le Maître d’Ouvrage et refuser de se présenter lors du contrôle c’est qu’il s’est appuyé sur quelque chose ou bien il est soutenu par les mêmes gars du Ministère des Sports. Si un Entrepreneur est empêché, il envoie toujours un Représentant, comment se fait-il qu’il ose imposer un Black out total à l’Administration, ça ce sont des foutaises. Quand on l’appelait pour qu’il prenne les 190 millions est-ce qu’il a refusé de venir ? Mais c’est normal quand vous donnez un marché de 190 millions et vous réclamez 95 millions de ristournes on ne peut s’attendre qu’à des infrastructures pareilles avec un Entrepreneur qui ne vous respecte pas.
    Je vous garantie que la clôture risque de s’écrouler dès la première pluie.
    Je m’excuse mais j’émets des hypothèses qu’on peut tenter de vérifier.

  • Foutez la paix à l’entrepreneur. Qui a fait la réception ? C’est l’ensemble des personnes qui ont signé sur le PV de réception quoi doivent rembourses ça. Les gens prennent leur travail pour de l’amusement et quand ça coince on veut s’en prendre aux autres...

  • C’est déjà quelque chose de bien que des responsables viennent voir ce que leur remet un entrepreneur. Ils n’étaient obligés d’une façon générale, car ce n’est pas leur bien personnel. Dans ce pays, il est souvent difficile de savoir les vrais intervenant dans un projet et tout fini en queue de poissons, sans possibilité d’établir les rôles et les responsabilités. L’entrepreneur n’aura qu’à dire qu’il a livré ce que le projet a demandé et payé pour. Et la boucle est bouclée. Déjà le chef de Service de sport s’est dédouané en ces termes : "Ce qui concerne la qualité des matériels utilisés ne relève pas de la direction. Cela relève de l’entrepreneur."

  • Comme d’habitude, cela est devenu une coutume au pays des hommes intègres. Des infrastructures à peine réceptionnées, bonjour les dégâts. Et on pense que c’est dans ces conditions que nous pouvons contribuer à développer notre pays ? Changeons un peu cela y va dans notre intérêt.

  • Concernant cette affaire du plateau "yeguere" la faute peu être due à deux choses. Soit c’est le, DAO qui avait des insuffisances ou c’est le cabinet de contrôle qui n’a pas fais son travail. Quant à la commission de reception normalement n’a rien à se reprocher car elle se base sur le PV de pré réception pour prononcer la réception des travaux.

  • Tant que nous Burkina ne comprendrons pas que la construction de ce pays depend de l’AMOUR de chacun de nous, nous allons legue une grosse desolation a nos enfants et petits enfants. Toutes les personnes qui ont participe a la construction de ce complex, du ministere a l’entrepreneur, tous, sans exception, ne sont pas a leur premier coup, et tous savent ce qu’ils font. Pretendre etre surpris, ne nous prenez pas pour des idiots !
    Le jeu qui ne dit pas son est le suivant : chacun prend sa part, esperant que malgre tout, le produit final sera de qualite. Vous, vous enrichissez sur le dos de tous les autres Burkinabe !

    Les chiffres ne mentent pas, si vous devez mettre 4 sacs de ciment/tonne de sable, n’essayez pas d’utiliser 3, 75 sacs. Ca ne marchera JAMAIS !

    Suite a l’attaque lache des terrosistes, je presente mes profondes sympathies aux familles et amis des victimes. Que Dieu le tout puissant, continue de nous proteger de ces animaux d’une autre espece.

    Portez-vous tous bien et passez une excellent fin de semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.