Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Commission de l’informatique et des libertés (CIL) : Des cadres mieux outillés sur le Règlement européen en matière de protection des données

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • mercredi 11 juillet 2018 à 15h31min
Commission de l’informatique et des libertés (CIL) : Des cadres mieux outillés sur le Règlement européen en matière de protection des données

Les 10 et 11 juillet 2018, Ouagadougou a abrité un séminaire international de formation des cadres des Autorités de protection des données personnelles. Ce séminaire de formation a essentiellement porté sur le Règlement général européen sur la protection des données (RGPD). La cérémonie de clôture est intervenue ce mercredi 11 juillet 2018, à Ouagadougou.

Ce sont des cadres des Autorités de protection des données personnelles venus de huit pays d’Afrique, mais aussi de certaines structures publiques et privées du Burkina Faso, qui ont pris part à ces deux jours de formation. Un séminaire initié par la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) qui leur a permis de mieux appréhender le Règlement général européen sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur le 25 mai 2018.

Ce règlement, bien qu’européen, a un impact indéniable sur les entreprises africaines qui traitent des données de citoyens européens. D’où la pertinence de cette formation, qui permet à ces cadres de mieux comprendre et interpréter le RGPD en cas de besoin.

« Le RGPD vient renforcer le droit des personnes en matière de traitement de leurs données et responsabiliser davantage les responsables de traitement pour qu’ils entourent les traitements de données de plus de sécurité », a expliqué Marguerite Ouédraogo/Bonané, présidente de la CIL.

Ainsi, durant ces deux jours, outre la formation sur le RGPD, les participants ont bénéficié de communications sur la sécurité des systèmes d’information, mais aussi sur le contrôle des traitements des données personnelles et la gestion des plaintes.

Un séminaire bénéfique

À l’instar de Marc Nakanabo, directeur des systèmes d’information de la SOFITEX, les participants ont salué cette initiative de la CIL. « Ce séminaire sur la protection des données personnelles est le bienvenu pour nous. Nous sommes une grande entreprise et nous manipulons pas mal de données liées aux informations personnelles des employés », a confié monsieur Nakanabo. Puis de poursuivre : « De plus en plus, nous transformons notre entreprise pour la rendre plus digitale.
Ce qui nous amène à mettre en place beaucoup d’outils à travers lesquels on récolte beaucoup de données personnelles, notamment la géolocalisation, la messagerie, etc. Avec la formation, on s’est rendu compte de l’importance de la protection de ces données ».
En tant que responsable des systèmes d’information, il se dit donc conscient de la nécessité de rassurer le personnel sur la sécurisation de leurs données personnelles.

Marie Grâce Konan, chef de service des activités régaliennes et des collectivités territoriales de l’Autorité de la protection des données personnelles de la Côte d’Ivoire, a aussi salué la tenue de ce séminaire. Pour elle, il était impératif de s’informer sur le RGPD afin de mieux accompagner les entreprises africaines pour qu’elles soient compétitives sur le marché.

À l’issue du séminaire, des conclusions ont été formulées, au nombre desquelles figurent l’élaboration d’un cadre juridique adapté à l’environnement africain, à l’image du RGPD qui est un règlement européen.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
5e édition Génie-Tic : À vos ordis, c’est parti !
Lutte contre l’insécurité au Burkina : La cellule féminine de l’AJB prend son bâton de pèlerin
Crise entre Google et Huawei : « Je ne pense pas qu’il faudra jeter les téléphones Huawei », rassure Issoufou Seynou, ingénieur télécoms
Piratage de WhatsApp : « Le citoyen lambda n’est pas concerné… », rassure Younoussa Sanfo, expert en sécurité informatique
Journée postale 2019 : Vers la digitalisation des services pour répondre aux besoins de la clientèle
Télécommunications : Google restreint l’utilisation d’Android au chinois Huawei
Médias et Jeunesse : Les spécialistes appellent à l’encadrement et à la formation
50ème Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information : Déclaration de Madame Hadja Ouattara/Sanon, ministre du Développement de l’économie numérique et des postes
Galian 2019 : Paténéma Oumar Ouédraogo, lauréat du prix spécial de la Mission Fas’eau
Galian 2019 : Tiga Cheick Sawadogo de LeFaso.net remporte le prix spécial de l’ARCOP
Elections et défis sécuritaires au Burkina : La responsabilité des journalistes en question
Nom de domaine « .bf » : Les opérateurs de registre en conclave
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés