« L’Etat n’est pas un employeur quelconque qui peut se permettre tout avec l’argent … », prévient Lassina Ouattara, président du groupe parlementaire MPP

LEFASO.NET | Tiga Cheick SAWADOGO

Publié le mardi 6 mars 2018

 « L’Etat n’est pas un employeur quelconque qui peut se permettre tout avec l’argent … », prévient Lassina Ouattara, président du groupe parlementaire MPP

A la veille de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale, le groupe parlementaire MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, parti au pouvoir) était face à la presse ce 6 mars 2018 à Ouagadougou. Les députés se sont prononcés sur les questions d’actualité, notamment la conférence nationale sur le système de rémunération des salariés du public et le procès du putsch de septembre 2015.

Après des mois d’absence, les députés reprendront le chemin de l’hémicycle ce 7 mars 2018 pour la première session ordinaire de l’année. Un rendez-vous qui interviendra au moment de la tenue de la conférence nationale sur la problématique du système de rémunération des salariés du public.

« Notre groupe parlementaire salue la tenue de cette concertation et espère des propositions et recommandations en phase avec le PNDES (Plan national de développement économique et social, ndlr) à la fin des travaux », a noté le président du groupe parlementaire. Le député n’est pas de l’avis de ceux qui veulent restreindre la conférence nationale à un cadre ordinaire de négociations entre employeurs et employés.

« Nous pensons que cette conférence est de portée majeure pour la nation et chaque composante a son mot à dire. L’Etat n’est pas un employeur quelconque qui peut se permettre tout avec l’argent de toute une nation. Il est clair que la course aux statuts particuliers a une incidence financière importante sur le budget national dont elle absorbe déjà plus de 50% des recettes ». Pour lui donc, il faut faire un choix entre une économie de subsistance et une économie de développement.

Le groupe parlementaire du parti au pouvoir lance de ce fait, un appel à toutes les parties prenantes au sens de la responsabilité en vue de la pérennité de la fonction publique et de la santé des finances publiques.

Se prononçant sur le procès suspendu du coup d’Etat de septembre 2015, les conférenciers ont souhaité que ledit procès reprenne « le plus rapidement possible pour un début de réconciliation » entre le peuple et sa justice. « Que la vérité et la justice triomphent et que les coupables répondent indéniablement de leurs actes. Nous interpellons la justice pour un traitement diligent de tous les dossiers pendants », ont lancé les conférenciers.

Le président du groupe parlementaire et ses camarades ont eu une pensée à l’endroit des victimes de l’attaque terroriste du 2 mars 2018 dans la capitale burkinabè. Justement dans un contexte marqué par les attaques de l’hydre, et l’incivisme grandissant, les députés porteront la réflexion sur ces fléaux à l’occasion de leur journée parlementaire. Elles se tiendront à Dori du 16 au 18 mars 2018, sur le thème « Problématique de l’insécurité et de l’incivisme : quel regard et quel apport du Groupe parlementaire MPP ».

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Messages

  • A. AU TITRE DU MINISTRE D’ETAT

    - Monsieur Ollo Anicet POODA, Mle 71 729 T, Adjoint administratif, est nommé Directeur de cabinet ;
    - Monsieur Issa Ismaël COMPAORE, Mle 28 529 B, Administrateur civil, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Conseiller technique
    A. AU TITRE DU MINISTRE D’ETAT

    - Monsieur Ollo Anicet POODA, Mle 71 729 T, Adjoint administratif, est nommé Directeur de cabinet ;
    - Monsieur Issa Ismaël COMPAORE, Mle 28 529 B, Administrateur civil, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Conseiller technique
    A. AU TITRE DU MINISTRE D’ETAT

    - Monsieur Ollo Anicet POODA, Mle 71 729 T, Adjoint administratif, est nommé Directeur de cabinet ;
    - Monsieur Issa Ismaël COMPAORE, Mle 28 529 B, Administrateur civil, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Conseiller technique

    A. AU TITRE DU MINISTRE D’ETAT

    - Monsieur Ollo Anicet POODA, Mle 71 729 T, Adjoint administratif, est nommé Directeur de cabinet ;
    - Monsieur Issa Ismaël COMPAORE, Mle 28 529 B, Administrateur civil, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Conseiller technique
    A. AU TITRE DU MINISTRE D’ETAT

    - Monsieur Ollo Anicet POODA, Mle 71 729 T, Adjoint administratif, est nommé Directeur de cabinet ;
    - Monsieur Issa Ismaël COMPAORE, Mle 28 529 B, Administrateur civil, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Conseiller technique

    • Au finish qu’est ce que tu nous proposes mon cher Yada Yada ? Tu ne fais que je reprendre la même phrase à plusieurs reprises

    • Le vilain, Il propose Yada yada rek ! Lol..........

      Il faut juste lui répondre tranquillos, parce que Tonton est un gentleman et de surcroit président par intérim. Il ne va quand-même pas oublier les bons petits quand il y a ouverture !

  • M. Ouattara, votre parti tient les rênes du pouvoir pour réaliser ce que vous croyez bon pour le pays. Vous dites bien ’’faire un choix entre une économie de subsistance et une économie de développement’’. Qui peut au monde l’initier ou le démontrer pour le Burkina en pratique si ce n’est pas les gouvernants actuels. Ne le dites plus, faites-le. Ahh haaaa !

  • Votre declaration est indécente quant on sait que vous êtes mieux payés que les employés de l’Etat alors que vous ne produisez rien. Sinon que des lois sans têtes ni queues. Exemple de la loi sur les propriétés bâties et non bâties qui ne concernent pas votre PM puisqu’il n’a pas de propriétés au Faso.
    Je vous recommande beaucoup d’humilité car de 1960 à nos jours beaucoup d’hommes et de femmes politiques arrogants ont fini dans la misère.
    2020 n’est pas loin. Qui c’est si ça ne sera pas a.......!

  • J’avais compris depuis longtemps que Oualas est un plaisantin, voire un pantin ! Sa sortie est une confirmation de CQFD. Avec une année de budget de fonctionnement de cette assemblée devenue "caisse de résonnance" du pouvoir en place on peut faire de grandes choses comme construire un CHU de référence en Afrique de l’Ouest, relever le tissu industriel décadent du pays etc...alors donnez l’exemple chers honorables et on vous croira !

  • Actuellement nous avons compris que ce sont les gens sans programme de société que nous (parce qu’ils ont gagné sinon je n’ai pas voté) avons élu pour nous gouverné. En plus depuis le départ du défunt Président DIALLO le MPP n’a plus un homme compétent pour se faire rayonner. Nous avons des CDR qui se croient aux années 1984 et un PAN qui ne sait pas d’où il part en politique.

  • La vision ci-exprimée se justifie bien et mériterait d’être approfondie car, avec les gaffes commises par le Gouvernement depuis son installation ne font que mettre en mal les moyens de la Nation du reste faibles. En effet, l’instauration des Statuts particuliers injustifiés dans leurs fondements et apparemment liés aux qualités de rapports des Acteurs bénéficiaires avec certains Dirigeants politiques n’a fait que creuser les fossés entre les travailleurs de la Fonction Publique et ce, au détriment d’une part d’autres fonctionnaires du même Employeur qu’est l’Etat, et d’autre part, avec les autres travailleurs, notamment du Secteur Privé, qui restant pourtant aussi producteurs de Richesses. Comment peut-on expliquer que de par le passé et ce, depuis les Indépendances des Années 1960, tout le monde (fonctionnaire) était aligné à un barème Indiciaire avec des échelonnements suivant les qualifications, spécialités et niveaux d’Instructions ont pu évoluer sans difficultés aucunes pour, laisser entrevoir la nécessité de cette recomposition que nous vivons depuis cette "faveur démesurée" accordée aux Magistrats (en particulier) sans susciter des réclamations des autres Corps Professionnels quand on sait qu’il y a dans ceux-ci, des Travailleurs plus qualifiés et plus productifs que les Magistrats ? Oui ! alors que des Titulaires de Doctorats, Agrégations et autres Diplômes de très Haut Niveau sont confinés à accepter des rémunérations de misères alors que d’autres (magistrats notamment) munis de simples Maîtrises, pour ne pas dire de simples Licences, se voient octroyés des salaires (tous émoluments confondus) qui font le double et plus de ceux, octroyés à ceux-là même qui ont assuré leurs formations. Mieux ! Il y aura lieu de reconnaître que dans la Société, il n’y a pas une Spécialité plus importante que d’autres pour justifier de telles injustices. Un Médecin est aussi important qu’un Enseignant, qu’un Sociologue, qu’un Ingénieur, qu’un Magistrat et j’en passe. Maintenant que ce fossé d’injustice s’est creusé avec tout le mal enregistré par l’équilibre menace les choses, qu’est-ce que le Gouvernement, responsable de la bavure dispose comme solution à la choses ? Ne dit-on pas que "nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes" ? Comme critiquer est bien, amis une proposition est toujours meilleurs, je me permettrai de proposer aux Dirigeants (auteurs de la bavure commise) de procéder à la mise à plat de ce système qui n’a d’explications que le favoritisme, la récompense politique et pourquoi pas, un mode d’obtention de "silence" et de "couvertures" en : i)-supprimant tout ce qui a été fait dans ce sens depuis l’avènement du MPP au Pouvoir ; ii)-de revenir sur le système de Barèmes et Valeurs Indiciaires tous les Corps professionnels agissant pour le Compte de l’Etat ; iii)-réajuster les Salaires des politiques (députés, conseillers - membres du Gouvernement etc.) en les ramenant à leurs justes valeurs ; iv)-revenir sur les Indemnités qui ne sont que des sources de fuites injustifiées de l’argent du peuple ; v)-réduire de façon drastique, la vie de l’Etat etc. pour ramener l’utilisation des moyens de l’Etat à leurs justes et acceptables proportions. Des bavures et mouvements sociaux qui surviendront au sortir de telles mesures, le Gouvernement et ceux-là qui furent à la base de ces décisions injustes en feront de leur affaire car tout le monde conviendra que quand on commet, on devra assumer.

  • Monsieur le député, avent de sortir tenir de telle propos, vous devez vous regarder dans la glace. Combien coûte un député au budget de l’État pendant une année avec ces salaire mirobolant, c’est frais de cessions ces caisses noires et ces missions gravement payer ?on se souvient tous de ce statut accorder a vos collaborateur faisant deux des privilégié par mis les agents de l’État. J’ai l’impression que tous le monde s’acharne sur la fonction publique classique et Féin doublier que les mieux payer sont ailleurs : les magistrats, les ministres et président d’institutions, les DG, etc. Tous compte fais remise a plat s’il y’a lieu elle va concerner sans exception tous ceux qui émarge au budget de l’État, tous sinon personne n’acceptera d’être le dindon de la farce

    • Chapeau à toi, le frère !
      Je suis tout à fait d’accord avec ta phrase : "Tout compte fait remise a plat s’il y’a lieu, elle va concerner sans exception tous ceux qui émarge au budget de l’État, tous sinon personne n’acceptera d’être le dindon de la farce".
      En effet, la refonte doit concerner tous les agents publics (tous ceux qui émargent au Budget de l’Etat), en commençant par le Président himself, ses ministres, députés, autres status autonomes ou spécifiques. Je me demande si la part que représentent les salaires de ces types d’agents ne dépasse pas la part des fonctionnaires dans le budget de l’Etat ?
      Donc qu’on nous épargne cette mascarade si c’est pour l’appliquer seulement à la fonction publique. Si c’est pour s’en prendre aux alevins et laisser les gros poissons nager librement, c’est pas la peine !

  • C’est avec l’avènement au pouvoir de ce parti bizarre là que N’IMPORTE QUI se lève pour jouer les ’’donneurs de leçons".
    Toi le député tu prends ton salaire par mois (plus de 700 000 F CFA sans compter le carburant et les frais de communication), tu perçois des frais de sessions et tu as de l’argent chaque fin d’année pour ’’fêter avec tes électeurs’’ et c’est toi qui vient jouer les donneurs de leçons ? Cet argent que tu perçois vient d’où ? Cet argent ne peut pas servir pour la croissance économique ?
    Dans un pays, quand les magistrats (niveau maîtrise) sont payés 4 à 5 fois le salaire de leurs pairs des autres ministères (niveau maîtrise), quand dans un pays d’autres perçoivent chaque trimestre plus de 1 500 000 F CFA (fonds communs), alors ne venez pas nous parler de Patriotisme car dans d’autres pays des députés renoncent à leur salaire au nom du patriotisme.
    La manoeuvre on la connait :
    1- Opposer les fonctionnaires les uns aux autres
    2- Opposer les fonctionnaires au reste de la population

    Et puis, cette sortie est inopportune car ce n’est pas au moment où nous pleurons les victimes de la barbarie terroriste que tu vas sortir cette propagande anti-fonctionnaire.

    AVANT DE PARLER DES AUTRES, DEMANDE TOI SI TU MERITE TON SALAIRE ET TOUS ’’TES AVANTAGES’’

    Quelle honte !

  • RV, ce que vous dites est insensé. N’oubliez pas aussi qu’il y a des employés de l’Etat qui ont plus d’émoluments qu’un Député ou ministre ! Ne dites pas qu’ils ne produisent rien. Et vous RV, que produisez-vous ? Chacun se cache dans son pseudonyme pour dire de n’importe quoi. Vous dites que 2020 n’est pas loin. Qu’allez-vous faire en 2020 ? Si c’est les élections, je pense que l’absence de votre seule voie ne peut rien compromettre.

    • Monsieur Thom’s (je respecte votre nom de famille puisque c’est pas un pseudo).
      Un emolument n’est pas un salaire (Petit Larousse).
      Mon éducation ne me permet pas d’insulter les gens surtout ceux que je ne connais pas.
      Peut-être suis-je ton géniteur ?! Impossible ! Je n’ai pas de Thom’s dans ma parenté.
      Relisez votre dernière phrase car je ne la comprends pas.
      Vous parlez de voix (parole) ou voie (chemin) ou vote (choix)..
      Si votre salaire c’est de défendre vos employeurs sur les réseaux sociaux, changer de métier car ne paie pas et pire ça crée des remords toute la vie.
      Assumez vos idées personnelles SVP.
      Prompt retablissement !

  • Bizzar tout de même !!!??? Avant de donner des leçons aux autres, il faut soi-même être un exemple. votre salaire de député c’est aussi de l’argent publique. ce salaire dépasse de loin celui d’un fonctionnaire moyen. commencez par demander de le réduire considérablement d’abord et là on pourra vous suivre.

  • Tous les corps sont interdépendants , nul n’est indispensable, vu sous cet angle je me permets de faire avec humilité une petite proposition :
    - Diminuer les avantages de certains notamment les chefs de service, les directeurs, les SG, les Ministres notamment leurs dotations en carburant, unités. Que toute activité qui ne demande pas la présence effective d’un DG,d’un SG etc soit épargnée de ces responsables avec leurs ordres de missions fictives. Qu’ils soient convoyés si c’est leur présence s’avère nécessaire.
    - Pas d’écart d’indemnité de plus de 100000FCFA,
    - Le fond commun pour tous les travailleurs de l’Etat
    - Mettre fin à l’hémorragie de nos finances. C’est à dire des systèmes des gestionnaires qui consistent à user de faux noms dans les listes d’émargement en complicité avec certaines de nos forces de sécurité corrompues qui visent de faux ordres de missions lors des activités délocalisées,
    - Mettre des personnes dignes aux postes de premiers responsables des institutions, pas d’anciens voleurs, pas de népotisme,
    - Reconduire parmi les dignes ceux qui ont pu exécuter leurs programmes d’activité à hauteur d’au moins 70 pour cent et ayant pu deposer les pieces justificatives à temps,
    - Qu’on instaure un systeme de vote ou des fiches d’évaluations anonymes dans les instututions pour que les agents aussi puissent apprecier leurs supérieurs.
    Voila c’est tout pour le moment en attendant la réaction des uns et des autres

  • Internaute8 : No comment pour votre commentaire.Il faut que le MPP sache que tout membre du parti ne peut parler au nom du parti

  • Ça ne se dit pas ; ça se constate. Les vrais Hommes élégants se démontrent ; ils ne se vantent pas. Seuls le diable et les siens sont toujours auteurs partisans des beaux discours trompeurs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.