Rumeurs sur le départ du ministre de la Défense : « Je n’ai pas posé de conditions pour entrer dans le gouvernement, je ne vois pas comment je peux en poser pour quitter », dixit Jean-Claude Bouda

Publié le lundi 8 octobre 2018

Rumeurs sur le départ du ministre de la Défense : « Je n’ai pas posé de conditions pour entrer dans le gouvernement, je ne vois pas comment je peux en poser pour quitter », dixit Jean-Claude Bouda

Suite à notre publication du vendredi 5 octobre 2018 faisant état de rumeurs sur un possible départ du ministre charge de de la Défense nationale, celui-ci a tenu à réagir. Dans cette interview qu’il nous a accordée à son cabinet dans l’après-midi du 8 octobre, Jean-Claude Bouda, donne sa version sur cette question. Au cours de ce même entretien, le ministre est revenu sur les propos qui lui sont prêtés sur la définition de l’infanterie et parle aussi de la situation sécuritaire du Burkina.

Lefaso.net : Quelle est votre réaction face aux rumeurs faisant état de votre départ de la tête de la Défense nationale ?

Jean-Claude Bouda : J’aimerais tout d’abord déplorer ce qui s’est passé. Du point de vue de l’équilibre de l’information, on aurait pu m’approcher pour avoir ma version des faits. Chose qui n’a pas été faite.

Vous parlez des rumeurs de mon départ, moi aussi, j’entends cela comme vous. Je crois que c’est surtout l’opposition politique, qui au cours de sa marche, a réclamé haut et fort que nous soyons limogés. J’ai constaté aussi que le chef de file de l’opposition, à toutes ses sorties, s’en prend au ministre de la Défense que je suis ; ce n’est pas nouveau. Je pense que dans une République, quand on sert un pays, dans tous les cas, à un moment ou à un autre, on est bel et bien obligé de partir ; le problème n’est pas à ce niveau.

Avez-vous posé des conditions pour quitter le ministère ?

Une République fonctionne avec des règles, ce n’est pas la République de Gondwana quand même. Comment pourrais-je poser des conditions pour quitter le gouvernement ? Je n’en ai pas posées pour entrer, donc je ne vois pas comment en poser pour en quitter. Mais je reconnais et je remercie le Président du Faso pour m’avoir fait confiance en me nommant à deux reprises (ministère de la Jeunesse et de la Défense nationale). Je pense que c’est une très bonne confiance, surtout que le poste de la Défense est stratégique. Si d’aventure, il venait à me changer, je pourrai dire que j’ai pu servir mon pays à un très haut niveau et c’est avec beaucoup d’honneur que je l’ai fait.

Compte tenu du contexte actuel où le Burkina Faso subit beaucoup d’attaques terroristes, comment s’organisent les opérations sur le terrain, même sans entrer dans les détails ?

Je voudrais tout d’abord m’incliner très respectueusement devant la mémoire de tous les braves soldats qui sont tombés à cause de ces attaques meurtrières et ces balles assassines des lâches terroristes. Je voudrais aussi souhaiter un prompt rétablissement à tous ceux qui ont été meurtris dans leur chair par des blessures au cours de ces attaques. Je vous rassure que c’est avec beaucoup de douleur que nous vivons cette situation. C’est une guerre qui nous a été imposée. Malheureusement, elle a son lot de décès, de désolation et crée une psychose au sein de la population ; mais je peux vous rassurer que les forces armées nationales ne croiseront pas les bras face à cette situation.

Je ne rentrerai pas dans les détails, mais dans les jours à venir et comme on l’a toujours fait, des opérations seront menées pour combattre ces terroristes. Nous ne sommes pas seuls dans cette lutte, vous avez vu très récemment le commandant de la force conjointe du G5 Sahel qui a annoncé qu’à leur niveau des opérations seront organisées très bientôt pour ramener la paix, la stabilité et la quiétude dans nos différents pays.

Toujours dans ce contexte, quel message avez-vous à l’endroit des éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) ?

Je tiens tout simplement à leur dire qu’ils ont fait le choix du métier des armes ; ce n’est pas un choix facile, car ils ont choisi de défendre la patrie au prix du sacrifice suprême. C’est vrai, nous vivons de moments difficiles. Je leur demande de garder le courage, de rester déterminés et de rester engagés. Cette lutte contre le terrorisme, nous allons la gagner. Vous savez, le mal n’a jamais triomphé sur le bien. C’est dur, mais qu’ils sachent qu’ils ont tout le gouvernement, tous les honnêtes citoyens avec eux, et tout sera mis en œuvre pour que leur mission puisse s’accomplir avec beaucoup d’efficacité.

Quant à l’ensemble des Burkinabè, quel message avez-vous à leur endroit ?

Au peuple burkinabè de manière générale, je reconnais très sincèrement que je suis très peiné face à cette situation où nous enregistrons des blessés, des morts, des victimes innocentes. Je comprends la douleur des populations, mais je voudrais simplement leur demander qu’il faut que nous restions unis et solidaires. Ce n’est pas le gouvernement ou un parti qui est attaqué mais plutôt la nation qui est attaquée. Nous devrions faire preuve d’union sacrée, parce que c’est ensemble que nous viendrons à bout de cette barbarie.

Je voudrais profiter encore dire qu’aujourd’hui, nous sommes surtout victimes des engins explosifs improvisés, des mines artisanales. C’est pourquoi, j’appelle les populations à la collaboration. S’ils voient des individus suspects en train de creuser, qu’ils signalent cela aux Forces de défense et de sécurité. C’est une guerre du renseignement.

Il y a eu, il y a quelques jours, cette polémique à propos de la définition du « infanterie », au cours de votre audition à l’Assemblée nationale, Monsieur le ministre, qu’en est-il au juste ?

Nous étions auditionnés à l’Assemblée, au cours d’une séance plénière à huis clos. Il s’est agi de faire le point sur la situation sécuritaire, les mesures que le gouvernement compte prendre pour lutter contre le terrorisme et de voir comment l’ensemble des forces de défense et de sécurité, avec le peuple, peuvent s’organiser pour venir à bout de ce phénomène. Au cours de cette séance, nous avons enregistré plus d’une cinquantaine d’intervenants, et chacun a posé en moyenne deux à trois questions donc nous avons enregistré plus de cent cinquante (150) questions. La séance a commencé à 10h et nous avons fini à 17h. Il n’y a jamais eu une question qui a été posée sur l’infanterie. C’est au détour d’une réponse qu’on a demandé pourquoi les jeunes étaient les plus exposés, les plus victimes. Nous avons expliqué que dans toutes les armées du monde, ce sont les jeunes qui sont les plus aguerris, qui ont plus d’endurance, qui mènent les missions de reconnaissance et qui sont aux avant-postes. Et là, j’ai donné la définition de l’infanterie qui est tirée du mot « infantere », en italien dont tout le monde connaît le sens, jeune soldat fantassin. Dans ma définition, j’ai été complété par le Chef d’Etat-major général des armées. En quoi cela peut-il devenir un sujet de polémique ? Nous n’étions pas dans un débat d’étymologie et de sémantique. Quand on détache une phrase de son contexte, c’est vrai qu’on en fait toute les interprétations. Et ce qui me surprend, c’est une séance à huis clos ; peut-être que les journalistes ont la faculté d’être dans les huis clos. Voici une polémique inutile, qui n’apporte rien au fond des débats qui touchaient à la sécurité de notre pays. On ne va pas quand même m’apprendre le français. C’est vraiment insulter mon intelligence que d’avoir fait courir cette rumeur-là !

Propos recueillis par Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Messages

  • Tiens bon. Les zeph sont entrain de te faire un terrorisme moral et psychologique. C’est une autre forme de djihadisme . Par ailleurs N’oublie pas que tu le dérange politiquement au centre sud et environ. Ceci dit je crois que tu gagnerais à aller au ministère de la culture.

    • Si cet individu pense qu’avec un limogeage de Bouda il pourra avoir des retombées électorales dans le Zoundweogo, il a tiré à terre. en tant que ministre Bouda lui fait de l’ombre dans la province. Cela montre jusqu’où nos politichiens sont prêts à torpiller la sécurité nationale pour leurs intérêts égoïstes. Après avoir obtenu le changement de Simon juste parce qu’il empêchait des militants d’utiliser les méthodes terroristes habituelles d’insurgés pour attenter à la sécurité de certains députés et leurs familles, jusqu’où arriveront-ils à dictée leur volonté égoïste à Roch ?
      Vivement que l’ere des criminels insurgés ne dépasse pas les 4 ans pour que le Burkina puisse retrouver sa dignité

    • Mon ami, ton raisonnement zigzague un peu hein ! Tu as semblé soutenir le ministre Bouda dans tes premières phrases et tu l’as fouetté à la dernière phrase en lui disant pratiquement qu’il n’a pas le profil du strapontin de la défense.
      Qu’à cela ne tienne ! Faut pas que le ministre Bouda nous prenne pour des bêtes. Si la fuite sur sa définition de l’infanterie n’était pas vraie, le Président de l’Assemblée n’allait pas vouloir déposer une plainte contre X, mais il allait restituer les choses dans leur réalité.
      C’est vrai que la fuite en elle même n’est pas bien, car réunion à huis clos, cependant la définition du mot infanterie donnée par le ministre donne toute l’envergure du manque de sérieux qu’il accorde à son rôle dans ce ministère.

    • Mon ami, ce n’est pas un manque de sérieux ! Quand on ne connait pas, on ne connait pas ! Même si la politique c’est pour se partager le gâteau du pouvoir, il faut tout de même veiller à nommer aux postes de responsabilité des personnes ayant un minimum de bagage intellectuel et technique dans le domaine concerné.
      Suivez mon regard et arrêtons l’amateurisme !
      Y en a marre à la fin !

    • Mes Chers amis, apprenez une bonne fois pour toute que le Département en charge de la Culture est en réalité beaucoup plus stratégique que vous ne l’imaginez. Ailleurs, il est le socle sur lequel reposent les fondements du développement humain, économique et social. L’exemple des pays asiatiques et l’exception culturelle prônée par certains autres l’attestent à souhait. Arrêtons donc de penser que peut y envoyer ceux qu’on veut récompenser sans savoir où les mettre. Bien, j’étais de passage !

    • Walaye, mon cher Nani, c’est tout ce que je tente de faire comprendre dans mes écrits sur ce forum depuis longtemps. Dans l’un de mes posts, je disais que le variable ’compétence’ doit précéder le variable ’politique’ dans les nominations. Il y en a comme l’internaute Nobga, qui pense que l’ont tient à être ministre. Nous tenons plutôt à notre patrie et à son avenir que nous pensons façonner de sorte à le rendre radieux mon cher Nobga. Pour se faire, on y arrivera pas en nous faisant accompagnés par des incompétents de la trame de Bouda, c’est sûr. Mon cher, Nobga, sauf les cas de corruptions, la plupart de nos ministres n’ont pas un salaire de 3 millions. Or, les gens ont 4 ou 5 millions par mois dans les institutions. Il faut comprendre, que nous ne tapons pas sur le clavier pour raconter du n’importe quoi, mais pour apporter des solutions réelles au problème du terrorisme, sur la base de nombreuses années d’expérience en défense et en sécurité, mais aussi des formations académiques de haut niveau que nous avons reçues. A bon entendeur, salut !

  • Un ministre conscient comme toi devrait démissionner depuis longtemps au lieu que le peuple demande son débarquement. A mon sens l’opposition n’a dit que ce que le vrai peuple pense bas. Si tu es sourd de ce message, tu risques de finir ta mission dans la clandestinité. Si moi je savais que j’allais voter Roch au pouvoir et il allait nommer des types incapables comme toi, Clément et Medah je n’allais pas le faire. Je regrette ma voix mais pas aussi la porter sur Zephirin surtout pas les truands de Gilbert, Ablassé et Komboigo. Je m’abstiens.

  • Je n’ai pas voté ces gens à la dernière présidentielle mais l’acharnement qu’ils subissent actuellemnt me chagrine un peu. Les politiciens doivent revoir leurs copies car la rivalité politique n’est quand même pas une guerre politique. Vivement que le Burkinabè post insurrection ouvre plus son esprit que ses yeux. Juste mon point de vue.

    • Je suis d’avis avec vous !! Moi non plus je n’ai pas voté le MPP mais je n’apprécie pas l’acharnement que ce Monsieur subit. Aujourd’hui l’armée burkinabè paraît affaibli et très désunie. Ce Monsieur n’y est pour rien. Il a abattu un travail énorme dont on verra les résultats probablement après son départ. On a d’abord cru que le problème c’était Zagré, aujourd’hui on pense que c’est le ministre de la Défense. Demain si ça ne va toujours pas, ROCH lui même sera sûr que le problème c’est lui.

  • Merci monsieur le Ministre pour ces éclaircissements. je parie que dans cette histoire d’infanterie, c’est pour salir votre image et penser que si avec une telle polémique on vous ejectait, on va nommer un militaire à la tête de votre département. si pour que l’opinion vous prête ces mots et on dira que vous ne connaissez même pas le domaine militaire. le gars a joué bidé. plus jamais de militaires dans la gouvernance politique. c’est irréversible.

    • Mon cher ’Hahaha’, on a pas besoin de dire que ’les gens vont dire que monsieur Bouda ne connaît rien dans le domaine militaire’, c’est un fait évident. Y a qu’à voir son CV. Pourquoi continuez-vous de ne pas voir ce qui est clair ? Bouda, n’a eu aucune préparation préalable qui le prédestinait à ce poste. Soyons sérieux, la question de défense nationale n’est pas une affaire politicienne à la solde des politiques. Il faut les compétences en la matière ou bien s’abstenir. Les nations qui pensent le contraire, continueront à subir les attaques et les pertes douleureuses. A bon entendeur, salut !

    • Les députés qui étaient à ce huis clos doivent être auditionnés pour trouver qui a fait fuité les propos du ministre. Peut être que les djihadiste ont des députés acquis dans notre hémicycle. Si c’est le cas, c’est peine perdu pour nous.

    • Mon type, le burkina actuel là il faut dire que ce sont les têtes que les gens n’aiment pas. Ceux qui nous terrorisent ne sont même pas allé à l’école. Ils sont simplement solidaires. Nous avions tous vu lors de la fuite de compaoré et sa suite c’est parce que nous étions uni. L’union fait la force. Mais comme notre opposition veut profiter du malheur des uns pour des discours populistes. Ils n’ont cas continué dans ça.

    • C’est bien beau ton discours sur la solidarité, mais ne viens pas me demander de monter dans un avion que doit piloter quelqu’un qui n’a pas pu conduire une voiture. La solidarité c’est bien, mais les Hommes qu’il faut à la place qu’il faut, c’est mieux !

    • Challenger, excuse moi mais, tu mens. Combien de ministres ont été à la tête de la défense sans en avoir une formation dans le domaine ? En rappel, l’oncle de Bouda a été ministre de la défense. Il était un civil ; Yéro Boly a été ministre de la défense. Lui aussi, un civil. Naboho Kanidoua, a été ministre de la défense. Il était médecin civil. Il y a pleins d’exemples de part le monde. Vos agissements cachent mal vos calculs macabres et iniques. Le département ministériel est un domaine de management et de coordination des actions politiques. L’aspect technique est réservé aux spécialistes du domaine. C’est pour cela que vous verrez que les ministres sont certainement d’une formation autre du domaine mais, les SG sont naturellement des techniciens. En exemple, au ministère de la santé, la plupart des ministres qui ont "échoué ", sont de la santé. Les SG ont été toujours des médecins. A la défense, le ministre peut être civil, mais le SG, coordonnateur des actions techniques, est forcément un militaire. L’erreur actuellement, est que le pouvoir se plie aux injonctions de cette opposition squelettique qui n’a rien à prouver que de mener des actions subversives. La plainte dont parle le PAN, ce n’est moins la confirmation de fait de ce qui a semblé être dit, que le désir de ramener les gens à l’ordre et à la discipline. Quelque chose qui a tété débattu à huit clos ne doit pas être ventilé à la place publique et mieux, déformer les propos des autorités à des desseins inavoués. ça fait pitié de vous voir sur cette voie !

    • Mon cher Minute, il y a eu des ministres civils : l’oncle de Bouda, Nabaho, Yéro Boly, etc., certes. Ceux-là n’ont été que des ministres nommés pour des signatures. Je me souviens que mon dossier est arrivé une fois devant Yéro Boly, qui devait décidé sur une affaire me concernant, mais il s’est résigné à le faire attestant que c’est un problème militaire et que seuls les militaires devaient prendre la décision et non lui ministre. Voyez-vous ? S’il avait été militaire, il n’allait pas soulevé son incompétence à trancher. Le contexte a changé, nous sommes en guerre, il nous faut des professionnels du domaine, pas des signataires. Oui mon cher Minute, le poste de ministre doit aller au-delà des simples signatures. Le ministre doit être au coeur de l’action ministérielle et non attendre que des techniciens vont le travail, ce temps est révolu. En tout cas, entre un ministre qui maîtrise le domaine où on l’a nommé et un autre qui ne s’y connaît rien ou qui a été nommé par récompense, je préfère le premier.

    • Monsieur, ne diabolisez pas les militaires, faites un tour dans les hôpitaux, tous les chefs de départements ainsi que la plupart des spécialistes sont des militaires, dans les universités ils dispensent des cours, ils sont nombreux à être titulaires de Doctorats et de Masters, parmi les sous-officiers et militaires du rang le nombre des bacheliers et de licenciés est important. Vous n’êtes pas non plus politiquement compétent que les militaires nombreux ont fait des études en Sciences Politique et en Stratégie Politique, sans oublier que le militaire est Burkinabè, tout comme vous, donc arrêtez de nous faire croire que le militaire ne sera plus jamais dans un gouvernement politique, car les discours politiques varient en fonction des circonstances, des urgences et de l’environnement qui caractérisent toute situation. Soyons modérés dans nos propos pour éviter de stigmatiser les autres composantes de notre peuple.

    • Mon ami Challenger, je ne voudrais pas rentrer dans la polémique mais, ton dossier dont tu parle même si le ministre est du domaine, les dossiers techniques sont traités par des techniciens commis à la tache. Le ministre ne traite pas directement les dossiers. Chaque dossier est imputé à un service technique compétent. En réalité, le problème ici, est plutôt des jeux de destabilisation politique qu’il faille discerner. On a tous lu l’interview du ministre qui a convaincu même les plus sceptique. Il a quand même fait des études supérieures. De grâce ! Laissez le pays avancer. Ces discussions de clochers n’honorent pas la pays, encore moins l’avancer.

    • Mon ami Minute, merci de me faire comprendre comment fonctionne le traitement d’un dossier au sein d’un Ministère. Toutefois, je vous informe que je ne suis pas étranger à ces informations dont vous avez fait cas, car après la tenue, j’ai servi comme cadre supérieur dans un Ministère où j’ai même été nommé Conseiller Technique du Ministre. Je reviens sur mes mots dans un post antérieur, si on doit nommer quelqu’un juste pour qu’il vienne faire des signatures, on avancera pas. Et, entre un ministre qui maîtrise le domaine où on l’a nommé et un autre qui ne s’y connait rien, je préfère le premier, car il a plus la possibilité d’apporter de la valeur ajoutée au Ministère que l’autre, et c’est de cela que le Burkina nouveau a besoin pour avancer. Oui, Bouda a fait des études supérieures certes, mais allez-y savoir comment il a tatonné pour y arriver. Ce n’est pas moi qui le dit ; je l’ai non seulement appris sur ce forum, mais aussi je connais l’homme lui-même qui n’a pas trop brillé dans ces études ou sa carrières professionnelle. Bouda, n’a utilisé que des raccourcis pour être ce qu’il est aujourd’hui.

  • Monsieur Bouda comme vous l’aviez bien dit, la jeunesse est bien au front : Tout dont je vous demande, vous les vieux ministres dormants du régime Kaboré, partez et laissez des jeunes compétences régler la situation. Car, une chose est certaine, vous toutes et tous les politiciens d’appareil du premier gouvernement du régime Kaboré, ont fait sur le terrain vos réalités concrètes la preuve de vos incompétences et de votre mauvaise gouvernance, et il est temps pour une nouvelle équipe jeune et dynamique pour faire avancer le Burkina.

  • Bonne communication du ministre. Je trouve même que c’est une initiative à saluer. Il apporte sa version des faits et maintenant à chacun de façonner son propre jugement. C’est ça aussi le Burkina nouveau. Avant c’est quel ministre qui allait sortir pour réagir par rapport aux polémiques et rumeurs qui se cristallisent autour de lui ? Ils n’en avaient que faire !

    Ses propos lors de l’audition à l’AN ont peut-être été sortis du contexte. En effet, étymologiquement le mot infanterie est emprunté de l’italien "Infanteria", qui lui même est dérivé de "infante" signifiant Enfant. Mais bon, les ignares se sont précipités pour tirer des conclusions hâtives.

  • Le sens de l’honneur doit animer ce prince à partir avant qu’on le démette ? Vu le passé peu glorieux étaler sur la place publique, SEM PKT est prié d’encourager son camarade, son promotionnaire, son ami d’enfance, son voisin d’enfance etc à partir avant que les acteurs des forces vives ne mettent en cause tout son Gouv. ? SEM RMCK est le seul élu et doit demeuretjusqu’en 2020 ? Le reste, ne dite pas que le CFOP a dit, donc on s’en fou ? En rappel un ministre de la 3ème Republique avait place sa femme en stage à Paris irrégulièrement. Le syndicat avait demandé l’ennulation Et le ministre a tenu mordicus même s’ils allaient couler ensemble, il partira pas du Gouv. Résultat, le CMRPN est né ????

  • ’Une République fonctionne avec des règles, ce n’est pas la République de Gondwana quand même" (Dixit J.C. Bouda). Monsieur le ministre ou dois-je dire le sinistre, vous essayez de vous dédouaner. Ce n’est pas ce que vous aviez dit en off à ROCK. Maintenant que vos propos en off ont été étalés sur la place publique, vous battez en retrait pour ôter aux gens l’idée qu’ils se sont fait de vous dernièrement. Peine perdue Bouda, allez-y berner vos enfants à la maison, c’est mieux. Selon un dicton populaire, ’il n’y a pas de fumée sans feu’. Si de tels propos n’étaient pas sortis de votre bouche, aucun journal, y compris Lefaso.net, n’allait faire un article là-dessus, sans que vous ne les poursuiviez en justice, car ce serait de la diffamation. Pourquoi n’aviez-vous pas poursuivi en justice les journaux qui vous ont attribué ces propos ? Je ne suis pas journaliste, mais je sais que le journaliste n’écrit pas pour écrire. Produire un article prend des heures, parfois des jours (je le sais par expérience, car j’ai écrit et continue d’écrire des livres et des articles). Pourquoi un professionnel qui est payé pour son travail, se mettra-t-il à écrire du mensonge et le publier ? Pourquoi ? Pour son plaisir ? Et, il va gagner son salaire pour cela ? Non, non Bouda, l’interview que vous venez de donner à Lefaso.net dans le but d’effacer l’image que le peuple Burkinabè s’est faite de vous récemment, ressemble fort à celui que cet autre ministre sous la transition a fait, croyant qu’il parviendra à rester au sein de l’équipe gouvernementale, malgré l’opposition du peuple. La suite on la connaît. Croyez-moi Bouda, vos jours sont comptés en tant que ministre de la défense. Rock a intérêt à écouter l’opposition et les PTFs, sinon il sait ce qui arrive par la suite. Certains ont déjà fui le pays à midi pour n’avoir pas écouté les bons conseils. Pour être sincère avec vous Bouda, vous prenez ma place et celle de bon nombre de burkinabè dans ce gouvernement, compétence pour compétence. Si on doit procéder à une analyse des CVs, je pense que vous aurez 0/ 20 points en matière de défense, tant disque moi mes 15 ans et + dans le secteur de la défense et de la sécurité me feront gagner 20/ 20. En matière de politique et naturellement compte tenu de votre appartenance au BPN du MPP, vous aurez 20/20, tandis que le militant de base du MPP que je suis, en plus de mes connaissances académiques en Droit et Sciences Politiques, gagnerait 8/ 20. Et bien, mon cher ministre, c’est à vous de nous dire qui de vous et de moi mérite le portefeuille de la Défense, sur la base des notes ci-dessues et non sur la base de ce que j’appelle les raccourcis (famille, amis, clans, récompenses, etc.). Sans rancune !

    • merci DU CALME pour votre CV bien fourni. ce sont des gens comme vous que le pays a besoin. le nombre de diplômes ne saurait faire gagner cette guerre même si vous ministre de la sécurité. Si des informations pareilles sortent d ’un huis clos ça veut dire que quelque soit le ministre de la sécurité nous ne pourrions gagner cette guerre par ce que l’ ennemi s’ est infiltré jusqu’au sommet.Qu’est ce qui prouve que les décisions prises n’ ont pas été communiquées à nos ennemis ?
      moi kelemassa,soldat sans diplôme,ne connaissant pas droit de l’ homme allais buter tout simplement celui qui a fuiter l’information car il fait parti des troupes ennemis.
      moi kelemassa connait pas ministre mais suis mes instincts. moi kelemassa ne connait pas tactiques de guerre enseignées à saint Cyr mais compte sur mes amulettes et mes ancêtres .

    • Vraiment plat comme analyse. Un diplômé en droit et sciences po qui n’aura que 8/20 en politique et qui pense mériter la place du ministre de la défense parce qu’il a 15 ans d’expérience militaire ? Tu devrais être le CMGA mais dommage, ce poste est revenu au plus méritant pour le moment. Démontre tes compétences sur le terrain et tu seras promu. Le diplôme seul n’est rien sans la compétence mon cher. Un médecin qui ne sais pas tenir une seringue est quoi ? Juste un tueur !
      Nobga

    • Je suis avec toi Kelemassa. Si tous ce qui dit à l’Assemblée Nationale est communiqué aux journalistes,rien ne prouve que les mêmes ennemies du Faso n’ont pas transmis des informations stratégiques aux terroristes pour par la suite critiquer le Gouvernement d’une manière inique. Il faut le retrouver et l’envoyer en prison quelque soit sont rang à l’AN.

  • Bien répondu Monsieur Bouda. Le problème de Zeph c’est qu’il a un comportement enfantin. Son calcul est simple, si lui n’aime pas la figure de quelqu’un, allez hop !!!! C’est diffamation, mensonge et toutes les insinuations nauséabondes sur ces adversaires politiques. Pour le cas du ministre de la défense tout le monde sait que c’est parce qu’il le dérange dans la région de Manga qu’il s’acharne sur lui, en demandant son départ. Est-ce que c’est le ministre de la défense qui va au combat sur le terrain pour qu’on décèle son incompétence ? N’a-t-il pas des généraux et des colonels pour élaborer, gérer, organiser et conduire les stratégies de guerre ? A titre d’exemple quand un engin enfoui au sol explose au passage d’un convoi les morts se comptent presqu’à la dizaine à chaque fois. Pourquoi ne pas opter pour une tête de convoi de deux ou trois personnes dans un véhicule léger ? Est-ce que c’est le ministre de la défense qui doit décider de tous ces petits tralalas pour amoindrir le nombre de morts ? Soignons sérieux et faisons attention aux agissements des tulurpins politiques comme Zeph qui veulent semer la merde dans le pays. Amen ! Amen ! Je vous le dis, chers compatriotes faites attention à Zeph et ses acolytes de guillotineurs revanchards.

  • # ON A RIEN CONTRE M BOUDA MAIS SOUS D AUTRES CIEUX IL AURAIT DÉMISSIONNE

    # EN PLUS DE CELA TOUS LES DG (sonabel, lonab, onea, sonabhy, onatel, etc) PRÉSIDENTS D INSTITUTION ( asce lc , etc) MINISTRES ( défense, sécurité, urbanisme, PM , etc) S ILS SONT HONNÊTES DOIVENT RENDRE LE TABLIER

    • Comme toi seul est meilleur que tout ce beau monde là, ce sera toi seul qui va donc gérer çà quoi ? Avec tes frustrés perdants peut-être !

  • Je lis le post de Du Calme (le n. 8) et je ris seulement. On dirait qu’il était présent lors du OFF entre Roch et Bouda. Si ce n’etait pas le cas, il est à mon avis trop trop affirmatif. Enfin, on a vraiment besoin de calme dans ce pays ! Travaillons y, dans notre intérêt à tous.

    • Oui, mon cher Bob, mon post vous fait rire. Et bien, c’est parce qu’il ne relate que la vérité. ’Le Burkina est une République’, pour reprendre le mot du ministre Bouda. Si ce qu’on dit de lui n’est pas vrai, les lois de cette même République lui donne la possibilité d’ester en justice contre ses pourfendeurs. Très humblement, je pense que ce qui arrive à Bouda ce sont les conséquences de cette croyance folle en la qualité de membre du BPN du parti au pouvoir, qui semble donner le droit d’occuper n’importe quel poste, même si on n’a pas été préalablement formé pour servir dans ces dits-postes. Il faut que la gouvernance au pays change en faisant précéder le variable ’compétence’ au variable ’politique’. Il nous faut arriver à cela pour bâtir ce pays qui a trop souffert de la mal-gouvernance de ses fils.

  • Vraiment dommage rock a fait l erreur d enlever Simon s il fait encore erreur enlever bouda ...il doit se rappeler que ce sont les mêmes pressions qui ont emmené kafando a enlever barry le reste on connaît la suite donc réfléchir plusieurs fois sinon l ennemie risquer d infiltrer la bonne marche....attention

    • Tu te trompe. Barry ce netait pas le peuple qui a demandé quon le releve mais la pression venait du RSP et compagnie. Et contrairement a Bouda, Barry a su securiser le pays en son temps grace a son systeme de renseignement a lepoque.

  • Vous avez raison mais vous avez traine avant de reagir.le mot italien infanteria est une armee constituee des infantere c-a-d une armee de jeunes gens combattant a pied.c’est l’empereur louis napoleon bonaparte qui etait un corse d’origine italienne qui a adopte dans ses reformes de la grande armee le mot imfanterie venant de l’italien infanteria pour qualifier les soldats combattant a pied mais se deplacant sur le terrain d’affrontement a pied ou en engin(infanterie motorisee ou infanterie mecanisee) en avion(infanterie aeroportee) a cheval ou ane(infanterie montee).Bouda avait donc raison contre les analphabetes parce que infanterie provient etymologiquement de enfant ou jeunes

    • Mon cher War, pour avoir été militaire pendant plus d’une décennie, l’infanterie par définition est la spécialité du Fantassin ; c’est-à-dire le combattant à pied. Et, je dois dire que tout bon militaire passe par cette spécialité avant de se retrouver dans la spécialité qu’il désire, sauf les cas de ceux qu’on a fait parachuter dans l’Armée ; n’appartenant à aucune promotion, dont certains sont entrain d’être en ce moment jugés pour des faits dont ils sont reproché en rapport avec le putch manqué de Septembre 2015. Et oui, l’infanterie est constituée de jeunes soldats pour la plupart, mais ce n’est pas pour cette raison qu’il y a tuerie de plusieurs fantassins, comme l’a fait croire Bouda. La jeunesse de nos soldats fantassins, n’est pas la cause des pertes énormes en vies humaines au sein de l’infanterie. Or, c’est ce que le ministre Bouda à fait croire aux gens à cette rencontre au sein de l’Assemblée Nationale. Sinon que tout le monde sait que l’infanterie est dominée par des jeunes gens, qui font d’elle l’arme la plus redoutable au sein de l’Armée. Et, cela me rappelle une de nos chansons que nous aimions entonner pendant nos formations, commençant par ces mots : « l’infanterie, c’est l’arme de l’homme ! Cet homme ne connait pas ! Ne connait pas ! … ». C’est aussi la raison pour laquelle on recrute des jeunes gens de 18 souvent 20 ans et non ceux de 30 ans et plus. Vous savez, quand vous venez dans l’Armée avec un âge avancé, ça se sent au cour des formations, car vous ne résistez pas aux manœuvres. Pour clore ce débat, l’infanterie, c’est l’arme ou la spécialité des jeunes gens, mais leur jeunesse n’a rien à voir avec les pertes énormes au sein de l’infanterie lors des attaques terroristes perpétrées contre notre pays depuis un certain temps, comme le ministre à fait croire aux gens. Ces pertes sont liées à d’autres raisons telles :
      -  la faiblesse des moyens ;
      -  la faiblesse du niveau de renseignement ;
      - la faiblesse du niveau de collaboration entre unités de combat
      -  la faiblesse de la stratégie militaire actuelle, voire sa mauvaise application ;
      -  le niveau bas du moral des troupes et ;
      -  la mauvaise utilisation des ressources humaines, comme la nomination du ministre de la défense actuel dont le CV ne contient
      aucune information en matière de défense ;
      -  etc.
      La liste est exhaustive. Mais, pour aller vite, j’invite les décideurs de ce pays à se pencher sur les éléments ci-dessus.

      Merci bien,

    • Toi même tu n’as même pas compris le contexte dans lequel le ministre a parlé de infanterie. C’est à la question de quelqu’un qui était dans la salle qui demandait pour tout ceux qui sont tués au front sont des gamins ? C’est la le ministre pour expliquer le pourquoi a utilisé le mot infanterie pour montrer que c’est constitué de jeune gens donc il est tout à fait normal que ceux qui meurent au front soit des gens car comme tu l’as su bien dit on recrute des jeunes de 18ans et c’est avec juste raison. Sinon le ministre n’a jamais dit que c’est parce que ce sont des jeunes qu’ils meurent au front.

    • Mon cher Du Calme svp calmez-vous car vous polluez la toile en ce moment.
      Les raisons que vous évoquez pour demander la démission du Ministre BOUDA volent très très bas et mettent à nue votre parcours militaire, qui du reste me conforte dans ma position que certainement des gens comme vous ont formé certains jeunes militaires.
      Vous évoquez les raisons suivantes :
      - la faiblesse du niveau de renseignement ;
      - la faiblesse du niveau de collaboration entre unités de combat
      - la faiblesse de la stratégie militaire actuelle, voire sa mauvaise application ;
      - le niveau bas du moral des troupes et ;
      - la mauvaise utilisation des ressources humaines, comme la nomination du ministre de la défense actuel dont le CV ne contient
      aucune information en matière de défense ;
      Mon cher Du Calme, tout ce que vous citez ici, certainement que les grandes nations comme les USA, la France, L’Allemagne, l’Angleterre, l’Iran et j’en oublie certainement ont comblé ces insuffisances, mais les terroristes n’ont pas manqué de semer la désolation. C’est ensemble que nous réussirons.
      Aucun fils de ces nations ci-dessus citée n’a demandé la démission de son Ministre de la Défense pour attaque terroriste.
      pour finir, je supplie son Excellence RMCK de ne pas accéder à la volonté des revanchards reconverti en terroristes devenu donneur de solutions.
      Plus d’éjection de Ministres sur demande d’un quelconque opposant. Qu’ils gardent leur prétendants ministres compétents pour 2020 si le peuple avalise leur choix.

    • Mon cher Zot ; s’il vous plaît lisez ce passage tiré sur la page d’acceuil de Lefaso.net où se trouve aussi la photo du ministre Bouda. Vous comprendrez que celui qui n’a rien compris du problème qui fait l’objet de critique c’est bien vous. Bonne lecture. Si vous ne comprenez toujours pas, s’il vous plaît, demandez de l’aide au tour de vous.

      Jean-Claude BOUDA
      Ministre de la Défense

      "On avait espéré que c’était un gros canular jusqu’à ce que le président de l’Assemblée nationale lui-même la confirme en annonçant l’ouverture d’une enquête pour savoir qui a fuité cette information. Ainsi donc, pour celui qui est chargé de commander nos forces armées nationales, il y a beaucoup de jeunes parmi les soldats fauchés sur le front de la lutte contre le terrorisme parce qu’ils sont dans l’infanterie qui est, selon lui, composée d’enfants ! Preuve implacable d’un mauvais casting" Lefaso.net.

  • Est ce que connaissez Bouda, un. Minister de la jeunesse qui arrive tous les mats a 10h avec odr d alcool ,Siao echec, mairie chaos, jeunesse nulle, defense juste sans ambition avec des sommeils lors des missions et des retards chroniques et Vous osez dire que Vous aces servi

  • A la lumière de cette sortie du ministre,
    On comprend que c’est de la pure manipulation,
    Bouda est victime d’une arnaque politique !

  • "C’est une guerre qui nous a été imposée." Cette assertion est largement servie par les autorités du Burkina Faso. Et pourtant à bien y réfléchir, il y a lieu de se demander si ce n’est pas le Burkina Faso qui de manière souveraine après l’insurrection s’est engagé dans la lutte contre le terrorisme aux côtés de la France qui était à la recherche d’alliés dans sa croisade. C’est cet engagement qui vaut au Pays d’être dans la ligne de mire, le G5 Sahel étant devenu de fait le groupe de Pays qui luttent contre le terrorisme. Noble mission certes, mais sans moyens de lutte, cet espace est devenu un bourbier. Même s’ils ne sont pas totalement à l’abri, les autres Pays déroulent presque paisiblement leur programme de développement.

  • Le pays à de sérieux problèmes de sécurité chose qui est la condition sinequanun de développement.
    Il n’est pas question ici de sentiments il faut opérer vite et bien pour que les choses ne soient vraiment irréparables. Le ministre a pris le temps de se préparer pour réagir. Il fait jouer la carte de la victimisation. Qu’il s’en aille si c’est une des solutions et le suite dira s’ il avait raison ou pas. C’est ça un responsable. Ce n’est pas le moment de se plaindre.

  • Sans vouloir soutenir aveuglement le pouvoir actuel, il faut reconnaitre que l’opposition joue un jeu malhonnête sur ce sujet du terrorisme. Qui a le bâton magique pour mettre fin à cela, fusse-t-il ministre de la défense ? C’est ensemble que tout le peuple burkinabè doit lutter. Que l’on m’explique clairement en quoi le ministre est incompétent ! Il ne suffit pas de crier. Chacun dans sa position peut et doit poser un geste qui conduise à la sécurité du pays. Qu’a fait l’opposition et que propose-t-elle de mieux par rapport à ce qui est fait maintenant ?

    • Monsieur Henri Bouda, vous vouliez qu’on vous dise en quoi votre frère est si incompétent pour le poste qu’il occupe ? Et bien, c’est parce que son CV ne revèle aucune information qui l’a préparé pour tenir efficacement son poste. Votre frère ne sait ni ce que c’est que la sécurité encore moins la défense. Il a juste parachuté là où il est. C’est comme si vous demandez à quelqu’un qui ne sait pas écrire de vous écrire une lettre. Par où va-t-il commencer ? Evidemment, ceux qui aiment la facilité me diront qu’il a des conseillers pour faire ce travail. Alors, dites-moi pourquoi on l’a nommé lui ? Pour juste toucher un ’gros salaire’ ?. Vous vouliez qu’on vous dise en quoi il est incompétent, et bien vous avez maintenant la réponse. Merci, de comprendre que ce pays ne pourra se développer qu’en mettant l’homme à la place qu’il faut. Il y va de l’avenir de nos enfants et de nos petits - enfants.

  • Dans les pays démocratiques, ; on se fait nommer pour apporter du bien à son peuple mais malheureusement dans les pays dits démocratiques c’est tout à fait le contraire. On se fait nommer ministre et tout de suite on prend un calepin et on étale son projet (construction de maison, achat de parcelle......Tenez vous bien, aux Etats Unis d’Amérique quand on vous nomme ministre vous devenez pauvre et c’est quand on vous relève de votre fonction que vous devenez riche. Qu’en est t-il dans nos états d’Afrique ?

  • J’ai l’impression que les journalistes se laissent manipuler. Sinon, comment pouvez vous publier un truc sur des rumeurs surtout en ces moments délicats que traversent notre pays ? Je suis journaliste et je sais ce dont je parle. Le minimum était d’appeler le ministère pour demander sa version et faire apparaître le tout dans un article. Vous direz, oui, mais il y a droit de réponse. D’abord droit de réponse ne permet pas de balancer/d’équilibrer les #tes versions aussi efficaement qu’un seul article qui donne une analyse des #tes versions. Même dans la vie courante, qui souhaite qu’on propage des rumeurs sur sa personne ? Vous avez même pris le soin de d’écrire "rumeurs" et ça ne vous a pas traversé la tête de d’appeler le ministère pour avoir sa version ? Si vous l’aviez fait et qu’il n’avait pas réagi, alors là c’est autre chose. Il faut que les journalistes arrêtent de se faire (consciemment ou inconsciemment) manipuler par des politiciens.

  • Les denigrements inutiles contre ce ministre doivent cesser maintenant,des le debut de cette affaire je m´etais abstenu de reagir en attendant la version du ministre Bouda, pendant ce temps les fleches allaient dans tous les sens contre le ministre et certains internautes se permettaient meme de l´insulter . Zephirin Diabre joue a un jeu tres dangereux en gognant les tetes des Burkinabe les unes contre les autres et c´est deplorable pour un intellectuel qui aspire diriger notre pays. Le ministre Bouda n´y est pour rien quand aux assassinats de nos FDS , en France c´est une femme qui dirige le ministere de la defense en l´occurence Mme Parly et pas un militaire et pourquoi voulez-vous tordre la main de Roch pour qu´il nomme un militaire a la defense contre sa promesse de campagne ? Au moment ou le pays a besoin d´union sacree autour du gouvernement pour combattre ensemble ces renegats qui nous font la guerre, c´est en ce moment que des politiciens qui ne seront rien dans ce pays font tout pour saboter le travail de Roch et son gouvernement . Certains politiciens se frottent les mains a chaque fois qu´on annonce les deces de nos FDS ceci pour en tirer des devidendes politiques,vraiment c´est pas serieux ,pas digne d´un Burkinabe .

  • Tant mieux ! il faudrait aller jusqu’au bout pourquoi ne pas demander au journal la source de l’information pour remonter le fil. le problème est beaucoup plus gravissime parque, si un interview à huit clos à l’AN se retrouve sur la place public, si une lettre administrative d’un DR de la police se retrouve sur la place publique, il faut craindre le pire. jamais l’ennemi de l’extérieur n’a pus vaincre sans complicité. et c’est ce complice qu’il faudrait retrouver rapidement sinon....

  • M. BOUDA, franchement, vous auriez dû avoir l’humilité et la décence de refuser ce poste qui, à tout point de vue vous dépasse. Vous oubliez que ce pays est un pays de savane et pratiquement tout le monde se connaît. Vous avez des promotionnaires qui sont encore dans l’administration et même dans des institutions internationales. Vous ne pouvez pas avoir passé 4 années en première année d’université sans succès et prétendre être Ministre de la Défense dans ce Burkina post-insurrection. Si vous ne le savez pas, je vous apprend que l’armée est un concentré d’intellectuels de haut vol et de cracks (référence au PMK). Je pense d’ailleurs personnellement que votre ami, le PM n’a pas été sincère avec vous autrement il vous aurait proposé un autre poste.

    • 100 % d’accord avec vous Dalay Lama. Mais, juste pour clarifier que le PMK, qui n’est qu’une école secondaire, n’est pas la seule référence. Notre Armée régorge beaucoup d’universitaires de hauts calibres aujourd’hui. Merci de dire à Bouda qu’il gère des gens qui sont plus doués que lui et cela devrait être une cause de démission. Hum ; 4 ans en 1ère Année ! Que ce pays aime faire la promotion des cancres.

    • Cher Dalay Lama, merci pour votre éclairage. Vous êtes un pure produit colonial. Les Diplômes, toujours les diplômes, encore les diplômes et rien que les diplômes, mais au finish vous ne savez absolument rien.

    • Désolé SAA, ici on ne peut pas occulter la question de diplôme, même si ça ne vous arrange pas. Il n’est pas question de commerce de détail ici, ni même de sport physique. Il est question de pouvoir gérer un département ministériel — un poste stratégique — qui exige d’avoir des qualifications aussi bien professionnelles que du point de vue de la formation qui sied. Désolé vraiment si vous êtes refractaire aux questions de diplôme. Oui, il y en a, parce que l’école ne les a pas réussie, qui se fâchent pour un rien si on parle de diplôme, alors qu’ils ne devraient pas, car chacun est destiné à quelque chose dans cette vie. Si ça n’a pas marché à l’école, alors ça dû marcher ailleurs, et c’est ça l’essentiel.

  • Si dame rumeur a existé pour vous, c’est qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Ne prenez pas les gens pour des idiots ! En ON, c’est normal que vous vous défendez mais en OFF, on sait très bien ce que vous avez demandé également. Alors, arrêtez de vous plaindre. Démissionnez et allez vous reposer à Manga. Vous ferez oeuvre utile.

    • Après analyse je crois que tous ceux qui travaillent à salir le Ministre Bouda sont téléguidé par Zéph. Heureusement que tous nous savons qu’il s’agit des Médiocres, Méchants et Médisants "MMM" dont le BF regorge.

  • .Bonjour ! A voir certains commentaires ici, ce ne sont pas les propos de n’importe qui. Ils montrent bien qu’il y a eu fuite. Et les auteurs de l’information semblent continuer de dire à visage caché : "il a bel et bien dit tout ce qu’il dément aujourd’hui."
    Pour quel intérêt ils ont, quant au départ de ce Ministre ? Nous, nous ne pouvons pas le savoir. Si le poisson dit qu’il a vu un caïman borgne au font de l’eau, vous ne saurez pas s’il ment ou pas. Des politiciens ont démenti des choses mais après tout se sait au grand jour.
    Nous attendons de voir s’il y aura d’ici là remaniement ou non.

  • Il faut cesser cette polémique et aller dans le fonds des choses. Le problème de fonds c’est l’incompétence du Président, du ministre de la défense et de l’Etat major. Roch n’a jamais fait le service militaire et n’a jamais travaillé en Province. jean Claude Bouda a été nommé sur une base tribale et d’amitié avec le Premier Ministre. L’Etat major a prouvé son incompétence en ne réussissant pas à déjouer les engins explosifs. Le bon sens voudrait que après des attaques aux engins explosifs que desormais les militaires se déplacent par voie aérienne par helicoptères ou par avion. Que fait la base aérienne ? Que sont devenus les hélicoptères MI 24 ? Voici des problèmes de fonds. En réalité depuis l’indépendance, le Burkina n’a jamais eu une polique de frontères avec pour coséquence la réduction de notre superficie qui est passée de 300 000 Km² à 274 200 Km², ensuite à 274 000 km² et actuellement à 274 200 km². Aussi, nos militaires ne connaissent pas les sentiers qui bordent nos frontières.

  • Comme la si bien dit un internaute, les journalistes (du fasonet) ne vont pas se faire de la peine pour écrire des mensonges sur un ministre. Si ce sont des mensonges M. le ministre, pourquoi ne pas les poursuivre en justice, vous qui connaissez mieux la loi.

    Nooonnn pardon, vous avez posé des conditions honteuses malheureusement étalées sur la place publique vous humilie plus que l’humiliation dont vous doutez si vous étiez limogés.

    • Merci mon cher Domi, c’est bien moi qui ai dit que Lefaso.net ne se donnera pas de la peine à écrire des mensonges sur un ministre. D’aileurs, le directeur de publication de Lefaso.net, qui est un docteur de surcroît dans son domaine, ne permettra pas une telle ineptie. On est pas docteur par hasard ! Je suis aussi mieux placé pour le dire, car je suis sur ma thèse en ce moment et si tout se passe bien, j’obtiendrai bientôt mon par-chemin, qui se focalise sur les études de la guerre (PhD in War Studies). Merci pour votre réaction. Au moins, vous vous aviez compris quelque chose de mes posts contrairement à un certain ’Nobga’.

  • Je peux vous garantir que tout va etre mis en oeuvre pour retrouver le proche du pf qui a rapporte cette causerie amicale entre deux amis que sont rock et rock:j’ai un probleme les bailleurs du G5 souhaitent travailler avec des ministres de la defense et de la securite de formation militaires dans tous les 5 pays pour que les decisions se prennent sans trop d’explication ou de protocole.Donc propose moi rapidement les points de chute que tu prefere pour nomination.bouda:Mais,ils n’ont qu’a patienter apres que j’organise le 11 decembre a manga chez moi et puis ce sera ma honte parce le bissa va dire partout que c’est lui qui m’a fait enlever.je ne souhaite surtout pas etre ambassadeur sinon le bissa risque de prendre tous les sieges a manga jusqu’a tenkodogo donc on doit se preparer au combat pour ton 2eme mandat.Tu sais bien qu’il se prepare pour prendre ton fauteuil en 2020.rock:ah ouais c’est vrai il faut que tu reste a cote pour le contrer.le DG de la lonab ira a la retraite est-ce qu ce poste t’interesse ? Bouda:en tout cas c’est mieux mais je vais continuer a explorer et si j’identifie un mieux je te reviens.

    • Excellent !! Mais faut peut être aussi situer le décor. Une table bien garnie de cornichons , olives, quelques canapés avec des bouteilles de Whisky de 50 ans d’age, Cigares de Colombie, Shisha turque, un peu d’herbes

  • Monsieur le Ministre Jean-Claude BOUDA, merci pour votre réaction. C’est claire comme de l’eau de roche. Son Excellence Monsieur Rock Marc Christian KABORE, est un Président du Faso démocratiquement élu et même reconnu puis félicité par Monsieur Zéphérin DIABRE Chef de File de l’Opposition. Ce Président a la latitude de nommer son homme de confiance à ce poste ( confère la Constitution). En quoi changer un ministre de la défense en ce moment critique peut être un panacée ? Un ministre est-il forcément un technicien de son département ? Combien de pays ont leur Ministre de la défense issu d’une école de guerre ? S’il vous plait ! Avez besoin qu’on vous répète qu’un Ministre joue simplement un rôle politique et que ce sont les techniciens qui l’entourent qui font le travail technique ? Ceux qui tuent les Burkinabè ne font pas de distinction. Que tu soit un FDS militant de n’importe quel parti politique ; quelque soit ta religion, ton ethnie ; que tu soit paysan bref tous nous des cibles potentielles de ces malfaiteurs. Cherchons des solutions, encourageons nos FDS pour qu’on retrouve la paix.
    Pour quelqu’un qui prétend avoir fait un tour à la FAC de SJP c’est regrettable. On se demande ce que vous avez appris là-bas. C’est pas ainsi qu’on mène la lutte politique.Vous confirmez l’idée selon laquelle l’élite intellectuelle africaine est souvent la source des problèmes de l’Afrique.
    Monsieur l’internaute N° 8 "Du Calme " calmez vous !!!!

    • Oui, monsieur L’ IMPARTIAL, je suis calme, sauf qu’au Burkina quand vous dites la vérité, on vous dit de vous calmer. Je suis juste contre la promtion pour promouvoir. Liser bien les messages, vous apprendrez que des gens ont fait 4 ans à leur 1ère Année universitaire et qu’ils sont aujourd’hui au commande de notre Armée. Comment voulez-vous que nous gagnons face au terrorisme ? Je dis que ce genre de personnes n’est pas la solution pour un vrai leadership dans mon pays. Les leaders sont charismatiques, brillants, vainqueurs, avec un background et un parcours sans faille. Merci quand même.

  • a ce rythme dans un pays comme le nigeria tous les jours les ministres de la défense et de la sécurité dessaisonneraient en cascade soyons serieux si vous voulez enlever le mais le probleme risque de demeurer tant que l’armée n aura pas les grand moyen je ne pense que ce soit lui qui ploque ces moyens la

  • M. Indjaba je vous lis souvent et bien de fois apprecie votre argumentaire. Mais là, je suis plus que perplexe. Vous ironisez... je me dis, pour maintenir mon courage de vous lire toujours. Mon avis, en dehors de toute consideration politique, est que pour moins que ce que nous connaissons dans notre pays, et lorsqu’il y a peu ou prou de resultats, sous d’autres cieux, les gens demissionnent... sans besoin qu’on leur indique la porte de sortie.

  • Je crois sincèrement qu’il faudra nommer des jeunes compétents . Roch lui même est jusque la toléré il n’est pas aimé . Attention, il faudra qu’il se réveille ,au delà du jouissance du pouvoir il faut qu’il dirige .Je crains fort que la prochaine sortie, le peuple ne demande pas son départ .

  • Un responsable doit s’assumer. Contrairement à ce que dit l’internaute N°9 Manisougri, un ministre doit être avant tout un manager. Si les soldats meurent chaque jour par dizaines et vous pensez qu’il revient aux généraux et aux officiers d’en faire leur affaire parce que le Ministre ne saurait tout faire, je m’inscris en faux. Si le Ministre Bouda ne peut pas donner et faire exécuter un ordre, alors il doit démissionner. Une armée en panne d’inspiration, n’est pas une armée. On peut se tromper en changeant de stratégie mais au moins on aurait eu l’intelligence d’essayer pour voir ce que ça peut donner. En ratissant à moto on verra si cela est efficace ou pas. Pourquoi sauter à chaque fois sur une mine avec des véhicules bourrés de militaires ? A cette allure, il faudrait craindre une complicité organisée au plus haut sommet de l’Etat.

  • Je pense qu’on doit se concentrer sur comment gérer notre pays que de jalouser et essayer de ridiculiser le ministre de la défense pour des broutilles je ne penses pas que ceux là qui clame qu’on l’enlève feront mieux. Le Burkina n’a plus besoin de ça on se plaint que le pays n’avance pas nous cherchons des fautifs alors que nous sommes les premiers fautifs. il faut que nous sachons que le Burkina ne peut être sauvé que par des Burkinabé ce n’est pas quelqu’un de l’extérieur Qui viendra nous aider.

    Cordialement nomane

  • Au burkina c est toujours comme ca. On laisse toujours la situation pourir avant de chercher des solutions. Lorsque les bailleurs de fonds on demander de changer le burkinabe a la tete des operations au Mali nul birkinabe n a daigne soulever la main pour critiquer. Alors que cela a mis en cause la qualite de nos hommes. Normalement le ministre dervrait se remetrre en cause.

  • A lire certains internautes, il me vient à l’esprit qu’au Burkina ici, tant qu’on est à la table du Roi, la morale agonie, démissionner à l’image des Ministres Français, de l’intérieur et de l’environnement, est-il un déshonneur ? BOUDA, démissionne et tu auras toujours ta place à la table du Roi.
    TAHIROU et autres ont montré que quand on est incompris ou incapable, on démissionne pour garder son honneur.

  • Bouda et ceux qui le défend, n’ont toujours pas compris le vrai sens de "infanterie".
    Il dit : Nous avons expliqué que dans toutes les armées du monde, ce sont les jeunes qui sont les plus aguerris, qui ont plus d’endurance, qui mènent les missions de reconnaissance et qui sont aux avant-postes."
    Mais ce n’est pas vrai. Le mot "infanterie" a été utilisé pour désigner les jeunes qui ne peuvent pas combattre à cheval, de le faire à pied. Et qui vous dit qu’ils étaient aux avants postes ? Sont-ils en sécurité en se mettant devant les chevaux montés par les hommes murs ? Si vous comprenez de cette manière donc, ce sont les jeunes soldats burkinabé qui sont envoyés à la boucherie pendant que les expérimentés sont cachés derrière ?

    Si tel est le cas peut être que les jeunes sont expressément envoyés aux avants postes et le ministre Bouda doit réfléchir par deux fois : est-ce que sa présence à la tête de l’armée n’a pas fait des mécontents dans les rangs des généraux, des colonels, et autres officiers supérieurs ?

  • Je pense que les trois portefeuilles ministériels (Défense, Sécurité et Administration territoriale) doivent incontestablement être pilotés par des Spécialistes des questions de sécurité, notamment les policiers, gendarmes et militaires. Ce sont des postes stratégiques et de souveraineté. Même dans les pays développés les "plus démocratiques", ce sont des hommes de tenue qui pilotent ces postes. De grâce, nous n’avons pas besoin de dire à un ministre qu’il ne maîtrisé pas son poste. "La meilleure façon d’être chassé, c’est de démissionner". Il ne s’agit pas ici des questions de politique ou d’élection. C’est une question d’urgence et de guerre asymétrique (qui exige des hommes compétents dans le domaine). La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    • Soufrez que je vous traite de menteur. La Ministre des armées en France est une dame civile. La majorité de pays démocratiques ont les Ministres que vous avez cité civil. Sois honnête vérifie avant de recompter des histoires.

  • SVP, il faudrait arrêter d’emmerder ce valeureux ministre qui travaille pour le bonheur de son Pays ! trop c’est trop quand même !!

  • Terroriser la population, démobiliser l’armée et embrouiller le gouvernement ( Plus de 3000 morts au USA les démocrates n’ont pas demandé le limogeage du S.E à la défense de BUSH. Plus de 120 morts sous HOLLANDE les Français sont restés soudés), afin de plonger le pays dans le cahot, tout cela après un terrorisme économique par l’incendie des marchés. Voici la stratégie des vaincus de l’insurrection pour espérer revenir.
    Ils utilisent Zeph comme baroudeur qui semble sans vision, aveuglé par ses embussions d’être président du Faso.
    Chers compatriotes, Cette tempête passera et le Burkina Faso restera debout !
    Nous vaincrons ce mal jusqu’aux racines.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

  • Hum. Même les pays supposés avoir des armées fortes (Cameroun, Nigeria, Tchad) n’arrivent pas à venir à bout du terrorisme. Même avec la fameuse BIR, les indépendantistes anglophones résistent face à l’armée camerounaise, à plus forte raison l’armée Burkinabè qui a été délaissée pendant 27 ans. Une armée ne se construit pas comme une maison. Laisser les gens travailler. Le Burkina à plutôt besoin du soutien de tous ses fils. À défaut de cela, vous faites le jeu de l’ennemi.

  • Comme quelqu’un l’avait dit "La morale agonise au Faso" On peut aussi dire qu’au Faso d’aujourd’hui des gens sont prompt à piétiner les bons principes pourvu que cela serve leurs intérêts égoïstes. L’intérêt supérieur passe difficilement pour eux. Respecter l’esprit du Huit clos c’est faire preuve d’une grande responsabilité. Par qui l’information a fuité ? Il faut rappeler cependant que le caractère confidentiel (voulu dans certaines situations) n’est nullement pas l’intention de cacher la vérité au peuple, mais une manière de garantir une certaine sérénité dans le traitement de questions d’une certaine sensibilité.
    Mais hélas ! C’est le sensationnel, les scoop !!! Il
    Il est bon de rappeler que vilipender l’ETAT et l’AUTORITE (si cela peut amuser certains ou servir certains intérêts) n’a rien de sérieux et de responsable, et contribue malheureusement à servir les intérêts de nos ennemis !

  • Indjaba, et très Chers amis, apprenez une bonne fois pour toute que le Département en charge de la Culture est en réalité beaucoup plus stratégique que vous ne l’imaginez. Ailleurs, il est le socle sur lequel reposent les fondements du développement humain, économique et social. Les pays asiatiques et l’exception culturelle pronée par certains l’attestent à souhait. Arrêtons donc de penser que peut y envoyer ceux qu’on veut récompenser sans savoir où les mettre. Bien, j’étais de passage !

  • Seydou Bouda n’est qu’un maillon de cette chaîne pourri qui est le MPP. Ce régime n’est pas du tout à la hauteur de ce que espéraient les Burkinabé en osant le 30 et 31 octobre demander le départ du président COMPAORE. Si c’etait à refaire c’est l’armee qui sera la premiere à dire NON vue qu’elle est aujourd’hui la première à subir La fougue de ces bandits terroristes pour qui l’objectif de leur embution n’a pas de prix. Ils ne sont pas nombreux au Faso à avoir des embutions c’est seulement des jaloux et des méchants. Voilà pourquoi on en train de tout refaire chaque fois. Le burkinabé est parti pour des années de turpitudes ou se melleront haine et vengeance. Nous aimons au Faso le m’as tu vu le gros dos c’est dépassé depuis la nuit des temps.

  • Le problème de Bouda est s’être très mal entouré.
    Ne pas s’y connaitre en défense n’est pas un handicap si on sait s’entourer.
    A peine nommer, Bouda vire l’ex SG qui était un militaire pour nommer son ami gouverneur du Mouhoun§§ et comme ça suffit pas ;pour parfaire l’attelage il nomme comme Dircab, le vieux Colonel qui a fait toute sa carrière au ministère de l’agriculture et qui femme rouge en plus !!!!
    De ces trois responsables qui va conseiller qui pour nous sortir de là.
    Comme responsable de défense national,il nomme un expert en détournement qui a fait couler notre base aérienne par des avions payé à la casse aux frais de l’État.
    Tant qu’on va passer le temps autour de johnny le réveil sera douloureux pour nous tous

  • N’insultez notre intelligence ! Même si tu as posé des conditions, tu ne vas jamais le dire publiquement. Vous les politiciens, vous vous croyez plus intelligents que les autres, alors que nous avons fait les même écoles et certains même ont brillé plus que vous. Donc, arrêtez de parler comme si les autre étaient dupes. Avec la mouta-moutacratie on aura tout vu. Sinon, tu ne devrais même pas attendre qu’on t’enlève du gouvernement. Tu aurais démissionné depuis longtemps car tu n’as rien fait, aucun résultats, sinon des résultats catastrophiques

  • ""Ainsi donc, pour celui qui est chargé de commander nos forces armées nationales, il y a beaucoup de jeunes parmi les soldats fauchés sur le front de la lutte contre le terrorisme parce qu’ils sont dans l’infanterie qui est, selon lui, composée d’enfants ! ""

    Le terme "infanteria" serait apparu au XVIe siècle, dans les pays latins, Italie et Espagne notamment car il était courant de nommer les princes royaux (Infants) à la tête des groupes militaires composées de "Gens de guerre qui marchent et qui combattent à pied". Ces hommes sous leurs ordres ont pris le nom d’« Infanteria » qui a donné "infanterie". Source : Wikipédia. Soit, l’infanterie est donc composé de jeunes fantassins qui combattent à pied.

    Mr le Ministre de la défense, dans le terme infanterie, il y a la racine "infant" (enfant) certes ! Mais cela veut-il dire que l’infanterie est composée d’enfants ? Certainement pas.
    Une troupe de jeunes fantassins n’est pas une troupe d’enfants. Ce sont des soldats, pas des enfants. Je pense que c’est dans cette nuance que vous vous êtes laissé avoir car Mr le ministre, vous ne pouvez pas légalement enrôler des enfants dans une armée républicaine et les envoyer au front !
    En tant que Ministre de la défense, si vous dites que l’infanterie est composée d’enfants, il y a effectivement problème d’où le tollé général et là-dessus, les gens ont raison de vous demander de céder la place à plus éclairé que vous en la matière. La défense d’un pays ne s’improvise pas, surtout pas par ces temps de guerre. Ce sont des vies qui sont fauchées...

    Mais moi, ce qui me choque le plus, ce n’est pas votre définition de l’infanterie.

    Mr Jean-Claude Bouda, ce qui me choque, c’est votre guéguerre entre vous et Mr Zéphyrin Diabré pour une question de leadership dans le Zoundwéogo. Si cela est vrai, l’appareil d’Etat n’ a pas à être un otage de cette guéguerre. D’aucuns pensent que zeph à la tête de l’opposition tire sur la ficelle avec "ses lieutenants" pour vous évincer du gouvernement afin de vous fragiliser dans le Zoundwéogo... Alors, pour contrer les supposées manœuvres de Zeph, vos partisans disent à Roch de vous maintenir vaille que vaille alors que votre incompétence à ce poste est criard. Et l’intérêt du pays ? Où met-on l’intérêt supérieur du pays ? Roch et son 1er Ministre décident quoi dans cette cacophonie ? Dieu Seul le sait !
    Si c’est vraiment le cas, les burkinabè n’en ont que faire de vos tiraillements avec Zeph pour vous arroger le leadership politique et l’électorat du Zoundwéogo.
    Partez du ministère de la défense, embarquez Zeph et allez-y vous chamailler chez vous là-bas dans le Zoundwéogo. De toutes les façons, que ce soit vous, Zeph ou autres MPP, UPC, CDP, alliés et Cie, vous êtes tous même pipe, même tabac et vous vous connaissez parfaitement.
    Nous ne voulons pas être otages de vos guéguerres alors que nos enfants tombent tous les jours, assassinés par le terrorisme. Vous les politiques actuels, aux affaires comme dans l’opposition, votre seule ambition : vos intérêts égoïstes et partisans. Le sort du pays pour vous est très secondaire. J’espère qu’en 2020, les burkinabè auront l’intelligence de vous écarter tous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.