Prestations d’artistes lors des cérémonies : Et si on faisait appel à des porteurs de messages ?

LEFASO.NET |

Publié le vendredi 15 mars 2019

Prestations d’artistes lors des cérémonies : Et si on faisait appel à des porteurs de messages ?

Il n’est pas rare de voir l’organisation d’une cérémonie officielle marquée par des pauses musicales. Certes, c’est une initiative qui permet de donner de la couleur à l’activité, mais force est de constater qu’il arrive que le choix de certains artistes soit en inadéquation avec la thématique de la cérémonie. Et lorsque c’est le cas, l’on passe à côté de l’objectif escompté.

Il y a des activités où la prestation d’un artiste capte plus l’auditoire que les discours. Et ce, parce que le message véhiculé est adapté à la thématique de la rencontre. A travers la musique, certains artistes parviennent à communier avec le public, tout en leur permettant de rester dans l’ambiance de l’activité durant le programme. Ceci est un exemple d’un cas où le choix de l’artiste cadre avec la thématique de l’activité.

Toutefois, le revers de la médaille n’est pas sans conséquence. En effet, le choix de certains artistes au cours des cérémonies laisse à désirer. Imaginez une activité d’un ministère où on convie des artistes musiciens dont le message ne met pas en exergue les actions de ce département ou ne sensibilise pas sur les causes qu’il défend. Une activité gouvernementale ne saurait être assimilée à un « simple » rendez-vous de divertissement.

Certes, l’on ne doit pas occulter l’aspect divertissement de la musique, mais lorsqu’il s’agit de l’action publique, le choix des artistes musiciens doit être fait avec beaucoup de rigueur. Pour ne citer qu’un cas vécu récemment. Le gouvernement commémorait une Journée internationale avec un thème précis. Au cours de cette cérémonie, aucune prestation musicale n’a porté sur la problématique en question. Des artistes, en principe, sont payés pour livrer un message sur le sujet du jour. Que nenni !

A défaut de disposer d’artistes capables de conscientiser, on peut initier des sketches ou des pièces théâtrales. Tout compte fait, il peut toujours y avoir une possibilité de toucher sa cible à travers les animations. Tout est une question de volonté.

Ce qui vient de la ville fait souvent l’objet de convoitise dans les milieux reculés. Il faudrait donc faire attention au choix des artistes musiciens lors des activités. Surtout en milieu rural. En termes d’habillement, que retiennent les enfants de ces localités après les prestations ? Au lieu d’envoyer des « ambassadeurs de la dépravation des mœurs », il faut plutôt faire appel aux « messagers » de l’espoir.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net
Photo d’illustration

Messages

  • Selon ta logique Il faudra retirer la télé aux ruraux car dis tu :
    " Ce qui vient de la ville fait souvent l’objet de convoitise dans les milieux reculés. Il faudrait donc faire attention au choix des artistes musiciens lors des activités."
    La télé montre toute sorte de chose et meme pire qu’une prestation musicale.

    • Tu es pas de koi. Il a raison. Comment comprendre qu’on invité pas rovanne le jour du 8 mars.

    • Tu as raison, mais là, il s’agit d’un autre débat quant à ce problème des films et autres que nos télés choisissent de nous faire voir. Il y a peut-être des problèmes que nous ne connaissons pas. Cependant, on peut les sanctionner. Pour ce qui concerne la RTB, on peut sanctionner le responsable de programme et pour ce qui concerne les télés privées, on leur fait payer des contraventions.
      Cependant, quand on est en face d’un public en direct, on peut quand même choisir entre bien faire et mal faire en choisissant un bon musicien dont le thème cadre avec la cérémonie ou pas. Il faut qu’on punisse les responsables et notamment les organisateurs et DCPM des ministères et autres structures concernés par les déviations.

  • Monsieur Laoundiki,vous semblez avoir pris un morceau qui vous est difficile a avaler. Au juste, pourquoi la musique a ces ceremonies ?
    Si vous voulez vous attaquer a la depravtion des moeurs, pas de probleme, mais de la a vouloir charger les artistes de nettoyer la place publique, je crois que c’est un tout petit peu trop. A propos, que dites-vous de Youtube ?

    • Cher internaute, on peut quand même choisir quand on en a la possibilité non ? On choisit d’aller sur You Tube et on choisit de voir telle ou telle chose. Si on se déprave sur You Tube, c’est qu’on l’est déjà ou on a choisi de se dépraver. On ne peut pas empêcher quelqu’un de se cacher pour se masturber ou aller chez les prostitués (s). C’est son choix. Mais quand on a affaire à lui directement, on peut lui donner des conseils à travers certains thèmes.

  • Prestations d’artistes lors des cérémonies : Pourquoi ne pas foutre la paix au gens.

    Cryspin Masneang Laoundiki laisse nous vivre...

    • Tu veux vivre quelle vie ? Une vie de dépravation, de manque de vision, d’objectif, de bon sens ? Tu veux être promis à l’enfer ? Choisis de te dépraver seul, cher internaute.

    • Internaute @ahuri, tu seras plus ahuri en allant voir au Senegal. Ils sont plus musulman que toi mais le sabar qui est une danse sensuelle se danse sur les voies publics. Nous ne voulons pas vivre sous la charia ou autres lois et bagarres importée (entre sinutes et chiites) qui nous divise.
      On commence toujours comme ça, et ensuite on nous interdira de jouer football de regarder la télé, et fouetter en public ceux qui ose fumer la cigarette.
      Laissez nous vivre et allez vous faire griller dans l’enfer le plus proche.

  • Cryspin Masneang Laoundiki a totalement raison. Je me demande si ceux qui sont intervenus pour ne pas l’appuyer sont soit des gens de mauvaise vie, soit des gens de mauvaise foi ou tout simplement des gens dépourvus de raison.
    Ça coûte quoi aux organisateurs d’inviter des musiciens dont le thème de la musique qu’ils doivent jouer à la cérémonie cadre cadre avec le thème de la cérémonie ? Ça leur coûte quoi d’inviter des musiciens dont le thème de la musique qu’ils doivent jouer à la cérémonie ne déprave pas mais éduque ou exalte des valeurs nationales ou des valeurs tout courts ?
    Il faudra que les structures de contrôle de l’Etat et notamment l’ASCE, les inspections techniques des ministères et autres structures concernés se saisissent de ces situations et punissent les organisateurs et les responsables des ministères ou autres structures de l’Etat qui invitent des musiciens qui viennent jouer des airs dont les thèmes sont en total déphasage avec la cérémonie ou qui sont aux antipodes de la morale et cela, en faisant rembourser les cachets empochés par ces musiciens. Point barre !

  • Si vous ne voulez pas regarder passez votre route personne ne vous demande rien. Quand les hauts parleurs perturbent notre quiétude a 5 heures du matin nous n’avons rien demandé non plus. Alors a chacun sa merde sinon ca va finir par peter ici. Hey ! ecoutez vous n’aimez pas ça et nous autres nous aimons ça. Alors on fait comment ? Bande d’hypocrytes il a fallu que vous regardiez pour critiquer apres sinon vous parler de ce que vous ne savez pas. Il fallait juste passer votre route.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.