Centrale thermique de Kossodo : 50 MW pour mieux faire face à la demande

LEFASO.NET | Par LEFASO.NET

Publié le jeudi 14 mars 2019

Centrale thermique de Kossodo : 50 MW pour mieux faire face à la demande

Dans environ 18 mois, la centrale thermique de Kossodo sera de nouveau la centrale la plus importante du Burkina en termes de puissance installée (110 mégawatts). Le projet de renforcement de ladite centrale a été officiellement lancé ce jeudi 19 mars 2019, par le ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo.

Pour le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo, le lancement du projet de renforcement de la centrale de Kossodo intervient à une période où les appareils de la SONABEL et même le personnel, sont mis à rude épreuve. Et ces 50 MW, dit-il, vont à n’en point douter, permettre au gouvernement d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixé. Il s’agira, selon lui, de faire en sorte que d’ici l’année prochaine, plus d’un million de Burkinabè puissent être connectés au réseau, d’accroitre le taux d’accès à l’énergie de 23 % à 45 % et la production nationale à 1000 MW. « Au début, ce challenge était vu comme utopique, mais en ce moment, nous sommes en phase de pouvoir le réaliser avec nos partenaires que sont la Banque islamique de développement (BID) et la CEDEAO », a signifié le ministre de l’Energie.

A l’entendre, ce projet permettra au Burkina d’avoir plus de stabilité en matière d’énergie et de faire en sorte que les difficultés inhérentes liées aux coupures puissent se conjuguer au passé. « L’année passée, nous avons perdu près de 20 milliards de FCFA suite aux délestages. C’est un impact négatif sur notre économie », a admis Bachir Ismaël Ouédraogo.

Et le directeur général de la SONABEL, François de Salle Ouédraogo , de soutenir que ce projet de renforcement, qui portera la puissance installée de Kossodo à 110 mégawatts, permettra à terme, d’accroître de façon significative la capacité de production de la SONABEL et la fourniture d’électricité aux populations. Puis de renchérir que la centrale de Kossodo qui était la plus importante du parc de production de la SONABEL jusqu’à l’entrée en service de la centrale thermique de Kossodo deviendra de nouveau la centrale la plus importante du pays.

La quatrième intervention de la BID

Le directeur des opérations de la Banque islamique de développement, Momar Sow, soutient qu’à travers ce projet, son institution entend encourager les efforts du gouvernement en matière d’accroissement d’accès à l’énergie dont l’objectif a été fixé à l’horizon 2025 à 60% de taux d’accès.

Soulignant par ailleurs que ce projet est la quatrième intervention de la Banque dans le secteur de l’énergie au Burkina Faso, Momar Sow a noté que les opérations de la BID dans le secteur de l’énergie au Burkina Faso représentent 25% du portefeuille ; ce qui place le secteur de l’énergie comme étant le deuxième secteur d’intervention de la Banque après l’agriculture. Le coût total du présent projet qui s’évalue à environ 96 millions d’Euros (environ 63 milliards de FCFA), est entièrement financé par la BID à hauteur de 96%. La contribution du gouvernement burkinabè est de 4%.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Messages

  • Ce minister fait beaucoup pour accroitre la capacité energétique de la Sonabel, mais ce que je ne comprend pas , c’est cette faible couverture des zones péri urbaine, le quartier Bang poore directement colé a la centrale de Kossodo n’est pas electrifier jusqu’a aujourd’hui

  • Ad hoc : Le projet de renforcement de ladite centrale a été officiellement lancé ce jeudi 19 mars 2019, par le ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo.

    C’est quel calendrier vous utilisez là au Burkina Faso ? Hier nous étions bien le 14 mars 2019 !

  • Bonjour Monsieur le Ministre et merci beaucoup pour les efforts consentis pour améliorer la couverture énergétique du Burkina.
    Je voudrais juste solliciter un renseignement relatif à l’électrification de la zone du quartier BANKPOORE loti depuis près de 16 ans. A quand cette couverture électrique ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.