Agression d’un Burkinabè à Pau en France : Aucune précision sur l’identité de la victime, pour l’heure

Publié le lundi 21 mai 2018

Agression d’un Burkinabè à Pau en France : Aucune précision sur l’identité de la victime, pour l’heure

Ceci est un communiqué de l’Association des Burkinabè d’Aquitaine (ABA) sur l’agression qui a conduit à la mort d’un Burkinabè de 32 ans, le vendredi 18 mai 2018, dans le quartier Saragosse à Pau, en France. Selon le président de l’association, Adrien Boureima Savadogo, il n’y a, pour le moment, aucune précision sur l’identité de la victime ni sur les mobiles du crime.

Chères Burkinabè, chers Burkinabè et sympathisants,

nous avons appris par les médias qu’un de nos compatriotes a été assassiné dans la nuit de vendredi à samedi à Pau, (ci-dessous un des nombreux liens sur ce triste événement)
http://www. larepubliquedespyrenees.fr/ 2018/05/19/homme-tue-dans-le- quartier-saragosse-a-pau-cela- a-ete-tres-violent,2347057.php

Le bureau de l’ABA, au nom de tous les Burkinabè, présente ses condoléances les plus attristées à la famille et, par la même occasion, condamne sans réserve cet acte de violence volontaire que rien ne peut justifier ni excuser.

Pour l’heure, nous n’avons aucune précision ni sur l’identité de la victime, ni sur les mobiles de ce crime.

J’ai contacté le commissariat central de Pau qui, en raison du secret de l’instruction, n’a pu me donner aucune information. Il m’a été dit que l’Ambassade du Burkina à Paris a été informée mais je n’ai pu contacter personne de l’Ambassade pour l’instant.

J’ai contacté aussi un Burkinabè qui était à Bordeaux et qui vient d’aménager à Pau. Ce compatriote ne connaît que deux autres Burkinabè à Pau mais personne d’entre eux ne connaît la victime.

Ce compatriote s’est rendu en personne au commissariat de Pau, mais une fois de plus, le secret de l’instruction lui a été opposé de sorte qu’il n’a pu avoir aucune information.

J’invite donc toute personne ayant une information sur l’identité de la victime ou sur sa famille à me la transmettre afin que nous puissions apporter notre aide à la famille dans ces moments difficiles.

Je n’hésiterai pas à vous tenir informés de l’avancement de l’enquête et à vous transmettre toute information supplémentaire qui sera portée à ma connaissance.

Paix à son âme.

Adrien BoureimaSAVADOGO
Président de l’ABA
06 20 89 46 84

Messages

  • Pau n’étant pas une grande ville,notre compatriote doit être très isolé pour que son identité reste mystérieuse car même pour les besoins de l’enquête,le côté secret qui justifierait à ne pas la divulguer me laisse pantois.Paix à son âme

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.