Assemblée nationale : Un comité ad hoc pour relire le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale en faveur du genre

LEFASO.NET | Edouard K. Samboé

Publié le mercredi 7 novembre 2018

Assemblée nationale : Un comité ad hoc pour relire le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale en faveur du genre

Le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé, a présidé le 6 Novembre 2018, la cérémonie de mise en place du comité ad hoc chargé de la relecture du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Ce comité composé de treize députés issus de tous les groupes parlementaires et des membres de l’administration parlementaire est dirigé par le député Mathieu Bèbrigda Ouédraogo. Ils ont dix jours pour rendre leur rapport.

« Le code électoral prévoit une part importante pour le genre (30% de l’un ou de l’autre sexe) ». Pourtant, les instances du Parlement burkinabè ne comptent pas un pourcentage élevé de femmes. D’où la pertinence de « réviser notre règlement pour mieux prendre en compte le genre ». Mieux, témoigne le Président de l’Assemblée nationale, « en 2019, nous comptons organiser le forum sur le genre pour améliorer la question de la représentativité des femmes ». En attendant, le Président Sakandé exhorte les partis politiques à encourager les femmes et les jeunes à militer dans les formations politiques.

Pour le président du comité ad hoc, Mathieu Ouédraogo : « la question des femmes doit être prise en compte et je crois pouvoir travailler avec mon équipe, composée de 19 membres, pour garder la confiance de l’opinion ». Ce comité a donc dix jours pour présenter son rapport.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Edouard K. Samboe
Ledeputemetre.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.