Interconnexion Bolgatanga-Ouaga : 100 mégawatts supplémentaires pour la SONABEL d’ici à fin avril

LEFASO.NET | Par LEFASO.NET

Publié le mercredi 13 mars 2019

Interconnexion Bolgatanga-Ouaga : 100 mégawatts supplémentaires pour la SONABEL d’ici à fin avril

Le directeur général de la Ghana Grid Company (GRIDCO), Jonathan Amoak-Baak, a visité, aux côtés des premiers responsables de la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL), le poste central de Zagtouli, ce mardi 12 mars 2019. L’objectif de cette visite était de constater l’état d’avancement des travaux d’accroissement de la capacité énergétique de l’interconnexion Bolgatanga-Ouagadougou. A terme, ces travaux devraient permettre de passer, d’ici à fin avril 2019, de 50 à plus de 150 mégawatts.

« Il reste quelques travaux à faire pour pouvoir permettre d’augmenter la capacité énergétique de la ligne ». C’est le constat fait par Jonathan Amoak-Baak, directeur général de la Ghana Grid Company (GRIDCO), à l’issue de sa visite au poste central de Zagtouli, ce 12 mars 2019.

JPEG - 208.6 ko
Le directeur de Ghana grid company (GRIDCO)

Ainsi, foi de l’hôte du jour, les travaux devraient permettre à la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL), d’ici à fin avril 2019, de recevoir plus de 100 mégawatts supplémentaires du Ghana ; ce qui fera passer la capacité de 50 à 150 mégawatts.

La SONABEL, grâce à cette hausse, pourra mieux répondre à la forte demande d’énergie pendant les périodes de forte chaleur.

JPEG - 201.8 ko
Le directeur de la SONABEL

François de Salle Ouédraogo, directeur général de la SONABEL, dit avoir engagé des discussions avec les responsables de la GRIDCO pour accélérer les travaux en vue de soulager les populations dans les plus brefs délais.

JPEG - 193 ko
les deux directeurs observant la distribution de l’énergie

La collaboration entre la SONABEL et la Ghana Grid Company date de plusieurs années. Cette collaboration a abouti à un accord fructueux pour engager des travaux en vue d’accroître la puissance de l’énergie venant du Ghana.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Messages

  • # FRANCHEMENT DIT ; ON NE COMPRENDS RIEN CA AUGMENTE A CHAQUE FOIS ET EN PÉRIODE DE CHALEUR, MAIS LE COURANT SE COUPE AU MOINS 5 FOIS PAR JOUR

    SVP DITES NOUS LA VÉRITÉ

  • Putain nous ne comprenons plus rien d’augmentation en augmentation sans changement sur le niveau de délestage.
    le Ministre et sa suite doivent toute de suite et maintenant démissionner s’ils n’y peuvent rien avec de nouvelles alternatives de nos jours ( le solaire)notamment vous êtes toujours incapable de nous fournir de l’énergie.

  •  !!!!! je ne sais pas si j’ai bien lu d’ici fin avril
    A quoi bon recevoir de l’electricite a cette periode qui tire vers la fin de la forte chaleur. il serai bien de recevoir ces 100 MEGAWATTS en debut fevrier pour plus d’efficacite chers amis de la SONABEL .....

    • @joker. Le Burkina n’est pas un animal qui peut trépasser demain il est amené à vivre encore des siècles alors les 100 mégawatts reçu en avril 2019 seront disponibles en février 2020 et tous les févriers des années suivantes. Quand on est demandeur, c’est qu’on a pas et on ne peut imposer le timming de la main qui donne.

  • Il faut vraiment être un pays idiot ccomme le Burkina, pour passer son temps à importer de l’energie des autres pays, ce qui est une sortie importante de devises alors que nous avons le site de Noumbiel (220 GWATT/h) qui nous aurait permis de couvrir nos besoins et aussi exporter. Mieux nous aurons un accès à la mer. On nous sort l’argument massue que le Ghana s’y oppose. C’est le même cas entre l’Ethiopie et l’Egypte. Celà n’a pas empeché l’Ethiopie de construire actuellement le plus grand barrage hydroélectrique de l’Afrique. Il faut être courageux.

  • Merci Stalinsky,En plus on a l’électricité la plus cher de l’Afrique et la plus inutile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.