Système de bancarisation : UBA Burkina lance LEO, un banquier virtuel

LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki

Publié le vendredi 6 juillet 2018

Système de bancarisation : UBA Burkina lance LEO, un banquier virtuel

United Bank for Africa (UBA) du Burkina a lancé officiellement LEO, un banquier virtuel, ce jeudi 5 juillet 2018 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse. Le directeur général de UBA Burkina, Joël Touré, a présidé cette rencontre.

LEO, c’est une « solution digitale révolutionnaire » qui permet aux clients de mener à bien leurs transactions bancaires courantes à partir de leurs comptes Facebook. LEO n’est pas un acronyme mais plutôt le nom du nouveau-né de UBA Burkina, à en croire les conférenciers.

« Doté d’une intelligence artificielle, LEO est en mesure de vous donner des informations sur vos comptes bancaires domiciliés à UBA Burkina, d’ouvrir à distance des comptes bancaires UBA Burkina, d’effectuer des transferts internes et de mener une conversation avec vous à partir des méthodes textuelles par le biais de Facebook », a informé le directeur général de UBA Burkina, Joël Touré. Et d’ajouter que les utilisateurs peuvent également communiquer avec LEO en français, en anglais et en portugais.

D’une manière pratique, le responsable de Digital Banking Support à UBA Burkina, Moussa Belemnygré, explique qu’il faut d’abord disposer d’un compte Facebook et se connecter en cliquant sur le lien : https://m.me/ubachatbanking. Ensuite, il faut s’authentifier en se connectant à son compte Facebook et se diriger vers Messenger sur la page de dialogue avec LEO. Une fois avoir cliqué sur démarrer, l’utilisateur peut alors commencer son interaction avec LEO en choisissant son pays et en tapant sa requête dans la boîte de dialogue.

Par exemple, si l’utilisateur veut créer un compte bancaire, il suffit de saisir « Ouvrir un compte » et cette intelligence artificielle va le guider dans les étapes d’ouverture de compte.

Services offerts

Selon la directrice de Digital Banking de UBA Burkina, Eliane Ouédraogo, le produit LEO offre plusieurs services aux utilisateurs, qui sont l’auto-inscription instantanée ; la possibilité d’ouvrir un compte bancaire sans se déplacer ; la consultation de soldes de compte UBA ; la consultation de mini relevés de compte UBA ; le transfert d’argent entre comptes domiciliés à UBA Burkina (transfert interne) ; la possibilité d’acheter des unités de recharge Orange et Telmob ; le live chat avec CFC.

En ce qui concerne l’ouverture de compte bancaire, le DG Joël Touré a indiqué que tous les types de comptes sont disponibles. « Les documents physiques sont à compléter maximum deux semaines après l’ouverture du compte », a-t-il précisé.
En perspectives, Eliane Ouédraogo souligne que bientôt, avec LEO, le paiement des factures, la demande de carte bancaire et de chéquier, et la confirmation ou blocage des chèques seront disponibles.

Cibles

Comme on peut le constater sur le logo, LEO est un jeune homme. C’est pourquoi le DG Joël Touré a indiqué que c’est un « produit à la hauteur de la jeunesse ». Ce sont les élèves, étudiants, professionnels et toute personne possédant un téléphone intelligent qui sont visés par ce banquier en ligne.

Toutefois, il est précisé sur la note de la rédaction : « Nous commençons dans cette première phase par les particuliers uniquement ».

Dans la foulée, Joël Touré a annoncé que ce rendez-vous avec les hommes de médias n’est que le lancement des services de base, car des partenariats avec d’autres banques et d’autres produits de UBA Burkina sont en perspectives.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.