RDC : le parti de Jean-Pierre Bemba envisage un boycott du processus électoral

LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo

Publié le mercredi 5 septembre 2018

RDC : le parti de Jean-Pierre Bemba envisage un boycott du processus électoral

L’annonce a été faite le lundi 3 septembre 2018. Jean-Pierre Bemba a été définitivement exclu de la course à la succession du président de la République démocratique Congo, Joseph Kabila. La présidentielle est prévue pour le 23 décembre prochain. La Cour constitutionnelle a confirmé l’inégibilité de l’ancien chef rebelle, en raison de sa condamnation pour subordination de témoins par la Cour pénale internationale (CPI).

Le 2 août 2018, au lendemain de son retour triomphal au pays après une dizaine d’années d’absence, le fondateur du Mouvement de la libération du Congo (MLC), Jean- Pierre Bemba, a même été le premier à déposer son dossier de candidature à la Commission électorale nationale indépendante ( CENI). Et si certains le disaient déjà favori dès l’annonce de sa candidature, les rumeurs et les déclarations sur son inégibilité commençaient à se multiplier. Déjà, le 24 août dernier, son dossier avait été recalé par la CENI.

En effet, l’ex-chef de guerre a bel et bien été acquitté de crime contre l’humanité, mais sa condamnation pour subordination de témoins le hante toujours. « Il est évident que tout juriste sait que cette affaire n’est pas encore terminée. Évidemment qu’on a utilisé et instrumentalisé la justice pour m’écarter une fois de plus.
Je ne suis pas le seul candidat à avoir été écarté dans cette élection à venir. Je pense que tout acteur se rend très bien compte que tout cela n’est qu’une mise en place qui veut simplement que le choix du candidat au pouvoir puisse ne pas avoir de candidat sérieux devant lui », a confié Jean-Pierre Bemba à France 24.

Pour son parti, le MLC, la Cour constitutionnelle a mal interprété la décision de la CPI pour écarter son candidat, mais il ne compte pas en rester là. Ce lundi 3 septembre, le MLC a adressé une correspondance à la représentante de la CPI au Congo, souhaitant qu’elle mettre un terme « à la confusion autour de la condamnation de Jean-Pierre Bemba pour subornation de témoins ».

Dans la même veine, le parti annonce la création d’un comité de crise ayant pour mission de « planifier un agenda d’action citoyenne », de concert avec l’opposition, pour « reconquérir ses droits souverains accaparés par un groupe de prédateurs ». Aussi, le Mouvement de libération du Congo (MLC) envisage de nouveaux recours devant la Cour africaine des droits de l’homme et même au Congo « une fois que la CPI aura rendu sa dernière décision dans le dossier de subordination des témoins ».

En attendant, le MLC qui dit vouloir préserver « l’unité d’action de l’opposition », n’exclut pas de boycotter l’élection du 23 décembre prochain. Le MLC se dit d’ailleurs solidaire des autres candidats écartés de la course à l’élection présidentielle dont Moïse Katumbi ; l’ex-Premier ministre Adolphe Muzito ; les prisonniers Eugène Diomi Ndongala, Franck Diongo et Jean-Claude Muyambo.

Sources : RFI
Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Messages

  • jai vraiment honte pour lAfrique.Quand des individus decident de pousser leur propre pays dans le precipice sa fair tres mal. LA mise a lecart arbitraire de ce leader a coups sur provoquera des troubles dans ce pauvre pays. Kabila et ses sbires sont des criminelles.

    • Tu notes bien une chose etrange et très très étrange, c’est celle que tout l’article n’est ni plus ni moins que du « copier collé » de la part de son auteure que moi, je qualifirai ni plus ni moins de perroquet.
      Et c’est sur la base de ce copier collé que tu apprécies moutonnement que Kabila Kabangué veut le pire pour le peuple congolais ?
      Dones toi une seconde de reflexion tout à fait personnelle, car tu en as les potentialités ; refléchis une seconde à ce que tu refuses à ton ennemi qu’il vienne s’ingérer dans les affaires intimes de ta famille, qu’est ce que tu penses qu’il va dire de toi ?
      Quand tu auras eu la réponse par ta propre réflexion (car j’oses croire que tu as toutes les pleines facultés à la trouver seul), alors tu pourras comprendre que c’est Kabila qui est nationaliste, patriote et que jean-pierre bemba et tous ceux qui sont ses sympatisants ne sont que les valets de l’impérialisme contre les peuples africains et congolais plus particulierement.
      Avecx tous mes respects pour toi mon frere de penser par toi-même.
      Sois un nationaliste, sois un patriote, aime ta nation et ton peuple car les imperiamistes t’en font la plus belle demonstration qu’ils s’aiment et se protegent contre les Kabila mais en utilisant les jean-pierre bemba.
      Soyez quand même assez curieux de savoir qu’ils (les imperialistes) ont envoyés bemba à la cpi et ce sont les mêmes qui le ressortent justement bien à propos pour qu’il devienne president ; cela n’est pas curieux pour toi ?????????????????????????? de qui ils veulent se moquer ????? Donc leur petit jeu, c’est à nous de l’accepter ?????
      Oui pour nous autres cela n’est que l’infantilisation de nos peuples à travers les valets comme bemba.
      Une fois de plus avec mes plus profonds sentiments de respect et de pitié.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.