Ministère en charge des Burkinabè de l’extérieur : Le secrétaire général et le directeur de cabinet installés

LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou

Publié le lundi 11 juin 2018

Ministère en charge des Burkinabè de l’extérieur : Le secrétaire général et le directeur de cabinet installés

Le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo, a installé officiellement, dans leurs fonctions respectives, le secrétaire général dudit ministère et le directeur de cabinet du ministre. C’était ce lundi 11 juin 2018.

Nommés en conseil des ministres du 9 mai 2018, c’est ce lundi 11 juin 2018 que François d’Assise Yaméogo, secrétaire général du ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur ; ainsi que Allahidi Diallo, directeur de cabinet dudit ministère, ont été officiellement installés dans leurs fonctions par leur ministre de tutelle, lors d’une cérémonie assez sobre.

Selon le ministre Paul Robert Tiendrébéogo, les défis à relever sont nombreux. Ces nouveaux responsables sont des maillons essentiels pour relever ces défis, il était donc important qu’ils soient rapidement installés dans leurs fonctions. « Les défis qui nous attendent sont tellement grands que nous n’avons pas le droit de perdre du temps dans de grandes cérémonies et c’était vraiment de leur permettre de mettre tout de suite au travail », a-t-il indiqué.

Ces deux responsables installés, conscients des défis qui sont les leurs, se sont à leur tour dit prêts à les relever. Et ce, malgré l’appréhension, du fait que ce soit un nouveau ministère qu’il faut travailler à installer et à consolider.
En effet, c’est le 31 janvier 2018 qu’à la faveur du remaniement ministériel, le département de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur a été transformé en ministère autonome. « C’est un devoir d’engagement pour accompagner le ministre dans la mission qui lui est confiée.

JPEG - 40.2 ko
Allahidi Doallo, directeur de cabinet du ministre de l’intégration africaineet des Burkinabè de l’extérieur

Nous sommes ses collaborateurs directs, nous devons donc déployer tous les moyens en notre possession pour l’aider à réussir sa mission et à confirmer la confiance que les plus hautes autorités du pays ont placée en nous », a indiqué François d’Assise Yaméogo, secrétaire général du ministère. Et ce sera avec la disponibilité de l’ensemble des collaborateurs, a tenu à souligner Allahidi Diallo.

Au nombre de ces défis, œuvrer pour une meilleure participation des Burkinabè de l’extérieur au développement de la mère-patrie à travers un suivi et un contact permanent avec ces derniers, mais également travailler àfaire avancer l’intégration africaine.

Qui sont ces nouvelles têtes du ministère de l’Intégration africaine ?

JPEG - 51.1 ko
François d’Assise Yaméogo, secrétaire général du ministère de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur

François d’Assise Yaméogo, secrétaire général du ministère, est conseiller des Affaires étrangères. Il a servi au ministère des Affaires étrangères et à la CENI où il a occupé le poste de directeur de cabinet.
Puis, de retour à son ministère d’origine, il occupe le poste de directeur des affaires juridiques et des contentieux et celui de directeur général par intérim des affaires générales et consulaires. Le dernier poste occupé est celui de consul général du Burkina Faso à Milan en Italie,de 2014 à la date du 9 mai 2018.

Allahidi Diallo, directeur de cabinet du ministre, est administrateur civil de formation avec une carrière de plus d’une vingtaine d’années. Il a notamment occupé les fonctions de haut-commissaire, mais aussi de gouverneur de région. Il a aussi occupé le poste de directeur de cabinet du président de la CENI pendant un peu plus de quatre ans avant d’être nommé directeur de cabinet du ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Messages

  • Je suggere une base de donnee accessible en ligne avec les CV des expertises burkinabes vivant hors du BF. Avec une tel base de donnees les experts burkinabes pourront coordonner avec le gouvernement sur l’etablissement de projet. Moi meme je suis un informaticien vivant aux USA et pour la creation de la base de donnee si l’interet y est je peux la creer.

  • Tieroumpo on a des informayiciens aux faso plus qualifie que toi. Ils travaillent las bas et payent des taxes au faso. C est a eux que devraient revenir tout TAF. Etait il important d ajouter que tu vis aux USA ? Ce n’est pas gage de qualite. Si tu t’ennui ici rentre au fasi

  • Merci bien Tieroumpo Some, vous avez bien vu.
    Je crois que votre proposition est à prendre en compte lors du FORUM DE LA DIASPORA en juillet prochain. Vous êtes un bon patriote,vous pensez à votre pays, merci pour la disponibilité.

  • Toutes nos félicitations à SG et à DirCab DIALLO. Bon vent et que le succès soit au rendez-vous. Que Dieu vous donne la santé et les grâces nécessaires pour y parvenir. Par ailleurs, la proposition de Fils du paysan demandant que l’on prenne en compte la situation de Monsieur SOME au prochain forum de la diaspora est une belle initiative. Nous devons capitaliser les connaissances et les compétences et y puiser si nécessaire pour le bien de notre cher Faso. Cela encourage aussi le retour des cerveaux.

  • Toutes mes félicitations au Ministre, au Secrétaire General et au Directeur de cabinet. Tous nos vœux de succès vous accompagnent.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.