Déclaration d’intention de réaliser les travaux d’aménagement et de bitumage du boulevard des Tansoba entre la RN03 et l’échangeur du Nord (rocade Nord)

Communiqué

Publié le lundi 15 avril 2019

Déclaration d’intention de réaliser les travaux d’aménagement et de bitumage du boulevard des Tansoba entre la RN03 et l’échangeur du Nord (rocade Nord)

Le Ministre des Infrastructures a l’honneur de porter à la connaissance du public que le Gouvernement du Burkina Faso a engagé diverses actions en vue de permettre d’une part, une bonne structuration du réseau de voiries de la ville de Ouagadougou et d’autre part, d’assurer la mobilité interne et la fluidité du trafic à l’intérieur de la ville.

Pour ce faire, le Gouvernement a entrepris, dans le cadre du Plan National de Développement Économique et Social (PNDES), la réalisation des travaux de construction du bouclage du boulevard des Tansoba (circulaire) entre le rond­ point de l’Unité Africaine à Kossodo et l’échangeur du Nord. Ces travaux permettront une amélioration des conditions de circulation, la lutte contre l’insécurité routière tout en améliorant le cadre de vie des populations locales.

Le projet est constitué d’une chaussée de 2 x 2 voies d’une largeur de 3,50 mètres chacune, de deux pistes cyclables de 3,5 mètres chacune, de deux accotements de 0,5 mètre chacun, d’un terre-plein central (TPC) de 3 mètres et de trottoirs de 2 mètres de part et d’autre de la route. Le dispositif de drainage sera composé de caniveaux couvrant tout le linéaire de la route.

L’emprise du projet couvre une superficie de 77,124 hectares sur un linéaire total de 10,500 Km dans l’Arrondissement no04 de la Commune de Ouagadougou. Le projet traverse les quartiers de Kossodo (Secteur 17) et de Tanghin (Secteurs 19 et 20).

La réalisation du projet est financée par un prêt accordé par la banque ouest africaine de développement (BOAD) d’un montant de vingt milliards (20 000 000 000) de F CFA. La durée des travaux est de vingt-quatre (24) mois.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique pour les détenteurs de droits réels immobiliers et propriétaires terriens situés dans l’emprise du projet, une enquête d’utilité publique sera ouverte dans ledit Arrondissement. Cette enquête auprès des populations se déroulera sur une période de deux semaines après la présente déclaration d’intention afin d’assurer une large information sur le projet et susciter leur adhésion.

Messages

  • Vu l’envergure de ce projet, il faut espérer que le Ministère des infrastructures a prévu de poursuivre cette publicité également à travers les télévisions de la place ? En effet, un schéma de cette rocade montrant les voies, pistes cyclables, accotements, terre-plein central, trottoirs, etc. permettrait de mieux appréhender l’emprise de l’ouvrage, soit 73 mètres environ sur 10,5 km et de mieux se rendre compte des zones traversées ! C’est à mon avis très important, surtout que le délai de deux semaines pour cette enquête me semble bien court.

  • Très bonne remarque "Bob". J’essaie toujours d’avoir une vue schématique des réalisations à venir, mais ce n’est pas évident à part les échangeurs qui sont publiés partout. Je prends pour exemple la voie de contournement adjugé à EBOMAF, les voies à faire à Karpala...
    Cela fait partie de la communication gouvernementale et la participation citoyenne. Les sites des ministères sont inaccessibles également.

  • Un prêt ?Encore un prêt franchement c est ou l argent des mines d or du burkina pour un 10km il faut 20mlards qui va remboursé ? Alors il ya des priorités au faso (l état désastreux des hôpitaux etc...)

    • Non pas un pret. Il a ete plusieurs fois dit que c est don japonnais.

    • En soi, les prêts ne sont pas mauvais. Ils sont même utiles je devrais dire. Même les pays industrialisés en ont recours, parce qu’il permet à l’État de boucler son budget en réservant les fonds propres pour les secteurs sociaux telque la santé et l’éducation. Après, c’est la destination donnée à l’argent prêté qui peut poser problème.

  • Je n excuse c est plus tot la voie entre l echangeur ouago2000 et de l est qui est un don japonnais. Je n excuse !

  • Que le ministère des infrastructures revoit son découpage de la ville de Ouaga en secteur, Tanghin c’est pluôt le secteur 17. C’est l’inverse qui se trouve dans leur écrit

  • Une annonce qui cache de tristes réalités.
    Qu’est-il advenu du chantier de la route Kongoussi - Djibo ? Si c’est un chantier abandonné, puisque les travaux sont arrêtés, sera-t-il un jour achevé ? Voilà un vrai problème dont on ne sait pas si les responsables du département s’en préoccupent .

  • 1- Interdisez la Société Cogeb Internationale de prendre par à l’appel d’offre car a terni sa propre rêputation avec les 3,5 km entre l’hópital Yalgado et l’échangeur de l’Est.
    2- Pouvez-vous faire des projections sur au moins 25ans (une génération) ou plus au moins sur la durée du prêt pour voir si l’infrastructure serait toujours optimum. Si non renégocier le prêt. C’est ça que les pays avancés font. Si une génération doit payer un prêt négocié par leur ainés pour faire une infrastructure, celle-ci ne doit pas être caduque au "temps" de cette même génération

  • A mon humble avis il manque un maillon essentiel dans ce type projet (qui concerne les grandes voies d’accès) ce sont les VOIES RIVERAINES . De chaque côté du terre plein il faudrait 2 voies de 3,5 pour les voitures ( 3 voies serait mieux si l’emprise le permet ), 1 piste cyclable de 3,5 pour les 2 roues, le trottoir pour piéton et la VOIE RIVERAINE .
    La VOIE RIVERAINE a une fonction essentielle : elle désengorge les 2x3,5 réservée au trafic rapide des voitures et si on l’occulte les riverains n’ont d’autre choix que d’utiliser ces 2x3,5.
    En résumé il faut prendre en compte les 4 besoins
    1) l’accès rapide de voiture,
    2) la piste cyclable pour les 2 roues,
    3) le trottoir pour les piétons
    3) la voie riveraine pour les riverains.
    Je constate qu’au Burkina la voie riveraine est souvent occultée même si l’emprise le permet, la seule exception est l’Avenue Zamsé après l’échangeur de l’est en face du BUMIGEB où les voies riveraines ont été bien aménagées et bitumées . Sur le Boulevard Kadafi (entre l’échangeur de Ouaga 2000 et Kossyam) et le Boulevard France-Afrique ( entre rond-point de patte d’oie et Palace Hôtel) la voie riveraine est prévue mais non bitumée.
    En principe le terre plein central devrait si l’emprise le permet, être qualibré pour recevoir un tramway ou métro dans un future lointain.

  • Excusez moi, Monsieur le Ministre : vos pistes cyclables sont à revoir. Elles sont moins modernes, inadaptées dans les grandes villes et surtout accidentogènes. Leurs rebords en dents de scie qui séparent la chaussée de ces voies tuent plus que les accidents frontaux. Un simple déséquilibre et une chute même mineure sur un de ces blocs enfoncés et un traumatisme crânien est vite arrivé.Les cas et les témoignages sont légion à ce sujet.
    Pour ma part, je pense sincèrement qu’une simple ligne continue (jaune ou rouge par exemple) à tracée plus épaisse entre la chaussée et les pistes cyclables serait d’une plus grande utilité et remplirait la même fonction. Le reste, c’est une question de civisme. Mais là aussi cette architecture jusque-là n’avait pu dissuader les cyclomotoristes à forcement rouler sur les pistes cyclables. C’est pour ceux-là aussi que la police est là. Donc, je vous prie dorénavant de vous en passer et de bonifier leur espace occupé au profit de la largeur de la voie. On pourrait aussi réfléchir à des pistes plus seines et même plus esthétiques

  • Je rejoins l’un des internautes. L’entreprise qui a le marché Tronçon Hopital Yalgado-Echangeur de l’est ne doit pas être autorisée a concourir. Les bébés qui sont nés au moment du commencement des travaux parlent et font des courses de 100 m. Ce chantier a trop trainé contrairement a l’échangeur du Nord.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.