Vie politique nationale : L’opposition politique accueille d’anciens membres de la majorité présidentielle, l’AGR

Publié le mercredi 4 juillet 2018

Vie politique nationale : L’opposition politique accueille d’anciens membres de la majorité présidentielle, l’AGR

Officiellement reconnu en avril 2018 par le ministère des libertés publiques, l’Alliance des générations pour la renaissance (AGR) a présenté, le 2 juillet dernier, sa lettre d’adhésion au Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF).

« Nous venons par la présente, conformément à l’article 4 de la loi n° 046-2013/AN portant modification de la loi n°009-2009/AN du 14 avril 2009 portant statut de l’opposition politique, faire notre déclaration officielle d’appartenance à l’opposition politique burkinabé », s’est adressé le président de l’AGR, Adama Doulkon, au premier responsable du CFOP-BF.

Les responsables du parti justifient … : « Vue l’incapacité totale du Président Roch Marc Christian Kaboré et son gouvernement à répondre aux attentes de la population, nous sommes convaincu que le programme qu’applique le parti au pouvoir n’est ni plus ni moins qu’une feuille de route pour la protection et la conservation de leurs acquis engrangés pendant les vingt-sept (27) années passés sous le régime de l’ex Président Blaise Compaoré. C’est pourquoi nous nous opposons à cette gestion chaotique du Président Kaboré ».

Pour mémoire, les géniteurs de l’AGR, notamment le président, Adama Doulkon, et son vice-président, Nazaire Nanema, sont tous deux des démissionnaires de l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR), parti de l’APMP (majorité présidentielle) et dont le président, Adama Kanazoé, est actuellement Conseiller spécial du Président du Faso pour le secteur privé et les Objectifs pour le développement durable (ODD).

Selon ses fondateurs, l’AGR est d’obédience socio-démocrate et repose sur des valeurs de solidarité, d’intégrité et de justice pour tous. De ce fait, poursuivent-ils, le marque son attachement pour le bien-être de la jeunesse, la conscientisation des masses et une révolution des mentalités.

OL
Lefaso.net

Messages

  • burkinabè soyez solidaires dans vos propos ; la critique est très facile mais en retour ,quelle contribution apportes tu au Président Roch KABORE pour bien conduire les affaires ?Cest en cela que ce joue ton utilitè
    pour la nation burkinabè.

  • tchrrrrrrrrrrrrrr ; il faut dire que le partage du gateau n’a pas été équitable oui. Il faut que le CFOP fasse attention à ses adhérents maintenant. On revient au CFOP parce qu’ on est pas satisfait du partage du gâteau ca ce n’est pas de la politique c’est de la délinquance politique. Le CFOP a besoin des patriotes et des politiciens convaincus. ces genres de politiciens ne me rassurent pas.

  • Voici des gens encore qui voulaient bouffer mais n’ont pas pu mettre leurs mains dans le plat de "moui-naado",ils se découvrent des âmes d’opposants. Politiciens est fort deh !

  • Wetia,
    si le président Rock Marc Kaboré n’a pas des idées pour bien conduire les affaires, qu’il quitte le navire. Personne ne va lui apporter quelques choses comme contributions ici.. La gestion d’un pays est different de celle d’une Association. S’il n’est pas capable,il demande pardon au peuple et rend sa lettre de demission. Sans rancune, nous allons le comprendre et installer un qui saura bien conduire

  • Mr AGR, tu as mal fait de créer un parti. Comme c’est le bouffé tu cherche, il fallait créer une OSC.

  • TOUS CES DÉMISSIONNAIRES DE L’ AJIR POUR CRÉER L’ AGR SONT UNE BANDES D ESCROCS POLITIQUES, DES MENDIANTS POLITIQUE, VOYEZ VOUS MÊME LA COMÉDIE QU’ ILS JOUE. ILS ONT SUPPRIME LE J I (LA JEUNESSE ET L’ INDÉPENDANCE ) DE L’ AGIR POUR ÊTRE DES ESCLAVES DU CFOP DE ZEPH ET DU CDP QU’ ILS PRÉTENDAIENT COMBATTRE POLITIQUEMENT. CES DERNIERS VOULAIENT RESSEMBLER A ADAMA KANAZOE ACTUEL CONSEILLER SPÉCIAL DU PRÉSIDENT ROCH KABORE. LASSE D’ ATTENDRE LE GOMBO OU LEURS NOMINATIONS ILS ONT CRÉER L’ AGR POUR SE RALLIER AU CFOP OU SE TROUVE LE CDP.C 4EST QUITTER L’ ANUS POUR RENTRER DANS LE CACA COMME DISENT LES DIOULA. CEUX CI NE PEUVENT RIEN APPORTER A NOTRE DÉMOCRATIE EN FORMATION. CEUX SONT DES ASSOIFFES DU POUVOIR.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.