Qualité des services des réseaux de téléphonie mobile : Le verdict de l’ARCEP

Publié le lundi 14 mai 2018

Qualité des services des réseaux de téléphonie  mobile : Le verdict de l’ARCEP

Afin d’évaluer le niveau de qualité délivré par les opérateurs de téléphonie mobile, l’Autorité de Régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) réalise des missions de contrôle inopinés. Au cours du premier trimestre 2018, un audit a été réalisé dans six villes à travers le pays. Dans le rapport ci-joint, l’ARCEP livre les résultats de son audit.

En résumé, l’on peut retenir que cet audit a concerné le contrôle de la qualité du service voix 2G et le contrôle de la qualité du service de données internet 3G.
Les conclusions révèlent ainsi qu’en tenant compte à la fois des taux de blocage et de coupure d’appel, dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Ouahigouya, l’opérateur Onatel offre les meilleures performances pour le service voix alors qu’à Tenkodogo, Fada N’Gourma et Diapaga Orange est meilleur par rapport à ses concurrents.

Concernant le service de données internet, en considérant l’ensemble des transferts de données, le réseau de l’Onatel est plus fiable dans la quasi-totalité des villes hormis à Diapaga.

Les débits de téléchargement de fichiers sont plus élevés pour Orange à Tenkodogo, Ouahigouya, Fada N’Gourma et Diapaga.

A Ouagadougou, l’Onatel offre les meilleures performances et à Bobo-Dioulasso, Telecel se démarque de ses concurrents.

Pour ce qui est des débits lors des envois de fichiers, l’Onatel présente les débits les plus importants dans la quasi-totalité des villes hormis à Diapaga où le réseau Orange offre les meilleures performances.

Voir l’intégralité du rapport en fichier-joint.

Messages

  • Ce rapport oui, et alors ?
    C’est à quel but ce rapport a été commandé ?

  • Merci à la dynamique et valeureuse équipe de l’Autorité de Régulation des communications électroniques et des postes pour la publication de cette "Synthèse des résultats de l’audit de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile de 2éme et de 3éme génération". C’est le premier sur lequel je tombe et j’espère que ce ne sera pas le dernier.

    La périodicité de publication me semble bonne, cependant le nombre de mesures effectuées doit être plus élevé. Une mesure par trimestre ne permet pas de juger de la qualité des services. Le minimum serait d’au moins une mesure par jour voire une mesure par heure. Le nombre de localités doit aussi être revu à la hausse : l’Arcep devrait disposer de stations permanentes dans toutes les localités importantes du pays (je pense à tous les chefs-lieux de commune). Cela permettre d’apprécier la qualité de service sur l’ensemble du pays.

    Le rapport étant pour le grand public, il est bon qu’il soit en "langage facile" et en "compréhension facile" : il faut rajouter dans le rapport des illustrations pour expliquer ce que l’on mesure et leur importance.

    Pour ce qui est des résultats des mesures, il ne sied d’établir un classement entre les opérateurs, cela revient à faire de la publicité pour les uns et les autres et en même cela pourrait inciter les clients à délaisser tel opérateur pour ceux qui sont mieux classés mais qui n’offrent pas forcement un service de très bonne qualité. Le rapport devrait indiquer les résultats sont conformes ou pas.

    En terme de transfert de données Internet, Je constate qu’Orange offre de loin le niveau de service le plus élevé (en dehors de Bobo, ce qui est un paradoxe !!!), avec des débits allant jusqu’à 9 fois plus élevés que son rival. Sur l’ensemble des localités, Onatel est conforme dans seulement 03 localités contre 5 pour Orange. L’ARCEP devrait faire redresser la barre aux canards boiteux le plus tôt possible.

    • "En terme de transfert de données Internet, Je constate qu’Orange offre de loin le niveau de service le plus élevé (en dehors de Bobo, ce qui est un paradoxe !!!)"
      Ce n’est pas aussi paradoxal que cela. C’est juste pour dire que la présentation nous permet de savoir qui est le vrai commanditaire de cette étude. C’est ce qu’on appelle offrir sa femme à son voisin.

    • "En terme de transfert de données Internet, Je constate qu’Orange offre de loin le niveau de service le plus élevé (en dehors de Bobo, ce qui est un paradoxe !!!)"
      Il est plus juste de dire en dehors de Bobo et de Ouaga.

    • Je viens de lire le rapport mais je ne vois pas la même chose que vous. Le débit n’est pas le seul élément d’appréciation. On voit clairement que le réseau dont vous parlez n’est pas le plus fiable.

    • Mon ami Pacco, tu n’aime pas les classements et toi même tu es entrain de faire un classement ; sois au moins conséquent envers toi-même ; L’ARCEP au moins est habilitée a faire ce travail de contrôle et il le fait avec des outils ; Toi tu apprécie le niveau de service avec quel instrument ? Ton outil de mesure c’est seulement tes humeurs et tu es même devenu un agent de publicité pour un opérateur. c’est dommage mon ami Pacco.

  • Au lieu de taper sur ces suceurs pour une meilleure qualité générale,vous vous lancez dans de la publicité pour ces mêmes opérateurs pour dire qu’un tel est bon dans x dans telle région alors que l’autre est meilleur dans y dans telle région.Franchement vous n’êtes pas à la hauteur à moins que vous ne soyez les vrais complices de ces opérateurs qui nous pourrissent la vie

  • L’ARCEP se contente de nous dire qu’un miope voit mieux qu’un aveugle ! Ce n’est pas ca le plus important pour nous.
    Nous on veut qu’elle nous dise precisement a quelle niveau de la norme convenue se trouve la qualite du service de chaque operateur et quelle mesures il faut prendre pour respecter la norme.

  • Quel est le rôle de l’ARCEP ?
    l’ARCEP définit les cahiers de charges soumis aux différents opérateurs. Si ce cahier de charges n’est pas respecté comme c’est le cas ici, il est prévue des sanction financière. Bien que le service ne soit pas de qualité, le service est facturé aux utilisateurs. Par conséquent, il y a vol.
    Si l’ARCEP ne sait saisie pas le question de sanction, la ligue des consommateurs doit le faire puisqu’il a ici une enquête validée qui permet de porter plainte contre les différents opérateurs.
    Mais si, ... Wait and see

  • Très léger comme rapport surtout de la par d’une structure comme l’arcep. Vous avez juste comparé la qualité qu’offre ces trois opérateurs sans les comparer aux normes en la matière . Il serait plus intéressant de comparer tous ces chiffres aux normes internationales en matière de de 2G et de 3G. Veuillez mieux éclairer notre lanterne .

  • Je ne comprend l’ARCEP, c’est dans quel but ils ont fait ce travail ,ce n’est pas un audit ça. Un audit il faut comparer les valeurs trouvées aux valeurs de normes dans le domaine et conclure si c’est bon ou pas . Le consommateur burkinabè n’est pas un consommateur rabaissé . l’ARCEP a juste fait un travail de publicité et de marketing pour les opérateurs de téléphoniques mobiles. L’ARCEP doit mieux faire car elle joue crédibilité
     ;

  • Un rapport d’audit hien ? ça on n’appelle pas un audit.Des gens qu’on paye et ils permettent de produire un tel rapport, Pauvre Burkinabè ! Il faut travailler !

  • FOUTAISES
    #ON TELECHARGE MAL ET TRÈS CHER#
    TOUT EST POURRI ILS NOUS VOLENT SANS CRIER GARE !!!

    #C’EST QUOI CES DÉBITS ET RÉSEAUX DE MERDE#

  • Ah arcep !!! je croyait pourtant que c’était une structure sérieuse ; mais a ce que je vois, la sortie du tunnel ce pas pour demain. Avant hier je sais pas ce qui m’a pri, j’ai composé le numéro airtel de ma petite amie qui était en face de moi ; curieusement on me dit que "le numéro que vous appelez est momentanément indisponible." hors son portable était belle et bien allumé et le réseau signalait bien. je tente plusieurs fois sans succès jusque à ce que je redémarre mon portable. Avec tout cela vous êtes en train de faire la louange de ces escrocs... Pauvre de nous consommateur des services des opérateurs téléphoniques du Burkina... tchipppppppp

  • Le Burkina Faso compte combien de villes ?
    Je trouve que votre échantillon n’est pas assez représentatif surtout vous en tant que Autorité étatique.

  • "C’est bon mais c’est pas arrivé". Il faut élargir le champ d’investigation ou de contrôle et surtout se référer à une norme internationale. Pour les consommateurs, tous les réseaux téléphoniques sont médiocres, insatisfaisants aussi bien pour les communications vocales que par internet. Dire qu’un malvoyant est meilleur à un autre ne résout le problème des consommateurs

  • vraiment j’ai honte de ces institutions de contrôle,depuis le temps de compaoré il y a eu ce contrôle et tiao est sorti parler mais pas de suite, aujourd’hui on nous dit que l’onatel est en crise et l’état veut vendre ses actions, c’est quelle politique de tourbillon qu’on ne cesse de nous chanter, dites moi quand une sanction concrète sera infligé à ces escrocs professionnelles,arrêter de vous foutre du peuple, il y a un temps pour toute chose...!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.