Ouagadougou : Un automobiliste arrêté après avoir tenté de forcer les barrières du camp Guillaume

Publié le lundi 14 janvier 2019

Ouagadougou : Un automobiliste arrêté après avoir tenté de forcer les barrières du camp Guillaume

Les coups de feu entendus dans la soirée du dimanche 13 janvier 2019 au centre de Ouagadougou étaient des tirs de sommation à la suite de la tentative d’un automobiliste de forcer une barrière de sécurité au niveau du camp Guillaume Ouédraogo. L’intéressé a été appréhendé, selon un communiqué de l’État Major général des armées du Burkina.

Communiqué

Dans la soirée du dimanche 13 Janvier 2019, un automobiliste a enfreint les consignes en vigueur dans la zone du camp Guillaume OUEDRAOGO en tentant de forcer les barrières. La sentinelle a procédé à des tirs de sommation et l’intéressé a été appréhendé.

Tout en invitant les populations à vaquer tranquillement à leurs occupations, nous rappelons à tous la nécessité de respecter scrupuleusement les consignes de sécurité dans le contexte actuel de lutte contre le terrorisme :

DIRECTION DE LA COMMUNICATION
ET DES RELATIONS PUBLIQUES DES ARMEES

Messages

  • Incivisme ou test ?
    Dans tous les cas, ce sieur là il doit tout dire.
    Il faudra chercher à savoir même qui sont ces amis, avec qui il a communiqué les deux dernières années.

  • Le pire a été évité. nous saluons la prompte réaction des FDS. il va falloir faire une communication sur les consignes autour des camps militaires.

  • Soyez sereins et prudents messieurs les agents de sécurité.Je voudrais savoir est-ce qu’on avait besoin de ces tirs de sommation pour neutraliser un seul homme en infraction.Panique partout et bonjour les dégâts.Que ALLAH sauve le BURKINA ! Je vous souhaite bon courage en ces temps d’insécurité.

    • Votre problème est ou s’ils tirent pas et le véhicule avait foncé sur eux

    • Je ne sais pas si tu sais ce qui veut dire "Général" puisque tu as signé "Le Général", mais je préfère que tu sortes de ta zone de confort pour aller poser cette question (à la sentinelle qui a fait ces tirs de sommation) "Je voudrais savoir est-ce qu’on avait besoin de ces tirs de sommation pour neutraliser un seul homme en infraction". Si tu n’as pas pitié des FDS dans ces moments difficiles, alors de grâce, "tais-toi" !

    • toi tu veux quoi au fait ? c’est quoi un tir de sommation ? Il y en a qui croit qu’ils doivent dire n’importe quoi pour se faire voir ? Tu veux quoi quand quelqu’un n’obeit pas dans un enceinte militaire Tu serais le premier a critiquer encore si ce personnage avait reussi a faire ses mefaits !!! C’est par precaution qu’il faut un tir de sommation, sinon dans les conditions actuelles c’est reel, direct !
      SOME

    • Vous. Vous etes djinamory/devin pour savoir par avance si le mogo etait tout seul dans la voiture, avant de l’acoster ???? User souvent de vos cerveaux avant de deverser du n’importe quoi ….

  • Il faut que les inciviques arrêtent leur incivisme.
    Pourquoi forcer les barrières ? Quel est l’objectif visé ?
    S’il y avait eu un drame on dira que nos FDS ont la gâchette facile. On ne peut pas construire une république avec des personnes qui pensent qu’elles peuvent faire tout ce qu’elles veulent. Ça c’est l’anarchie mais pas la république.

  • Mon Général, allez assurer la garde alors.
    C’est facile de se vautrer dans les pagnes de sa femme et demander aux FDS de laisser des Inconscients se la jouer.

  • Les barrières autour du camp Guillaume sont quand même assez visibles même pour un étranger qui arrive à OUAGA . Donc, si quelqu’un, malgré tout cela, décide de forcer un tel barrage ,c’est en toute âme et conscience et pour un objectif que seule cette personne connait . A défaut de l’avoir bousiller proprement ,comme il l’aurait mérité ,il faut non seulement le cuisiner pour lui soutirer les informations, mais l’envoyer au frais pour quelques jours à la MACO .

  • Chers internautes. L’ARMEE n’est l’armoire ! La hiérarchie même peut faire çà pour tester le comportement de la troupe surtout de ses jeunes. Pas de panique.je pense qu’il faut çà pour éviter ce qui s’est passé en 2018 avec l’ETAT major.

  • Heureusement qu’il en a été ainsi. je rejoins Mr Guebre Ismaël sur la communication au grand public des consignes de sécurité autour des casernes.

  • Contrairement à ce que dit l’internaute GENERAL , je pense que la meilleure option aurait été de NEUTRALISER ce conducteur ; pas besoins de tirs de sommation auparavent.
    Faites un tour à NDJAMENA , le simple faite de diminuer ta vitesse devant certains postes militaires t’est fatal . Et ça marche !!!

  • Question à la Direction de la Comm et des Relations Publiq de l’ Armée :
    Est-ce que les barrières d’interdiction respectent les normes :
    - de toute-premièrete : est-ce que une personne etrangére ou non habitué de la ville de Ouaga peut interpreter ces interdcitions et leurs enjeux comme il se doit ? En effet, combien de barrières d’interdiction sont posés sur les routes que les usagers evitent en slalomant tous les jours ? Pour une situation aussi critique, les barrières et leur positionnement ne doivent pas être ambigu.
    - pre-signalisation
    -pregnance visuelle : il ne suffit d’etre visuellement perceptible pour être visible.Quand une signalisation es t pregnante, c’est elle qui s’impose a vos sens et vous avez peu d’attention à fournir.
    Si tel n’est pas le cas, il ne sera pas etonnant de deplorer des victimes un jour. Heureusement, que les sentinelles ont été patients !

    • Je pense qu’avec le contexte actuel de l’insecurite,meme les etrangers savent ce qui se passe au Burkina. En plus au niveau des barrieres tout autour des Camps militaires surtout le Camp Guillaume OUEDRAOGO,il y’a toujours une ou des sentinelles pour ces fameuses sommations. Et si au dela des signes que fera la sentinelles pour vous stopper vous continuez allegrement votre marche,eh bien ! Vous vous attendez a quoi en ce moment ? Qu’on vous laisse aller exploser vos charges a l’interieur du camp ? Pour donc eviter tout ceci,les barrieres sont disposees deja de maniere a vous obliger a ralantir puis,permettre a la sentinelle de tenter une communication avec vous. Si malgre tout cela vos manoeuvres n’ont aucune souplesse vous passerez le sale quart-d’heure qu’a connu ce monsieur,sinon le pire. A bon entendeur,salut !

  • vigilence à vs agents de sécurité,très strict avec les règles pour la paix.vos lieux doivent etre respecter.no publiques

  • @ le général, épargnez nous certains commentaires

  • Que le pouvoir déplace le camp Guillaume, l’état major et la justice militaire, le mess des offices du centre ville où ils n’ont pas leur place et qu’il laissent les populations vaquer à leur affaires. Trop de barrières inutiles et grotesques qui rendent la vie impossible aux populations. Aucune initiative pour coller à la réalité du moment toujours le schéma colonial des bâtiments administratifs qui date d’avant 1960 qu’est-ce que les militaires ont à faire dans la zone des affaires.

  • Je considere cette sentinelle comme un gardien de paroisse, il devrait meme faire sauter ce delinquant avec son vehicule par une lance-roquette. Si ce n´est pas un terroriste c´est donc un provocateur. Ce voyou meritait la mort .

  • Bien dit internaute Bernard Luther King....
    Beaucoup d’internautes réagissent sans ignorer comment fonctionne les choses au Faso pour complèter l’internaute Bernard L. KING.
    Est ce que ces fameux camps ont-ils encore leurs places en plein centre de la ville de Ouaga ?
    Je pense que tout le problème se trouve à ce niveau.
    On n’a pas encore tiré des leçons des événements passés à l’état Major Général...

    Je passait...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.