Allemagne : Une bombe britannique de 500 kg de la deuxième guerre mondiale désamorcée avec succès

LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki

Publié le dimanche 22 avril 2018

Allemagne : Une bombe britannique de 500 kg de la deuxième guerre mondiale désamorcée avec succès

Une opération des forces de sécurité allemandes a permis de désamorcer avec succès, une bombe britannique de 500 kg datant de la seconde guerre mondiale, le vendredi 20 avril 2018, au centre de Berlin, nous informe notre confrère Ouest-France. Les habitants évacués ont pu rejoindre leurs domiciles.

Selon le journal en ligne Ouest-France, les forces de sécurité berlinoises ont désamorcé avec succès vendredi, une bombe britannique de 500 kg datant de la Seconde Guerre mondiale, après avoir évacué une partie du centre-ville de la capitale allemande, dont des ministères.

« Bon boulot ! La bombe a été désamorcée. Tout le monde peut regagner son bâtiment », a tweeté la police en milieu de journée.
« La bombe de 500 kg, qui n’a pas explosé à l’époque, fait environ 110 sur 45 centimètres, c’est donc un objet assez imposant qui pourrait potentiellement faire beaucoup de dégâts dans la ville », a expliqué un porte-parole de la police berlinoise, Winfrid Wenzel.

10 000 personnes évacuées

L’engin explosif a été découvert par des ouvriers sur un chantier au cœur de la capitale allemande, près de la gare principale et était jugé « sûr » par la police. Les démineurs n’ont eu qu’à faire exploser le détonateur et pas la bombe elle-même. Les autorités ont dû néanmoins dès le matin par précaution évacuer « tous les bâtiments dans un périmètre de 800 mètres » autour du lieu de la découverte. Selon la police locale, quelque 10 000 personnes ont été concernées par cette évacuation.

Situé juste sur l’ex-frontière séparant l’Est et l’Ouest de la ville pendant la Guerre froide, le quartier a profité depuis de l’installation de ministères, administrations, bureaux et ambassades. Le lieu où la bombe a été retrouvée n’est qu’à quelques centaines de mètres du centre politique et touristique, notamment la chancellerie, le bureau d’Angela Merkel et du Reichstag où siègent les députés allemands.
En rappel, des milliers d’engins ayant fait long feu ont été découverts depuis et quelque 3 000 autres resteraient dans le sous-sol berlinois, selon les experts. La partie de Berlin concernée par l’évacuation de vendredi est une zone qui a été considérablement développée depuis la chute du Mur en 1989.


Une synthèse de Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.