Sortie discographique : « Cueille-moi », demande Annya

Publié le samedi 3 mars 2018

Sortie discographique : « Cueille-moi », demande Annya

Baignée dans la musique religieuse dès son plus jeune âge, la chantre Pengwendé Anne Yanogo, alias Annya, décide d’extérioriser sa foi en chant, pour gagner des âmes. Elle a présenté son premier album dans la soirée du 28 février 2018 à Ouagadougou. Dix titres pour constituer « Cueille-moi », qui loue le seigneur pour ses bienfaits.

Chanteuse depuis ses 6 ans, Pengwendé Anne Yanogo de son d’artiste, Annya fait partie du groupe musical de son église, Assemblée de Dieu de Samandin. D’ailleurs, en 2014, elle fut vainqueur du concours de chant religieux, la Harpe de l’excellence avec le groupe Reohoboth.

Etudiante en 3e année d’anglais, elle a longtemps écrit ses propres chansons dans l’espoir de sortir un album. Une façon pour elle de mener la mission d’évangélisation. Entre répétition, et écriture, il fallait chercher un producteur. Et c’est Dimzouré Arthur qui lui offre sa chance à travers le label Saphir Soun Prod.

« C’était lors de l’évangélisation de notre église et c’était la première fois que j’ai chanté le titre de l’album Cueille-moi. Quand il a écouté, il m’a proposé de venir on va essayer et c’est de là que c’est parti », se rappelle-t-elle. Une chanson qu’elle dit avoir écrite en plein cours, en classe de terminale.

Le résultat de ces années de travail, c’est un album de 10 titres intitulé « cueille-moi ». Annya y peint son monde, extériorise son monde spirituel et conseille sa génération. Foi, adoration, espoir sont chantés par la jeune artiste de 26 ans. « Faire ton œuvre », « Cueille moi », « L’os de mes os » en feat avec Alain Giresse, « Waogré », sont entre autres titres de l’album .

« Je veux faire ton œuvre de tout mon cœur. Chanter pour toi seigneur, pour que des âmes soient sauvées. Témoigner de ton amour », chante-t-elle.
Le titre de l’album « cueille-moi » est tout aussi un message spirituel, un appel, une invite à s’abandonner à Dieu. « Comme une plante, arrose moi. Comme une fleur, cueille moi ». « Si le Seigneur me cueille, je sais que je vais réussir dans tout ce que je ferai », dit-elle.

Annya veut gagner des âmes à travers son opus, c’est avant tout son objectif. « Je demande à toute personne qui va écouter la chanson, de ne pas écouter la voix qui chante, mais d’analyser les mots de chaque chanson parce que mon objectif, c’est de gagner des âmes, que les gens se réjouissent en écoutant mon œuvre ».

Son manager Mahamadi Balima promet de travailler à positionner son artiste. Pour ce faire, il a un plan. Faire le maximum un premier semestre pour que Annya soit connue au plan national. A partir du deuxième semestre, il s’agira d’aller à la conquête de l’international.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.