Burkina : Les adieux de la nation au préfet d’Oursi, Patrice Kaboré

LEFASO.NET | Par LEFASO.NET

Publié le mercredi 16 mai 2018

 Burkina : Les adieux de la nation au préfet d’Oursi, Patrice Kaboré

Cette fois, ce 14 mai 2018, Sigapinda Patrice Kaboré, le préfet du département d’Oursi, dans la province de l’Oudalan, n’a pas eu la vie sauve. L’attaque du 26 mars 2018 perpétrée contre lui, à son domicile, était peut-être une alerte, puisqu’aucune victime n’avait été enregistrée ce jour-là. Mais dans la nuit du 14 au 15 mai, des individus non-encore identifiés, peut-être les mêmes, ont réussi à lui arracher la vie. Ce mercredi 16 mai 2018, parents, amis et connaissances lui ont rendu un dernier hommage.

Sigapinda Patrice Kaboré repose désormais au cimetière de Gounghin. Ses deux épouses et ses cinq enfants savent désormais qu’ils doivent apprendre à vivre sans lui. Peu importe les conséquences, « ces méchants » ont réussi à accomplir leur sale besogne. Ils savent certainement que ses enfants, notamment son benjamin de quatre ans, aura toujours besoin de lui, mais ces hommes sans foi ni loi, se préoccupent à peine du bonheur d’une famille, même si la liste des veuves et des orphelins continue de s’allonger.

Désiré Kaboré, le frère du défunt, souhaite que cet acte barbare ne se reproduise plus. « En son temps (première attaque), la hiérarchie a été informée. On aurait dû prendre des dispositions pour le sécuriser afin d’éviter que le drame se produise », a-t-il confié, soulignant néanmoins que « ce sont des détails (…). On ne peut que s’en remettre à Dieu ».

Une disparition « lourde de sens »

Né en 1964 à Sourgoubila, celui que la nation entière pleure aujourd’hui a été admis à l’École nationale de police le 1er février 1984. Titularisé agent de police le 1er février 1989, alors qu’il était en poste au commissariat central de la ville de Ouagadougou, l’officier de police Sigapinda Patrice Kaboré a servi sa patrie pendant 30 ans, trois mois et treize jours.

Nommé préfet du département d’Oursi, dans la province de l’Oudalan, en conseil des ministres du 8 juillet 2016 (poste qu’il a occupé jusqu’à ce jour fatidique du 14 mai 2018) l’homme est décrit comme un travailleur inlassable, sociable, ayant un sens du service public. « L’assassinat dont tu as été victime t’a emporté au moment où la chaîne de commandement territoriale a encore besoin de ton expérience au plan sécuritaire et au niveau de l’administration territoriale », a témoigné le haut-commissaire de l’Oudalan, Daouda Traoré. Pour lui, la disparition de ce symbole humain de la représentation de l’État et de l’architecture sécuritaire est « grave et lourde de sens ».

Pour le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, la disparition du préfet d’Oursi est une perte immense et un enseignement pour l’ensemble des Burkinabè. « Chaque Burkinabè, là où il est, doit œuvrer jusqu’au sacrifice suprême pour ce pays que nous aimons tant », a-t-il signifié.

« Nous sommes pratiquement dans une situation de guerre »

L’insécurité au Nord du pays est perceptible à tous les niveaux. « Elle est globale. Ça se passe dans les mairies, les marchés, les bureaux (…). Le gouvernement est en train de travailler pour trouver des solutions idoines et globales. Je voudrais donc exhorter les uns et les autres à continuer à assumer leurs fonctions et le gouvernement assumera sa part de responsabilité », a lancé le ministre.

Si le mal est déjà fait, la famille Kaboré, pour sa part, invite l’Etat à prendre des dispositions pour que de pareilles circonstances ne se reproduisent plus. « À ses collègues qui se trouvent sur le terrain glissant, je leur souhaite beaucoup de courage, qu’ils poursuivent ce qu’ils ont commencé », a conclu Désiré Kaboré.

Après sa décoration de la médaille d’honneur de la police nationale en 2014, Patrice Kaboré a été élevé au rang de chevalier de l’Ordre national à titre posthume, ce 16 mai 2018.

Lefaso.net

Messages

  • Foutaises, foutaises et balivernes. Chacun doit œuvrer jusqu’au sacrifice suprême ? Pourquoi vous êtes cloîtrés a Ouaga ? Vous voulez des véhicules neufs pour rouler. Pendant ce temps les dignes fils se font tuer laissant derrière eux veuves et orphelins. Quel cynisme ce gouvernement a ! Toujours les mêmes discours, les mêmes paroles. Nous en avons marre. Une première attaque et ce gouvernement reste muet. Il a fallu qu’on tue ce préfet qu’il réagisse maintenant et de quelle manière !!! Des discours, rien que des discours. Que deviendront ces veuves et orphelins ? Ayez pitié du peuple et avouez votre incapacité. Paix à l’âme du préfet assassiné lâchement

    • Paix à son âme mais la vérité doit être dite car c’est la vérité et uniquement la vérité qui rend LIBRE ainsi dit, pour le PEUPLE les seuls responsables de tous ces actes criminels sont les terroristes des 30 et 30 Octobre 2014 donc ensemble prions pour qu’Allah ait pitié du peuple et reprotège le Faso comme il le faisait à cause de son Excellence BLAISE COMPAORE et de sa noble famille Vive le Peuple Vive le CDP qu’Allah bénisse et protège son Excellence BLAISE COMPAORE et sa noble famille

    • je pense que s’il ya un indigne fils c’est bien celui qui refuse de mourir pour la nation. notre préfet paix à son âme est tombé face que tout les burkinabé s’étonnent de son évolution dans ces dernières années.

    • Mogo je vous tire mon chapeau car c’est une vérité absolue vous aviez dite. Des décoration à titre posthume pour quoi faire

  • Foutaises, foutaises et balivernes. Chacun doit œuvrer jusqu’au sacrifice suprême ? Pourquoi vous êtes cloîtrés a Ouaga ? Vous voulez des véhicules neufs pour rouler. Pendant ce temps les dignes fils se font tuer laissant derrière eux veuves et orphelins. Quel cynisme ce gouvernement a ! Toujours les mêmes discours, les mêmes paroles. Nous en avons marre. Une première attaque et ce gouvernement reste muet. Il a fallu qu’on tue ce préfet qu’il réagisse maintenant et de quelle manière !!! Des discours, rien que des discours. Que deviendront ces veuves et orphelins ? Ayez pitié du peuple et avouez votre incapacité. Paix à l’âme du préfet assassiné lâchement

    • Mogo : Je confirme ta colère, tes inquiétudes et ta vision clairvoyante : Mais calmons-nous, et prions Dieu qu’il reçoit notre frère Kaboré dans son royaume, et protège sa famille, car, ce qui est fait est fait, et l’homme ne peut faire retourner le temps en arrière.’’’ Nous sommes actuellement face à une violence islamique aveugle qui tue même ses propres membres au Mali, au Niger, au Nigeria, et tant d’autre pays. Oui je suis entièrement d’accords avec toi : Et j’ajouterai pourquoi des véhicules neufs pour le plaisir ? Pourquoi un budget pour des votes des burkinabé à l’étranger et que le pays est sous dynamites avec nos propre frères malsains qui s’organisent comme des punaises et nous tuer comme des lapins ? Surtout que le Nord ne pourra pas voter, ou recevoir nos autorités dans leurs véhicules neufs sans danger ?

      Oui mon ami internaute en colère, l’argent des véhicules, et le vote des Burkinabé à l’étranger peut renforcer nos services de renseignements en le multipliant par 10. Et je demande aux intervenants de bonne foi sur le forum de Lefaso.net d’insister avec des propositions et des idées concrètes au lieu des dénigrements inutiles, pour que nos décideurs du jour réfléchissent deux fois pour la sécurité du peuple Burkinabé, surtout au Nord.

      Aux internautes de bonne foi, nous devons aussi voir les choses sur un autre angle : Comment voulons-nous qu’un état tel soit sa puissance, puisse élimer ces personnes du diable ? Même après le 11 Décembre 2001 dont le pays le plus puissant du monde qui est les Etats Unis, qui a été attaqué sur son propre sol, n’arrive pas à combattre ces punaises : Alors ne parlons pas d’un pauvre pays comme le nôtre. Que pouvons-nous faire contre les actes ignobles de nos propres frères malades dans leurs têtes ? Ce sont nos frères qui vivent avec nous, qui connaissent nos gestes et faits comme ils connaissaient notre frère Kaboré le préfet : Des individus sans foi, ni loi, qui se prennent pour l’alpha et l’oméga ici-bas, et qu’une certaine opinion appelle abusivement des terroristes.
      La seule solution est que le peuple Burkinabé se soude derrière ses décideurs du jour contre nos frères avec des idées malsaines, car le Burkina vit dans l’horreur, l’anormalité, et tout ce qui est inimaginable dans un pays normal. A quand la fin de ses séries noires du Nord, c’est le peuple derrière ses décideurs, d’éradiqués ces punaises qui sont nos propres frères.

    • mon cher PAR KA, je suis tout a fait d’accord avec ton analyse mais c’est surprenant pour moi que tu puisses continuer de comparer ces adeptes du diable a l’Islam quand tu parles de violences islamiques !
      ressaisi toi car les actes de ces forces du mal sont parallèle a l’Islam qui signifie PAIX

    • Merci mon frère Ka. Vous comprenez que grande est notre colère. On sait que notre pays est limité dans ses moyens et ressources face à ce terrorisme rampant. Mais nos dirigeants doivent adopter un minimum de comportement pour apaiser les cœurs des populations. On a le nombre de soldats le plus élevé dans certaines missions de soutien à certains pays. Pourquoi ne pas réduire ces effectifs et les redéployer au Sahel. Pourquoi délocaliser des conseils de ministres ? Pourquoi ne pas délocaliser certains ministères dans le cadre de la décentralisation ? Il faut avoir de la vision, car gouverner, c’est prévoir. Vous l’avez si bien dit. Ces ignobles individus vivent allègrement avec les populations et partagent leur quotidien. Pourquoi ne pas travailler à les infiltrer et les détruire ? Notre jeunesse est déboussolé sans lendemain certain. C’est aussi ça qui amène à leur enrôlement par ces forces du mal. Au lieu de voir dans ce sens, c’est des véhicules haut de gamme qu’on veut donner à des ministres et présidents d’institutions. Pourquoi cela ? C’est la priorité du moment ? Thom Sank avait donné des véhicules modestes à ses ministres et à lui-même. Ça les empêchait de bien travailler ? Donc de grâce, ne renforcez pas la colère du peuple. Nous demandons à ce gouvernement, que nous soutenons, de se ressaisir et œuvrer pour le bonheur du peuple. Encore une fois, condoléances à la famille du disparu et que le Seigneur console leur cœur

    • ’’’’Kabore :’’’’ Si tu me lis très souvent concernant les analyses qui touchent l’Islam sur le forum, je dis toujours que l’Islam est une religion qui enseigne la paix. Mais de nos jours, les autos proclames (calife (El Bagdadi) ne sont que les usurpateurs en utilisant l’islam pour causer tout ce carnage que nous vivons aujourd’hui : Et La vérité de nos jours, est de dire que l’Islam sur lequel ces malfaiteurs des temps modernes disent fonder leurs actions, n’enseigne jamais la haine ni la violence comme tentent de le faire croire les terroristes.

      Notre grande chance au Burkina, c’est que les musulmans de notre pays, tout comme les chrétiens, se définissent aussi par leur nationalité, leur famille, leur travail, leur humanité. Et la minorité de ces terroristes qui utilisent le nom de l’Islam pour tuer, ne peuvent pas nous diviser. Merci de mire.

  • Combien de braves serviteurs du pays doivent se sacrifier avant que ce gouvernement ne comprenne l’urgence de la situation ? Ça fait 3 ans qu’il aurais fallu déclarer le Sahel zone de guerre en état d’urgence, y déployer les forces armées en nombre considérables. Ça prend de l’argent, mais les burkinabé sont prêts à se priver si c’est pour défendre la patrie, en autant que tous le monde du haut en bas le fasse (qu’on ne crie pas à longueur de journée du manque de moyens tout en s’achetant des voitures de luxe).

    • Oui mon cher Raso, il y a des moyens simples avec le peu d’argent qu’on n’a pour éradiquer ce fléau. Comme tu l’as si bien dit, ‘’’les Burkinabé sont prêts à faire des sacrifices d’économie pour leur sécurité.’’’’ Je me rappelle qu’au temps d’une révolution inachevée d’un grand idéologue, on n’avait pas besoin beaucoup d’argent pour créer des agents de renseignement très efficaces, et ce ne sont pas des rescapés du CDR au pouvoir de nos jours qui me diront le contraire : A l’époque avec le peu d’argent que contenait la caisse de l’état, les cireurs de chaussures, les mécaniciens au bord des routes, la poulette vendeuse de lait, les teinturiers qui sillonnaient les villages a dos d’âne pour récolter les pagnes ou boubous a teinter, sont des agents de renseignement moins chère et plus efficaces pour la sécurité nationale et qui travaillaient avec confiance avec les autorités compétentes, que des agents payés à des millions assis dans les bureaux avec des écoutes téléphoniques et autres. Ces personnes dont j’ai cité, traversaient même les frontières pour leur travail, et ça marchait sans téléphone, ni écriture qui laisse des traces, mais dans la mémoire. Je crois qu’un introverti très malin a repris ce système ancestral sans crier sur les toits, et les résultats étaient là.

      Messieurs les décideurs du jour, la situation est devenu très grave dans notre pays, mettez votre peuple tout entier contre une minorité malsaine qui veut détruire le pays que nous aimons tous, et vous constaterez que le vivre ensemble comme a vécu nos parents reviendra.

    • M. KA peux tu arrêter d’insulter le Blaiso d’introverti car ceux qui te donnent à manger aujourd’hui sont les même qui ont servi royalement ce monsieur là. Dit moi, qu’ont ils fait de mieux que lui ? et je crois fermement que tu n’es pas mieux que lui. Le jour que tu auras le pouvoir là tu saura qui tu es vraiement. Même s’il est celui qu’on indexe d’avoir mis fin à la révolution,il est celui grâce à qui il ya eu une révolution et fut 1 grand décideur de cette révolution.En plus une des plus grande vérité concernant le coup d’arrêt de cette révolution n’a pas été dite ou bien les gens n’osent pas le dire, donc c’est pas moi qui vous le dira. En attendant souffrons-en !

    • A l’internaute ’’’’P’’’’ ça suffi : Tu as la chance que je comprenne la méfiance de l’équipe de Lefaso.net. Je vais essayer d’être tendre avec toi, Mais ne me dit plus jamais ‘’’ceux qui te donne a mangé.’’’’ Je voudrai que tu saches, Sauf mes honorables parents qui m’ont donné a mangé jusqu’à ma majorité, de là, jusqu’à nos jours, aucune personne ne me donne a mangé sauf Dieu et la sueur de mon front.
      Je tire ma vérité sur la majorité comme sur l’opposition ou des personnes qui veulent retarder l’alternance politique de notre pays voulu par le peuple. Je ne suis pas comme vous autres qui vivaient que sur la corruption à ciel ouvert sous un régime sanguinaire.
      Normalement les critiques stériles ne méritent pas mon auto critique fondée, ni être écoutée. Mais là tu me provoques gratuitement. ’’’’Car la violence cyclique aveugle à laquelle nous vivons en ce moment dans notre pays, vienne des amis des amis qui Blaise Compaoré recevaient a Kossyam : Des amis qui viennent nous tuer comme des lapins en disant qu’on n’a écarté leur ami, pourtant ce dernier voulait tripatouiller un article de loi pour s’éternisera au pouvoir. Si tu lis les revendications de ceux qui attaquent notre pays, tu sauras que je n’y invente pas ce que je relate.

      Accusé Roch Kaboré qui a été élu a plus de 50% pour son programme présidentiel d’avoir servi Blaise Compaoré Blaise c’est facile, car tu l’auras dit si c’était quelqu’un d’autre. Ce que je voudrai que tu saches, toi et moi, comme tout le peuple Burkinabé sont comptable de la bourde de Blaise Compaoré durant plus de 27 ans a cause de sa répression pour gouverner sans partage. Ce n’est pas seulement ceux qui étaient plus proches de lui. Aujourd’hui la donne a changé, car c’est lui qui a peur du peuple Burkinabé en changeant de nationalité.

      Tout dont je te demande : Éloigne-toi de mes critiques fondées avec des argumentations solides pour faire avancer le pays que nous aimons tous, si tu ne veux pas me comprendre.

    • M. Ka, je commence par présenter mes condoléances aux familles et au peuple burkinabè pour la disparition de l’illustre Préfet qui a donné sa vie pour la défense du territoire et l’intégrité territoriale nationale. Mais jusque quand nous allons payer de nos vies ou celles de nos compatriotes pour sauver cette partie du territoire ? M. Ka vous voulez ma solution ? Alors au lieu de juger les militaires du RSP qui ont fait moins de morts que le terrorisme depuis l’arrivée du Mpp (dont Vincent DABILGOU, le sauteur de jeunes filles à Ouaga 2000 juge le bilan positif (mon oeil ouaih) libérez immédiatement ceux que vous avez considérés jusqu’à présent vulgairement comme des " femelettes du RSP" et vous leur demandez de défendre le nord. Vous verrez qu’au bout de 30 jours les résultats vous étonnera et nous garderons le nord. Sinon, à cette allure, Doris sera même pris par l’AZAWAD. Paix et repos éternel à KABORE près du Dieu Tout Puissant ce Grand serviteur de l’Etat. Le vrai Sage.

    • ’’’A’’’’ Le sage : Si tu as remarqué, je t’ai répondu sur une autre analyse, toutes mes excuses : Merci de lire. Mais si je suis ton raisonnement, je me demanderai ou est l’état de droit dans tout ça ? Où est la justice ? Et où va le Burkina avec une jeunesse qui a dit que rien ne sera plus comme avant ? Où est l’alternance politique voulue par plus de 99% du peuple Burkinabé depuis ce 31 Octobre 2014 ? Mon ami le sage ce qui fait la richesse du forum de Lefaso.net ce sont nos différences. Et je n’ai pas la même vision que toi, ‘’’’pour le comment éradiquer nos frères et enfants malsains, et qui sont manipulés par des personnes qui veulent mettre le feu au pays.’’’’

      Tu viens de confirmer sans le savoir ce que pense plus de 90% du peuple Burkinabé tout bas : ‘’’’’C’est-à-dire ce sont ceux dont tu veux qu’on libère, et d’autres qui ont volé le denier public et se retrouvent en exil doré, qui téléguide tout ce qui arrive au Burkina de nos jours.’’’’’ Ils attendent tranquillement qu’on les libère ceux dont tu dis, pour qu’ils refassent un autre coup d’état à la maternelle pour déstabiliser un pouvoir élu démocratiquement.

      Non mon ami le sage, le peuple Burkinabé trouvera une autre solution pour arrêter nos propres frères et enfants manipulés par des criminels, même s’il faut s’en passer du président. Surtout ne met plus à l’idée qu’on va libérer Dienderé Gilbert, Djibril Bassolé sous prétexte qu’ils peuvent arrêter les enfants manipulés pour troubler le pays.

      Que le président Roch Kaboré est maniable comme une pate a modeler a tous les points, le peuple s’en passera de lui pour mettre de l’ordre dans notre pays, car depuis la nuit des temps, ‘’’quand le peuple burkinabé se lève et dire que ça ne se fait pas, ça ne se fait pas.
      Et si le peuple demande que la justice soit faite pour que Gilbert Diendéré et consorts payent pour leurs actes, ça sera malgré les faux terroristes qui troublent le pays. Le sage si tu as remarqué, malgré le manégea théâtrale des avocats mange mil à la salle des banquets, le jugement continu : C’est pour te dire qu’il est particulièrement la preuve que le Burkina est en train de tourner la page des procès expéditifs et dignes des Etats d’exception. Des putschs supposés ou réels, le Burkina en a connu à profusion. Mais des putschs manqués qui ont donné lieu à un procès juste et équilibré, sauf oubli ou omission de ma part, on peut dire que le Burkina n’en a point connu. Celui d’aujourd’hui est le premier. Pour te dire que nous avons vécu des jugements expéditifs suivis des fusillades par les régimes militaires.
      Mais, la palme d’or des exécutions sommaires liées à des putsch supposés ou réels, revient au régime sanguinaire de Blaise Compaoré. Et celui qui était à la manœuvre, ironie de l’histoire, est le Général Diendéré. Il peut donc se réjouir de ne pas connaître le sort qui avait été réservé au commandant Lingani et au Capitaine Zongo.

      Ce qui se passe actuellement avec le tribunal militaire, avec un procès sous ce format, est une avancée de notre démocratie. Et celui qui doit être le premier à le reconnaître est le Général Diendéré lui-même. Il reste à souhaiter que toutes les zones d’ombres qui l’entourent, soient élucidées. C’est en cela que l’on peut dire que l’heure de vérité a sonné. L’on peut également affirmer que la Justice Burkinabè joue aussi sa crédibilité. Les libérer sans justice n’est la solution mon ami le sage. Que Dieu reçoit notre valeureux P. Kaboré dans son royaume. Merci de lire.

  • C’est la nouvelle publicité du Burkina Faso, chaque mois il devient coutume d’enterrer un compatriote. Jusqu’à quand les femmes et les enfants cesseront leurs larmes ? Dieu il faut que vous venez à notre secours ! Nous avons péchés et si tu comptais nos péchés personne ne pourrait être sauvé. Mes condoléances !

  • Paix à son âme. Continuons de pleurnicher seulement, donc pour le ministre nous ne sommes pas encore en guerre ? ‘’ Nous sommes pratiquement dans une situation de guerre’’ ! Quand vous allez vous réveiller y aura même plus de place pour les véhicules de luxe.

    • prononçons de bonne parole pour notre nation. si la situation est plus grave ce ne sont pas les véhicules de luxes seulement qui n’auront pas de place même toi qui n’aura pas d’ordinateur ni portable pour chier. soyons sage. je salue la bravoure des policiers ils savent quel risque comporte un tel métier. si jamais c’était un administrateur civil préfet. cela allait faire l’objet de grève.

  • Les membres du gouvernement semblent les derniers à savoir que le pays est en état de guerre puisqu’ils ne déploient la sécurité conformément à cette situation. On a envie de dire que malgré la première alerte, rien n’a été fait et voilà le résultat.
    Que ces dirigeants veuillent bien comprendre le peuple, quand face à ce mutisme, on se soucie de ses aises (véhicules de classe et protection de soi....) alors que le peuple est inquiet dans tous les sens du terme.

  • Condoléances à la famille de ce valeureux agent de police et qu’il repose en paix.
    Pourquoi ne pas mettre la zone en état d’urgence et la déclarer "zone de guerre" ? Toute autorité administrative dans cette zone devrait avoir un minimum de protection sécuritaire permanente. Quel est ce ministre qui va se rendre dans cette zone sans une escorte sécuritaire ? Alors pourquoi exposer les autorités administratives locales sans protection contre les terroristes ? Quelle politique sécuritaire qui ne prend pas en compte les représentants de l’Etat subissant des menaces sans aucune réaction ? Le gouvernement doit reconnaître qu’il a failli et qu’il doit revoir toute sa politique sécuritaire dans le Sahel.
    A ce rythme, il vaut mieux que les autorités administratives locales et autres agents de l’Etat n’expose pas leurs vies inutilement à la vindicte terroriste, puisque le gouvernement ne fait rien pour leur assurer un minimum de sécurité dans leur travail : les enseignants ont déjà déserté la zone avec raison.

  • D’abord, paix à l’âme de notre compatriote. Vous dites : Le gouvernement est en train de travailler pour trouver des solutions idoines et globales. Je voudrais donc exhorter les uns et les autres à continuer à assumer leurs fonctions. En ce moment-là, le gouvernement ne devrait pas être :: :: :: : en train de travailler :: :: :: :: :: : Il devrait déjà travailler. Les attaques ont commencé depuis quand. Combien d’hommes ont-ils perdu la vie dans le Nord làbà. Et vous êtes en train de travailler. Dans ces genres de choses, vous prenez combien de temps pour finir de travailler. Ca c’est une guerre ou bien. Au temps de la guerre Mali-Burkina, Est-ce que le gouvernement a pris un temps pour travailler avant de mettre le feu. I Sabari. Tous ces veuves, veufs et orphelins tournent leur regard vers vous et pleurent sur vous. Quand on peut pas on démissionne. A cause du manque de courage de toute votre équipe de démissionner, vous régime va enregistrer plus de nombre de victimes que tous les régimes que le pays a connu. Et vous dites que vous exhortez les autres qui reste de continuer. Vous devriez transférer votre bureau làbà pour leur apporter votre soutien et là ils sauront que vous êtes de cœur, que vous acceptez de vous sacrifiez aussi pour la nation qui nous appartient tous. Moi à la place d’eux, je viendrai allonger la liste de ton personnel au ministère à Ouaga. Moi, rester làbà, noooooooooooooooon. Ya Ghana-la. Déportez-vous aussi làbà avec même vos voitures neuves que vous venez d’acquérir. Ma famille aussi m’aime et à aussi besoin de moi. Moi à leur place, me sacrifier ? Pour qui ? Kaï.

  • Paix à l’âme du disparu et que DIEU le tout puissant console sa famille. 05 enfants orphelins et une veuve. Sur Burkina info le frère du défunt a dit que qui de droit savait que leur frère était menacé de mort. Quelle mesures qui de droit à pris pour que l’irréparable ne se produise pas ? A la famille soyez fort car ce n’est pas facile mais sachez que les dignes burkinabés compatissent avec vous et implorent le bon DIEU pour que vous puissiez porté le lourd fardeau laissé par le défunt (O5 orphelins et une veuve).

  • Paix à l’âme du disparu et consolation divine dans les cœurs des fils et filles de la nation. Il faut que nous allions chercher nos ennemies sans la moindre pitié. Je dis qu’il faut que nous allions chercher les sans la moindre pitié. Le gouvernement doit faire une opération chirurgicale en toute discrétion. Nous avons les hommes capables et capables. il faut une opération chirurgicale pour mettre fin à l’abcès. Dieu bénit mon pays le Burkina Faso.

  • Paix à l’Âme du Patriote KABORE. Je déplore ardemment les dernières manières de faire de notre gouvernement : délocalisation des conseils de ministres et achat de véhicules de luxe pendant que nos soldats bien entrainement, disciplinés, courageux et patriotes sont humiliés juste parce qu’ils n’ont pas le nécessaire pour faire face à ces délinquants. Sachez que, de là où Thomas SANKARA est, il pleure en voyant son peuple être malmené ainsi, nos Ancêtres sont attristées quand ils observent l’héritage bafoué. Chers gouvernants, vos dernières décisions sonnent comme une moquerie du peuple. Renoncez-y. Il n’y a pas de honte en cela. Au grand nord du pays les gens pense à survivre. Et vous, vous pensez à comment jouir de la vie dans les véhicules de luxe pour aller à des conseils de ministres délocalisés. Que Dieu vous guide.

  • Toutes mes condoléances à la famille du disparu et que son âme repose en paix. Mais il faut quand même que le gouvernement explique pourquoi la sécurité du Prefet n’a pas été renforcée après la première attaque qui n’avait pas faitd evictime ? Il est évident que la pays n’a pas assez de moyens et que ces criminels sont insaisissables, ils sont partout et nul part, mais l’Etat peut au moins renforcer la sécurité des Prefets, Maires et autres autorités se trouvant dans des zones à risque. On peut aussi instaurer un couvre feu dans les communes et villages frontaliers. Je propose que l’Etat nomme dans toutes les communes frontalières des officiers de l’armée ou de Police expérimentés en matière de renseignements comme Prefets et leur accorder des pouvoirs larges.

  • Paix à l’âme de notre brave Préfet disparu. Pourquoi étais-tu déjà menacé et tu reste jusqu’à ce que ce jour tragique. Pourquoi vendre ta vie pour l’administration qui est ingrate. Comme tu étais déjà prevenu, fallait quiter le coin. Dans ce monde actuel avec des dirigeants kafoulmayés, si tu meurt c’est pour ta famille et non pour la nation. Ils viendront faire leurs discours sales sales et retourner dans leurs voitures neuves aller s’assoir d’abord avec leur gots et en suite avec leurs femmes à la maison pour manger gras et boire frais. C’est regrettable. C’est si j’avais su. Que Dieu console ta famille et les protège.

  • En voyant les images de ce triste évènement comment ne pas être indigné ,révolté ,voire très fâché ? Depuis le début des attaques terroristes dans cette partie de notre pays ,le gouvernement a toujours fait dans le dilatoire, l’inconscience et l’irresponsabilité, au lieu de se comporter en Etat major de guerre .Que faut- il encore dire a ROCK MARK Christian KABORE président du Faso qui n’ ai pas encore été dit pour qu’il assume pleinement ses fonctions de président .Mais l’homme semble s’en foutre éperdument ,gère le pays comme un cabaret. On lui conseille de mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut parce que les enjeux sécuritaires exigent cela ,mais Bof il n’ en a rien à foutre .
    Franchement TOURE SOUMANE a peut-être raison d’en appeler à un coup d’Etat salvateur pour nettoyer cette bande d’incompétents et d’irresponsables et remettre le pays sur de bons rails. Sinon si la situation devait continuer ainsi ,il faut craindre que dans deux à trois ans maximum ,l’Etat et la Nation burkinabè ne s’effritent et disparaissent tout simplement à l’image de la SOMALIE, de la RCA . Alors la situation sera irréversible pour le malheur de nous tous .WEB master passer car la situation exige que se dise la vérité

  • Paix a son âme et a l’âme de tout nos défunts et que maudit soit le jour que son ex Blaise COMPAOR a été chasser du pouvoir.

    • Peut-être aussi que c’est Blaise qui nous créé tous ces ennuis. Qui sait. En tous cas certains pensent comme ça et ça se comprend. Puisque son ami Ag Ali a revendiqué l’attaque de l’état major. En plus qu’est-ce qu’un homme qui a tué son propre pote n’est pas capable de faire. De toute façon même satan a des disciple. Donc si vous êtes adorateurs de Blaise, que voulez-vous qu’on dise. Actuellement, nous on pleure un vaillant serviteur de la Nation et vous, vous faites semblant de compatir et profitez faire la publicité de votre idole. Quand Blaise va quitter ce monde, on verra comment vous vivrez. D’ailleurs, demandez à Blaise comment il arrive à dormir quand il pense à Thomas, à Henri et à Boukary. Paix à leurs Âmes.

  • Au delà des réactions et autres vociférations de colère légitimes des internautes sur les réseaux sociaux face à ce nième assassinat, que font les partis politiques, son , y compris ceux de l’opposition ,les OSC ,les syndicats pour secouer sérieusement le gouvernement et le faire sortir de indolence et de sa torpeur face à cette avancée fulgurante du terrorisme dans notre pays ? Quand Blaise voulait modifier l’article 37 il y a eu des marches ,des meetings à la place de la Nation et à travers les rues à OUAGA et dans les régions pour le dissuader d’insister Il n’ a pas écouté et la suite est connue .Cette fois, l’existence même du pays est en jeu ,mais non rien ,vraiment rien ’est fait interpeller vigoureusement le PF et son gouvernement sur la gravité de la situation et la nécessité de réagir urgemment pour éviter la partition de notre territoire .Tant qu’il n’ y aura pas un grand mouvement de protestation et d’interpellation, ROCK continuera dans son mouta mouta jusqu’à ce que les terroristes dont nombre arriveront de SYRIE viennent nous chasser un jour de OUAGADOUGOU et de notre pays à la surprise

    • Internaute GGongoni,votre analyse me semble pertinente et c’est pourquoi je partage votre conviction sur la situation de la nation. Cependant, il existe un problème sérieux au Burkina actuellement. C’est-à-dire une blessure narcissique profonde contre le régime déchu. Les partisans du nouveau régime ont fait du Diable l’ancien régime et pensent que le terrorisme actuel du pays serait une collusion avec la médiation de Blaise Compaoré. Cette fixation négative sur le régime déchu empêche de voir la réalité en face. Dans leur analyse, les terroristes frappement le Burkina pour faire revenir Blaise Compaoré et ses partisans au pouvoir. Partant de ce point de vue, ils hallucinent et fantasment toute personne qui souhaiterait apporter une analyse objective sur les acquis de l’ex-gouvernement. Quelqu’un qui reconnait un aspect positif de Blaise Compaoré devient un terroriste qu’il faut combattre à tout point. Je ne suis pas dans le secret de Dieu pour comprendre si réellement Blaise Compaoré pactisait avec les terroristes, mais il me semble crédible de se poser des questions la raison politique aujourd’hui. Les terroristes endeuillent de plus en plus, les familles burkinabè. Et à chaque attaque, la phrase magique est toujours la même " les auteurs sont non identifiés et une enquête est en cours". Ensuite, une silence totale et ainsi les auteurs des attaques ne sont jamais identifiés.
      Le Burkina post-insurrection est difficile à gérer parce que les partisans des événements des 30 et 31 octobre 2014 estiment pour de vrai burkinabè que ceux qui partagent les mêmes affinités dans leur volonté égoïste.
      Dans votre post, vous posez la question de savoir pourquoi les OSC et les partis politiques de l’opposition ne marchent pas afin d’interpeller le chef de l’État. Quoique votre question est légitime et mérite une réponse, force sera de constater que parmi le groupe opposition ou certains osc, la présence du CDP trouble et illégitime toute marche de l’opposition. Rappelez-vous, il y a quelques mois une responsable d’un osc qui souhaitait manifester pour dénoncer la mauvaise gouvernance de Rock a été arrêté et mis en prison. Comme la CODER a déjà exprimée, une partie de solution commence par le chemin d’une réconciliation nationale, et ensuite un gouvernement d’union nationale et vient des amnisties concernant certains prisonniers politiques illégalement détenus.

  • A quand la fin de cette série noire ? Qui sera le prochain sur cette liste macabre ?
    Paix à l’âme du défunt Kaboré. Puisse Dieu protéger ses épouses et ses enfants.
    Je demande que Rock se réveille enfin pour que cela ne se reproduise plus jamais.

  • Bonjour, RIP brave Kaboré , en commençant par les sacrifices que le ministre donne lui même l’exemple , c’est un cas de non assistance à personne en danger puisqu’il y’a eu une première attaque sans suite depuis 03 ans rien de concret contre ces bandits, le pays est dans la merde Dieu nous sauve.

  • Avec des comportements citoyens eht respectueux du prochain nous rendrons disponible pour la lutte contre les attaques terroristes le grand nombre de policiers postés aux carrefours de nos grands centres urbains pour nous contraindre a respecter le code de la route. Le philosophe a dit : "un peuple qui ne respecte pas les lois qu’il s’est fixé n est pas un peuple libre." Au Burkina nous en sommes là. Le respect du code de la route nous pèse.

  • Paix a l’âme du disparu mes condoléances a la famille ;
    Il est vraiment temps que le gouvernement prenne les bonnes décisions protéger les populations du nord et surtout les représentants de l’administration et ses personnes ressources qui peuvent aider aux renseignements parce qu’il y’a dans enlèvements cibles ;
    L’ide des vehucules neufs n’est pas bienvenues au moment ou nous avons besoins de ses moyens ailleurs pour lutter contre l’insécurité si c’était des vehucule pick-up et autres... pour l’arme et la police encore sa se comprenait parce que les moyens roulant et équipements manquent a certains niveau ;
    IL y’a aussi le vote des Burkinabés de l’extérieur qui va mobilise beaucoup de fond je pense pas que se soit une priorité devant la sécurité et même l’organisation du référendum pour la nouvelle constitution que même c’est pas sur que ceux du nord puissent voter si on estime que l’Assemble actuel n’est pas aussi représentative pour le faire sa peut attendre a mon humble avis avec tous ces priorités que nous avons aujourd’hui

  • Notre mal vient de loin, des ténèbres ne peuvent pas chasser les ténèbres, seule la lumière chasse les ténèbres ; il y a un manque de bonne volonté et d’engagement de la part de nos autorités politiques pour faire face au problème de l’insécurité dans le Nord du Burkina. Depuis que les attaques se succèdent à un rythme désolant, qu’elle mesure est prise pour les arrêter. On nous dit à tout moment que nos FDS manquent de moyens ; les terroristes ont ils plus de moyens que l’armée nationale du Burkina ? j’en doute fort, et si c’est le cas, combien de temps il faudra encore pour procurer les moyens à nos FDS ?
    Pour moi, il faut d’abord une volonté politique affirmée au niveau des premiers autorités du pays et ensuite, un engagement patriotique des FDS suivi des populations civiles ; sans cela même avec les meilleurs moyens les terroristes vont toujours gagner du terrain.

  • Le président ROCK gagnerait a faire nommer les capitaines qui ont contraint les hauts gradées a renoncer au soutient du Coup d’État de djenguéré , car c’est eux qui sont les vrais dans l’armée. car dans la grande majorité, les chefs des corps habillés sont toujours ceux de Blaise Compaoré et y travaillent a contre courant des efforts du gouvernement. Tant qu’il yaura pas un grand changement aux grandes responsabilités dans l’armée la lutte sera vaine..

  • A tous les forumistes, bonsoir. J’aurais préféré ne rien dire, mais concernant cette situation qui nous guette tous, je m’en fais une obligation. Ce n’est pas en nous décochant des flèches acerbes que nous atteindrons la réconciliation tant souhaitée. Ka que je ne connais pas a dit ce qu’il faut, avec un autre internaute qui a parlé de Poulotte qui vendent le lait en récoltant des informations. Si le contexte actuel ne nous permet pas de revenir à notre RDP, il ne nous coûte rien de revenir au pratiques de cette RDP qui voulait que l’Armée soit l’Armée du Peuple. Repartons dans le contexte de "La Guerre des Pauvres" en 1985 et tirons en des leçons. Un civil n’est-il pas un militaire en permission ? Ceci veut dire que quand l’intrégrité du territoire est menacée, tous deviennent militaires, même nos tendres épouses et mères. L’implication de tous est souhaitée et même recommandée. Burkinabê, soyons l’image de nos devanciers. La bière est bien fraîche à Ouaga, mais elle pourrait être chaude et insalubre si nous continuons de croire que c’est juste l’affaire des Forces de Défense et de Sécurité. Tous donc ensemble pour stopper cela. Dormir chez soi tranquille en remettant sa sécurité à des spécialistes ne nous épargne pas d’une mort telle que celle de M. le Préfet Kaboré.

  • Le jour que le peuple se décidera de descendre dans la rue pour manifester c est pour chasser les autorités actuelles. C est pour cela ces autorités mêmes contribuent à semer la zizanie pour leur permettre de terminer leur mandant. On ne se pose jamais la question à savoir si les autorités actuelles ne sont pas derrière ces attaques. En politique tout est possible. C est ainsi qu’en France, François MITERAND a orchestré un attentant contre lui même pendant sa traversée de désert en politique pour rechercher la popularite. Que Dieu sauve le Burkina. Paix à l’âme du regretté.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.