« Recrutements frauduleux » à la CNSS : Le syndicat porte plainte à la gendarmerie

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé

Publié le vendredi 13 juillet 2018

« Recrutements frauduleux » à la CNSS : Le syndicat porte plainte à la gendarmerie

Échanger avec les journalistes sur les actions engagées contre le processus douteux de recrutement externe de 85 agents administratifs au profit de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Tel était l’objectif de la conférence de presse animée par le secrétaire général de la coordination des comités CGT-B, Seydou Koné, et son adjoint, Justin Kiénou, le jeudi 12 juillet 2018 à Ouagadougou.

Le torchon brule depuis un certain temps entre la direction générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et le personnel. La raison, le recrutement « frauduleux » de 85 agents administratifs dont l’épouse du Directeur des ressources humaines (DRH). Face à cette situation, la coordination des comités CGT-B avait demandé au premier responsable de diligenter une enquête sur le processus de recrutement. Une doléance qu’il peine à satisfaire.

Pis, poursuit le secrétaire général de la coordination, Seydou Koné, « la direction générale a fait comme si de rien n’était et a fait prendre service aux nouvelles recrues le 3 juillet pour la première équipe, et le 5 juillet pour la seconde ». Pour les délégués syndicaux, la pilule a du mal à passer. C’est pourquoi, ils ont décidé de saisir les autorités compétentes pour faire la lumière sur cette affaire.

« Nous avons introduit une requête auprès de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE-LC), du Réseau national de lutte anticorruption. Nous avons aussi saisi le procureur du Faso sur le dossier et nous avons porté plainte au niveau de la gendarmerie », informe le secrétaire général de la coordination, qui affirme que dans une institution républicaine, les recrutements ne doivent pas se faire entre familles et amis.

« La CNSS a un rôle de service public. Ce n’est pas une institution familiale, c’est l’ensemble des travailleurs et employeurs du Burkina qui y cotisent. Par conséquent, l’ensemble des fils et filles du pays y ont droit à l’emploi », insiste-il.

Lire aussi : Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) : Le syndicat durcit le ton contre les « recrutements familiaux »

De son côté, le Secrétaire général adjoint (SGA), Justin Kienou, a fait ce constat : « Depuis que le directeur des ressources humaines a accédé à ce poste en septembre 2014, il a érigé le népotisme en système de gestion. » Il ajoute qu’ils n’ont pas connu un tel déni de droit avec les prédécesseurs du DRH ; et ce, depuis la création de cette direction dans les années 1988/1989.

Les journalistes ont voulu savoir si le syndicat souhaite le départ du DRH. « Non ! », a répondu M. Kienou, qui va laisser entendre : « Nous ne sommes pas investis pour recruter quelqu’un. Il revient à celui qui l’a nommé à ce poste d’analyser et de tirer toutes les conséquences qui siéent ». Les hommes des médias se sont interrogés sur les intentions réelles du syndicat. À cette question, le SGA s’est montré rassurant : « Il ne s’agit pas d’un règlement de compte ».

A LIRE AUSSI : Recrutement à la CNSS : L’opposition politique demande un audit rigoureux

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Messages

  • Voilà qui est clair. C’est la vrai voie à suivre. On ne doit plus tergiverser sur ce genres de choses.

  • SI on fait une bonne enquête on verra bien que c’est une ancienne pourriture.il y a des papa qui y travaillent avec leurs fils ;des tontons avec leurs tata ;des bosses avec leurs maitresses.Qui va dire quoi ! Hee DIEU !Que fera le fils de batourniba depuis sindou qui a fini major en SEG et qui ne connait personne a la cnss.j’écris ce texte avec les larmes aux yeux.

    • que l enquete n epargne personne, meme le syndicat. qu on sache egalement comment les membres du syndicat ont ete recrute

    • Pas besoin d’ enquete. La CNSS a toujours ete un repaire de nepotistes. ca n’a pas commence avec Francois de salle(17 recrutements illicites selon les TPR) , ca n’a pas commence avec Madame Zana(1980), ca n’a pas commence avec Dr. Kaloule, ca n’a pas commence avec la Juge CDP , ca ne finira pas avec l’ actuel. C’est une boite pourriture qui ne produit pas les resultats qu’ on attend d’ une entreprise a vocation sociale.BNSS ou compagnie des Nepotistes pour le self securite.

    • Ce n’est pas une raison pour laisser perpétuer ces pratiques mafieuses.A un moment donné,il faut mettre le holà en se disant que trop c’est trop.Donc je souscris entièrement à la démarche des syndicats car il n’est pas trop tard pour bien faire.D’ailleurs même si leur plainte n’aboutissait pas,vous verrez qu’à l’avenir,ceux qui cherchent à caser des membres de leur famille,leurs maîtresses et autres vont commencer à y réfléchir à 2 fois

    • Qui vous dit que je preconise l’ impunite dans ce cas de figure ? Apprenez a lire ce qui est ecrit avant de sauter sur les gens comme un coq excite.

  • Voilà ! Ce combat doit être celui de toute la société civile Burkinabé à l’instar de ce syndicat courageux. En réalité dans bon nombre d’institutions, les recrutements sont frauduleux. C’est dommage et triste.

  • La CGTB me seduit de plus en plus. Vraiment, un veritable contre- pouvoir. Au dela meme des partis politiqwues qui sont tous mouta mouta dans un regime yada yada.

  • Il faut que l’ASCE/LC et le RENLAC profitent de cette affaire pour auditeur les recrutements des 20 dernieres années à la CNSS. Il se pourrait que même certains syndicalistes qui font actuellement le show médiatique ne soient pas rentrés à la CNSS par la grande porte. L’ASCE/LC et le RENLAC ne doivent pas être partisans ou tomber dans les émotions collectives ou encore avoir des apriori avant tout contrôle transparent.

    • Ne noyez pas le poisson. Courage à la CGTB... c’est du bon boulot les gars

    • @indjaba ! Vieille crapule.
      Meme si les enquêtes venaient à déclarer les postes de certains syndicalistes, frauduleux, ils assumeront. Le courage de s’y soumettre même est louable. La logique même est que ces syndicats ne sont partisans du moindre effort, attendant un piston de tonton ou Tantie pour avoi du job. À la CGT-B, "il en a sous la cabosse".
      Tu en fait une fixation pour quoi ? Tes parents y sont à la CNSS par courte manche ? Ou est ce toi même ? Eh bin, dommage, vous allez libérer le coin en moins de 2.

      Quelle megd.

  • d’accord avec votre réponse par rapport a la question du journaliste sur le départ du DRH. c’est ça le discernement de la distribution des rôles dans une société.

  • j’invite les plus hautes autorités à annuler purement et simplement ce concours et à voir un regard sur toutes les sociétés d’État. j’invite aussi toute la société civile à s’intéresser à cette affaires car ça n’arrive seulement qu’aux autres

    • D’accord avec kounadjatigui. Il faut vite annuler ce recrutement. Il faut également surveiller les recrutements des autres sociétés d’Etat. Il y va de la quiétude du Faso.

  • Bonjour, vraiment que la lumière soit faite sur cette affaire. Comme la si bien précisé mon prédécesseur, le service publique n’est pas une société familiale. Allons seulement ,on attend la suite pour bien juger la situation. Merci

  • Salut les internautes ! Je dis tout simplement que RMCK est venu aggraver la situation du Burkina en termes de mauvaise gouvernance, de népotisme, de corruption. Vous voyez, aucune volonté politique pour combattre ces tares. Mais burkinabè, allons-nous rester débonnaires face à cette situation ? Non, non, ce n’est pas vrai ! Je pense que les structures compétentes saisies par le syndicat doivent diligenter leurs actions avant que la plaie ne gangrène. Et en secouant le cocotier, d’autres tares seront constatées. Cette institution qu’est la CNSS a été depuis belle lurette la vache à lait du cdp et maintenant du mpp. Qu’on détruise la termitière et voir ce qu’il y a dedans. Malheur à ceux qui veulent toujours prospérer dans le népotisme, la corruption ! Poursuivons cette lutte et restons vigilants car cette forfaiture ne doit pas passer !

  • plus rien ne doit être comme avant, et c’est la belle manière que ce syndicat vient de montrer. courage et que ca continue partout pour soigner les maux de notre société en perte de dignité

  • - Chers Syndicats, merci et félicitation à vous ! C’est exactement ce qu’il fallait faire depuis longtemps parce que dans ce pays, il faut discipliner nos responsables. Il faut les mettre chaque fois face à la loi. Si la gendarmerie veut les protéger aussi (n’oubliez pas qui a forcé pour être DG de la CNSS !), déposez plainte contre elle directement chez le Procurer du Faso. il faut nettoyer le pays !

    Nous aussi nous sommes prêts dans notre petit coin ici. Le directeur d’agriculture qui va détourner un seul sac d’engrais ou de semences, notre Groupement va le traîner devant notre Commissaire de police ici. Finit l’amusement et la pagaille ! C’est notre grande décision lors de notre dernière réunion.

    Par Kôrô Yamyélé

    • Mon Koro ! Vous ne semblez pas être en phase avec les réalités de l’agriculture. Les directeurs n’ayant plus la gestion des intrants, il faudra vous tournez vers les préfets en cas de détournement d’engrais. Ce sont eux les gestionnaires du moment.

  • Le DG devrait montrer patte blanche dans cette affaire en soutenant la démarche du syndicat ; déjà que le CFOP avait dénoncé dès sa nomination des antécédents lui concernant.

  • Tout le monde sait et on le tolère depuis des années. Dans toutes les professions les gens "casent" leurs gens. C’est pas nouveau. Peut-être que cette fois -ci ce DRH a été trop gourmand. Je connais beaucoup de potes que ce soit dans le public ou dans le privé (banque, ONG, etc...) qui ont eu accès au poste tout simplement parce qu’ils ont un bras Trop long. Je ne doute pas de leur intelligence car ils le sont mais avaient-il besoin vraiment du coup de pouce ? Et puis la charité bien ordonnée commence par soit-même, a-t-on coutume de le dire. Le DRH n’a fait qu’appliquer ce qu’on l’a enseigné. N’est pas DHR qui veut mais qui peut.
    A bon entendeur salut !

  • Bravo et merci chers syndicats de la CNSS pour votre vigilance et soyez bénis au nom du SEIGNEUR. Votre lutte contre la corruption dans le recrutement des agents de la CNSS est très légitime et nous vous soutenons indéfectiblement et massivement. Vous savez, notre lutte contre l’impunité, la corruption et la mal gouvernance est inflexible et sans fin nous ne jetterons jamais l’éponge. Nos administrations sont gangrenées par des fraudes et infectées d’abus de pouvoir. Dans plusieurs services, on assiste malheureusement des scènes pareilles où ce sont les neveux, les nièces, les petits frères, les maitresses qui sont les agents zélés d’un même service où le chef de service est leur protègé et leur couverture. On peut avoir 5 personnes d’une même famille dans un même service. Habitués à leur corruption exponentielle, certains chefs(président, ministres,DG, DRH, DAAF...) sont réfractaires au vent du changement car ils pensent que la fonction publique ou privée est un bien familial ou une propriété exclusive c’est-à-dire ils peuvent tout faire. Ils se croient intouchables au dessus de la loi. Sous l’ère des frères Compaoré, un jour dans un maquis,j’ai entendu un directeur d’une fonction publique dire à sa maitresse que le service qu’il coiffe est sa propriété personnelle (domicile de fonction, voiture de service..) et qu"il peut chasser qui il veut de son service sans rendre compte. Je fus tétanisé par ses propos. Or les chefs couronnés(président, ministres,DG, DRH, DAAF...) oublient vite qu’on a aujourd’hui une GÉNÉRATION REBELLE qui chasse en plein midi dans leurs belles familles les présidents facilitateurs transformés en présidents falsificateurs d’A37.Cette génération ne veut plus se laisser faire.Le véritable souci du régime de Roch c’est actuellement la corruption et sa légèreté face aux dossiers de crimes économiques. L’administration publique est aujourd’hui en pleine putréfaction avec des fraudes de tout genre et du pillage des ressources par certains fondus de pouvoir.

    Il y a eu de la fraude dans ce concours on n’a pas besoin d’être divin ou scientifique pour le savoir.Chers syndicats de la CNSS mettez sur la pression sur le DRH en portant une plainte à la gendarmerie pour complément d’enquête. Il sera traduit en justice.

    A travers notre lutte,nous arriverons à mettre fin à la corruption, l’impunité et la mal gouvernance à tous les niveaux(présidence, ministère, administration publique ou privée.

    Félicitations pour votre lutte noble chers syndicalistes de la CNSS et toute lutte paie.

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS

  • Vous êtes courageux monsieur les syndicalistes et je vous souhaite plein succès. Voyez vous on fait rarement du nouveau avec du vieux. Le favoritisme, la corruption et autres tares qui étaient en vogue au règne de Monsieur COMPAORE sont revenues en force avec le pouvoir du MPP et acolytes. Savez vous pourquoi ? Moi je pense plusieurs partisans du CDP ont migré vers le MPP avec leurs mauvaises et bonnes pratiques. Faisant le distinguo car il y avait au CDP des partisans dignes, intègres et honnêtes et la plupart de ceux là sont restés fidèle au parti malgré ses déboires.Vrai ou faux.

  • Merci au syndicat pour sa réaction qui nous éclaire beaucoup par rapport au récrutement à la CNSS. C’est une boîte qui ne va plus inspirer confiance si on n’y prend garde. Le gouvernement doit faire attention et nommer des hommes et des femmes soucieux du social dans cette structure.
    Certains employeurs refusent de verser les cotisations de leurs employés et aucune sanction n’est prise à leur égard. La CNSS décline cette responsabilité aux travailleurs ou elle déclare clairement que quand les ayant-droits vont commencer à liquider les biens, elle saisira la justice pour rentrer dans ses droits. C’est vraiment dommage.

  • Le ratard du Burkina est du à de tels pratiques. Comment peut on developper une culture d’excellente dans un tel environnement.

  • Ce sont nos cotisations que les gens veulent se partager entre amis et parents tout en nous servant des pensions de retraite de misère et en retenant injustement les allocutions des enfants pour quiconque fait un an sans les toucher. Dès qu’il se présente, on lui retient la valeur de six mois et on lui paie la moitié. Il est temps que cette mesure soit revue.

  • mais que dit le gouvernement dans tous ca ? silence radio ; rien a dire, le chien aboit et la caravanne passe et passera partout et toujours ;dans quel pays sommes nous ?ce qui est sur c est une pratique qui ne date pas d aujourd hui et pas seulement la bas ;

    • Que voulez - vous que le gouvernement dise ? La sortie du gouvernement sur un problème concernant la CNSS vous vous rappelez ? Et, quelle avait été sa réponse ? Vous savez la suite. Le recrutement ne peut pas se faire, jusqu’à la prise de fonction des nouveaux recrutés sans l’aval de supérieur hiérarchique du DRH. Peut - il faire un tel recrutement, faire prendre fonction aux nouveaux recrutés précipitamment malgré la grogne des syndicats de sa propre initiative ? Avez - vous entendu un supérieur hiérarchique du DRH de cette société se prononcer publiquement et officiellement ?

  • J’attends le réaction des soit disant délégués du personnel qui avaient fustigé la courageuse sortie de Comité CGT-B, maintenant que la gendarmerie, le Procureur de Faso et autres institutions crédibles sont saisis. S’il est avéré, ceux qui ont vilipendé pour soutenir le mode de recrutement dans la boîte doivent également répondre. Voyez-vous, nous sommes pour le moment loin du politique, mais on se souvient que la NAFA qui fustigeait le fait de vouloir entendre le Général Djibril Bassolé s’est tue ces derniers temps. Il faut enlever l’envie aux gens qui ne défendent que pour défendre parce qu’on veut faire la lumière. Nom d’un Duc, je suis cette affaire à la loupe et je serais prêt à déposer une plainte avec constitution de partie civile, pour diffamation et tentative de protection d’un acte de délinquance administrative contre les pourfendeurs de la CGT-B.

  • Il faut véritablement que la lumière soit faite, que l’on arrête la formation que les soit disant admis ont commencé et candidat par candidat qu’on vérifier bien leur liens avec les travailleurs de la CNSS ; on vera que c’est les enfants, les petites sœurs et autres de ces derniers qui ont été admis. Qu’on reprenne tout simplement le test. Il faut que les choses changent parce qu’on en a marre. Le gouvernement est interpellé à ce sujet

  • Ce que le syndicat voit et dénonce est là partie visible de l’iceberg. Dans cette affaire le DG est mêlé, certains barronts du régime sont mêlés... et le DRH a des rapports de complicité avec le DG. Je propose qu’il y ait une vrai mobilisation contre cette forfaiture. Que des OSC comme le balai citoyen se dresse appuyé par les 4000 candidats malheureux. On n’a pas chasser l’ancien régime pour revivre de telles situations.

  • Félicitations aux syndicats de la CNSS d’avoir porté ce problème au grand jour. Aujourd’hui, les recrutements par affiliation et affinité doivent cesser dans les institutions publiques, parapubliques et aussi dans le privé où en rencontre souvent des situations similaires.
    Lorsqu’il y a un poste disponible, à moins qu’il soit prévu que ce poste doit être comblé par une promotion interne, il doit être publié et suivre un processus normal et ETHIQUE de recrutement. La chance doit être donnée à tous les citoyens Burkinabé qui remplissent les exigences du poste de postuler et de tenter leur chance.

    J’invite les instiutions saisies par les syndicats pour enquêter sur ce problème, à le faire de façon sérieuse, éthique et indépendante et de porter leurs conclusions à qui de droit pour les mesures qui s’imposent mais aussi les publier au grand public . C’est ainsi qu’on viendra progressivement à bout de la corruption et mauvaise gestion dans notre pays.

    Vive un Burkina exempt de corruption et de mal gouverance !

  • J’espère que le Syndicat saisira l’occasion pour faire tout le ménage au sein de la boîte en ne s’arrêtant pas seulement sur ce seul dossier mais en débusquant tous ceux qui sont entrés à la CNSS par la petite porte. Courage

  • Le syndicat de la C.N.S.S a levé le lièvre et il est à féliciter. Depuis quelques années, les agents ont fait embauchés leurs épouses, enfants, cousins, parents et amis(es). Un tour dans les guichets d’accueil montrent la carence, la paresse et le népotisme des travailleurs de cette institution. Les employeurs, principaux pourvoyeurs d’argent de l’institution ne vous diront pas le contraire. Quid des assurés sociaux qui attendent toute une journée ou deux pour percevoir la maigre pension et / ou allocation. La honte est dans cette maison. Aucun respect pour les gens. Pitiééééééééééééééé

  • Ahurissant, mais faisons les bonnes analyses SVP : ce n’est pas (comme l’écrivent certains) une histoire de faire du neuf avec du vieux ou du vieux avec du neuf et que sais je encore.
    La société dans son ensemble est pourrie, pourrie à tel point que même les pratiques les plus honteuses et immorales sont perçues comme des actes de pouvoir ou de puissance. Ce n’est plus vu comme de la triche ou de la corruption.
    Si vous voulez, virez l’ensemble du personnel de la CNSS et parmi les burkinabés les plus competents techniquements, tirez au sort des personnes pour ces postes, et vous verrez que les mêmes pratiques qui etaient denoncées par ces mêmes personnes ( quand ils n’y étaient pas) vont continuer, voire s’empirer. La solution reside donc dans l’action des groupes comme les syndicats et la société civile (la bonne) pour mettre la pression. Comme le disent les Anglophones, rien que le naming and shaming peut contribuer a decourager ce genre de comportement.
    Bravo a la CGTB et aux personnes de bonne foi.

  • Internaute 15 vous avez dis la vérité. Malheureusement ce problème réside dans toutes les institutions. Allez à la DGTTM voir se qui se passe. Chaque ministre vient avec ces recrus, de YODA (CDP) en passant par Noël OUEDRAOGO (ADF/RDA) et même par SOULAMA tout récent. Donc n’accusez pas le MPP seulement. Le système est pourri comme viande de brousse sauvage. Il commence par des stages sans fin et profite avec les recrutements sur mesures nouvelles et tout est réglé. Vous verrez par exemple une certaine BALIMA qui est labas en stage depuis des années et personne ne dit mot (du DG en passant par les directeurs et chefs de service). C’est quel stage ?
    Il ne faudrait que certains avec le départ de Blaise, ils deviennent syndicats pour chercher des poux sur des crânes rasées et chercher à mettre des bâtons pour empêcher le gouvernement actuel d’avancer. Le recrutement ne peut pas être annulé sans enquête. Et si les admis ont bien mérité leur admission, vous dites quoi ? Ce sont des plaintes a n’en pouvoir finir. Que Dieu nous aide seulement.

    • En tout cas. c’est quel stage qui fini pas ? donc c’est partout quoi ? la fille elle vient comme stagiaire et après elle devient ton chef de service. hééé ALLAH !

  • Que l’ASCE-LC fasse un audit sur les recrutements des dix dernières années au CNSS. Tout le monde sait que ces structures sont des cavernes d’Ali Baba.

    Que l’ASCE-LC le fasse également au MINEFID. Vous serai édifiés par les conclusions de tels audits.

    • FIGUREZ VOUS QUE NOS SOCIETES D’ETAT SONT DEVENUS DES SOCIETES FAMILIALES. LE BUMIGEB VIENT DE FAIRE UN RECRUTEMENT, IL YA UNE CANDASSISEQUI ETAIT ASSISE A COTE DE MOI LORS DU TEST ECRIT. ELLE N’A RIEN FAIT JUSQU’A LA FIN DE L’HEURE. LORS DES RESULTATS INTERMEDIAIRES DE L’ECRIT COMME DES ENTRETIENS ORAUX, AUCUNE NOTE N’A ETE AFFICHE. C’EST AU RESULTATS DEFINIFS QU’ON VOIT UNIQUEMENT DES DES NOYENNES APPARAITRE COMME PAR MAGIE. ET C’EST MA VOISINE QUI ETAIT ADMISE A CE POSTE.

  • CHER WADAL. RÉFLÉCHIT BIEN VOIT TU PAS QUE C’EST AU POUVOIR DE RMCK QUE CES SYNDICATS ONT LE POIDS DE SOULIGNER CES GENRE D’INCOHÉRENCES ? AU TEMPS DE BLAISO PERSONNE N’AVAIS LA BOUCHE POUR PARLER. SI TU PARLE ON TE KIP. ALORS VIVE RMCK. PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT. DIEU NOUS AIDE. AMEN

  • Je pense qu’il faut féliciter le syndicat pour cet acte de dénonciation. On attend maintenant la suite à réserver à cette affaire même si personnellement je suis septique par rapport à nos autorités qui, à longueur de journée, disent prendre des mesures contre la corruption et toutes les autres pratiques assimilées, mais ne font rien de concret. On a l’impression que ces pratiques tant décriées sous le régime COMPAORE ont repris avec ce régime après que la transition ait tenté de faire ce qu’elle a pu avec les limites et erreurs qu’on a connues.

    Pire, avec le spectacle qui se passe du côté de la justice (sanctions de magistrats impliqués dans des affaires contraires à la déontologie du corps et annulations de toutes ces sanctions par le Conseil d’Etat), on a du mal à espérer des suites à réserver à cette affaire de la CNSS.
    Mais que voulons-nous, le peuple burkinabè mérite-t-il mieux ? Ne dit-on pas que chaque peuple mérite ses dirigeants ?

  • Caisse Nationale des Somé et Somda.
    A certain moment il fallait être du sud ouest pour avoir le boulot la bas. Les employés venaient des champs d’ignames sans savoir qui a postulé pour eux. Une boite qui doit etre "republicanisée".

    • Toi Petit esprit-la, si tu as quelque chose contre les gens du sud- ouest, attaque-les le visage decouvert, tu verras de quel bois ils se chauffent. Les gens du sud- ouest , c’est eux qui font l’ epine dorsale de cette administration. C’est grace meme a eux que la pourriture n’a pas encore mis le systeme a plat. Tu peux dire quoi par rapport a la rigueur de ces gens -la ? Leur sens de la dignite et de l’ honnetete ? Tu n’ y peux rien, petti esprit. Les gens du sud- ouest n’ ont pas traverse la cour de l’ ecole. Ils ont ete a bonne ecole.Nommez - vous entre vous comment coment mais sur le plan intellectuel, administratif, vous n’ y pouvez rien. On a qu’a se dire la verite. Si on enleve le sud- ouest, la Boucle du Mouhoun et Koupela, ya quoi encore comme administration dans ce pays ?Le plus souvent, ils ne sont meme pas recompenses par rapport a leur vrai niveau. Faut pas faire on va parler, hein ! Ils ne sont pas des gens meritants ou bien ce pays=la, c’est seulement ceux que tu veux -la qui doivent travailer dans le public ? On vous observe. Vous allez voir si le nombre suffit pour s’ imposer.

  • De quoi les gens se plaignent meme ? Quand on avait fait les TPR dont a parle l’intervenant chacun s’est levé dire que c’était de la dictature, c’est attentatoire aux libertes, etc. Mais voila la dictature est partie, vous avez maintenant la democratie et la liberté. Pourquoi vous vous plaignez ?
    SOME

  • Il faut un audit complet et antérieur. Il faut renvoyer les agents qui seront reconnus coupables de ces manœuvres pour leurs propres. S’ il s’avère vrai que le DRH est coupable, il faut renvoyer et lui et sa femme et sa nièce et son neveux et les poursuivre.

  • Mrs les syndicalistes de la CNSS, votre plainte est incomplète car elle doit couvrir la période de tous les recrutements effectués à la CNSS depuis le règne de l’ex Président Compaoré et du CDP de Zampalégré Idrissa et Boureima Badini ex DG CNSS jusqu’à maintenant. Cette pratique mafieuse ne date certainement point de maintenant et pourtant à l’époque de l’ancien régime déchu, ces mêmes syndicats CGTB étaient bien silencieux. Que la gendarmerie étende l’enquête sur au moins les dix (10) dernières années de recrutements à la CNSS. A bon entendeur, salut.

  • Si des médecins exercent au Burkina avec des faux diplômes et recruter frauduleusement des financiers et magistrats qui sont dans la même situation qui vas dire a qui que cela est mauvais . la situation a la CNSS n’est que l’iceberg de la pourriture en matière de recrutement au Burkina. Faites des recherches et vous verrez ; il ya des familles entières qui sont dans certains corps.

    • Wai !!!!!!!!!!! on avait osez croire que le pouvoir MPP du Rocko allait allait avoir les couilles pour s’attaquer à cette gangrène et le remédier pour de bon...Malheureusement la pratique à la peaux dure....Et il semble que nos espoirs sont trahit...Puisque personne ne serra sanctionné a la hauteur de sa forfaiture....Ils seront juste carrossés dans le sens du poil...Sauf s’il militent dans l’opposition là je croie que depuis longtemps il l’aurait été bien grillé..Je suis hyper déçu de se laissé aller qui se généralise dans le pays....

  • C’est une affaire de POHOUN.
    DG : POHOUN Roger
    Directeur : POHOUN Ignace
    Chefs de service : tout est POHOUN
    Secrétaire : POHOUN Laurence
    Vigiles : tout est POHOUN
    Enfin c’est une entreprise familiale
    Burkina Faso, capital du cinéma africain !
    Burkina Faso, une terre sauvage !

  • Retour sur le recrutement de 2016 des agents de bureau : 28 admis dont 23 femmes et 5 hommes. "Je ne comprends pas, ou-bien ce sont les hommes qui sont incompétents ???? ...C’est hélas qu’au pays des hommes intègres des DRH éliminent des admis pour intégrer leurs épouses et/ou leurs maitresses.

  • STOP arrêtons les recrutements par népotisme .Prenons l ’exemple de la révolution .Nous autres nous remercions la révolution qui nous a sauvé. Sinon aucun parent n’a occupé un grand poste mais nous avons pu nous insérer.
    Good bless you.

  • Il y’a plein de structures pareilles dans ce pays.Entre autre,J’ai jamais entendu que la LONAB recrute et pourtant il y’a du personnel qui y travail.Bref.

  • J’espère que les POHOUN ne sont pas du mouhoun ? Sinon je vais dire que " mes parents là vraiment " ?....

  • L’impunité, l’impunité,l’impunité,l’impunité,l’impunité, quant est ce que tu foutra le camps de mon Faso...Avec le pouvoir laxiste du MPP demain n’est pas la veille....Voila la situation merdique dans laquelle nous sommes après une insurrection populaire..Le fils du pauvre doit rester pauvre et point barre. De lui on n’a besoin que du vote...La faute à qui ? le pouvoir laxiste du MPP qui ne tape pas du point là ou il faut...Si tu ne connais pas quelqu’un tu ne sera rien dans ce pays. l’ascenseur social est grippé et en lieu et place on fait hisser des médiocres au QI très bas juste bon à rien.. Quelle honte pour le Président et son DG merdique, lui (un parachuter) qui n’est pas la bonne personne à cette place.. Il sait comment il y est arrivé (manœuvres politicienne de Diallo) mais s’il n’y prends garde il partira, emporté par cette lugubre affaire..Il faut qu’une vrai tête tombe et celle du DG devrait être exigée.Avec des poursuites à l’appui.....LA SANCTION DOIT TOMBER ET VITE.. .

  • Voici le schéma de recrutement dans certains services publics : Il est né proche d’un responsable du service----il fait des stages interminables dans le service----Il chôme mais est fréquent dans le service---- Il devient agent de bureau----Il est enrollé au prochain enrollement des sortants d’écoles de formation---- Il a un No matricule----Il est fonctionnaire plein. Merde

  • J’avais dit que l’Etat devrait prendre ce type au sérieux qui semble dire vraiment la vérité. Voilà maintenant c’est devenu affaire de gendarmerie. Que Dieu nous guide !

  • Sacre burkina c’est devenu partout maintenant nou on a postuler a l,ost a notre grande surprise le DG et son STAF se son partager les poste allez y voir les résultat mai le DG a été chasser mai pas son STAF et pourtant c’est le DRH qui doi foutre son camp nous sommes dan les démarche son cas va été régler bientôt.......

  • Messieurs les membres des comités du CGT-B, bonne action pour un Burkina qui veut avancer sans la corruption. Malheureusement le problème de la CNSS n’est qu’une goutte d’eau dans un océan : ‘’’Il y a tellement de malversations dans l’entourage du pouvoir, et à tous les niveaux que personne n’agit avec la morale.’’’ Quand le bon exemple viendra de haut, peut-être que ça changera. Mais pour cela, il faut sanctionner de manière sévère et juste des personnes comme le DRH de la CNSS. Le problème de ce genre de corruption a ciel ouvert ou même une candidate avait les documents de l’examen avec les réponses, montre que le Burkina de l’ère Compaoré et de Roch Kaboré est pourri jusqu’à la moelle et l’impunité est la règle.

  • Attention aux propos du genre C EST NOUS QUI FAISONS L ADMINISTRATION C EST NOUS LES PLUS INTELLIGENTS ETC.......
    Attention également à ceux qui chargent ou accusent specifiquement les ressortissants de telle ou telle region
    Cette façon de recruter est pratiquée par tous
    Du calme les frères laissez maintenant la Direction de la CNSS faire le reste

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.