Décès de Joseph Salambere : Les artistes lui ont rendu hommage

LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo (Stagiaire)

Publié le vendredi 2 mars 2018

Décès de Joseph Salambere : Les artistes lui ont rendu hommage

Les artistes musiciens burkinabè ont organisé une nuit d’hommage pour Joseph Salambere ce jeudi 01er mars 2018 au CENASA. Des témoignages sur le défunt et des prestations d’artistes ont jalonné la soirée. C’était en présence de ses parents, des artistes, et des personnalités politiques.

Salambo, le patriote. C’est le qualificatif qu’a ceux qui ont connu et apprécié la musique de Joseph Salambere. Décédé le 27 février 2018 de suite de maladies, la famille des artistes a organisé une soirée d’hommage à son endroit au CENASA le jeudi 1er mars 2018. Du haut de ces 50 ans de carrière, bon nombre de personnes gardent de beaux souvenirs de l’homme. Le représentant de la famille garde de son parent le souvenir d’un homme patriote. Un homme qui aime son pays. Il se rappelle : « Il a fait ses études au Canada. A la fin, les Canadiens lui ont proposé de rester. Il a refusé. Il voulait venir servir son pays ». Maitre Gilbert Noel OUEDRAOGO se souvient que c’est un homme ouvert. Au point qu’on pensait qu’il était de Ouahigouya, dans le Nord. Il révèle que son parti politique l’ADF/RDA lui doit la composition de la musique de son hymne.

Salambo était connu comme l’homme du peuple. Kiboussi Zerbo, un artiste garde lui l’image d’un homme populaire, un homme qui aimait tout le monde. Pour Ahmed Koné, le président de l’Observatoire burkinabè des médias (OBM), Salambo fait partie de ceux qui incarnaient la culture, l’idéal de paix. Il poursuit son témoignage en disant qu’il aimait telle la paix entre les peuples qu’il a chanté la paix au Moyen-Orient. C’est le conflit qui oppose Israël et les pays arabes de la région. Le président de l’OBM, journaliste radio à l’époque reconnait que c’est grâce à lui et aux autres que la radio a pu exister. Le conseiller à la présidence du Faso Adama Kanazoe voit en lui, un homme qui a marqué sa génération. Pour cause, partout où l’homme est passé, il a laissé de bons souvenirs. Il a été aussi un grand footballeur, rapporte un membre de sa famille. Il a joué pour le compte en effet de la flèche noire de Yako et bien d’autres équipes.

L’enterrement de l’homme du peuple est prévu pour ce samedi 03 février 2018. Mais bien avant que les artistes se quittent, une cotisation ponctuelle a été faite pour soutenir la famille. Les proches de Salambo remercient les artistes pour le soutien. Ils sont fiers que leur parent ait fait la musique.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.