Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Secteur des transports : Les acteurs s’arment contre l’inscurité

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 25 avril 2019 à 14h00min
Secteur des transports : Les acteurs s’arment contre l’inscurité

Le top de départ du séminaire de formation au profit des acteurs des transports et des forces de défense et de sécurité a eu lieu ce jeudi 25 avril 2019 à Ouagadougou. Il porte sur le thème : « Situation d’insécurité et responsabilité des acteurs du monde des transports ». Il devra permettre d’outiller ces acteurs impliqués dans la lutte contre le terrorisme à une vigilance porteuse de sécurité et de développement.

Ce séminaire de formation de trois jours à l’endroit des acteurs du secteur des transports et des forces de défense et de sécurité répond à un objectif de conjugaison des efforts dans la lutte contre l’insécurité. Cela parce que le monde a changé, du fait de la montée du grand banditisme et du terrorisme. Et il est clair « qu’on ne peut pas construire un développement sans la sécurité et la paix, et aussi sans les transports », selon Vincent Dabilgou, ministre en charge des Transports.

Ce séminaire qui vient de s’ouvrir est la première phase d’une série de formations entrant dans le cadre de la lutte contre l’insécurité et partant le terrorisme. Des cadres du ministère des Transports, des représentants des taximen, des gérants de gares et des FDS y sont réunis. Une dizaine de communications portant sur la prévention et la conduite à tenir en cas de détresse leur sera donnée.

Un accent sur la synergie d’actions

« La paix et la sécurité sont un bien public sur lequel il faut s’investir », a commenté Vincent Dabilgou. En effet, les répercussions humanitaires, juridiques, économiques de l’insécurité sont déjà énormes, a-t-il poursuivi, avant d’inviter chacun à s’y investir. Au cours de cette formation, l’accent sera mis sur la nécessité d’une synergie d’actions. « Nous allons leur montrer la méthode de synergie d’actions et de communication », a expliqué le formateur Paul Sondo. Cela signifie, a-t-il indiqué, que « pendant ces trois jours, nous allons avoir des séances qui vont amener tout le monde du plus bas au plus haut niveau à jouer son rôle sans pour autant vouloir être du plus haut ou du plus bas. Les différentes structures qui vont participer auront la charge de restituer cette formation même s’il nous faudra approfondir leurs connaissances selon la demande des structures ».

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Tolérance religieuse : L’ATR /DI interpelle les Burkinabè
Affaire interruption violente d’une conférence de presse à Bobo : Le député Moussa Zerbo appelle à la retenue et à la tolérance
Forêt de Kua : « la coopération sino-burkinabè mal engagée » (Le Faso autrement)
Toulfé/Nord : Au moins 3 morts dans l’attaque d’une église catholique
La Poste Burkina Faso : Reprise du travail ce lundi 27 mai 2019
Circulation des poids lourds à Ouagadougou : L’arrêté municipal réaménagé pour lever les contraintes
5e anniversaire du décès du juge Salifou Nébié : Le SAMAB réclame vérité et justice
Région du sahel : Le nouveau gouverneur Salfo Kaboré installé
ENSP : Vers la dotation de chaque région d’une école de santé publique
Tribunal de grande instance de Ouagadougou : Harouna Yoda remplace Maïza Sérémé au Parquet
Grève des administrateurs civils : Le syndicat satisfait de la mobilisation
Autonomisation de la femme : Quand les hommes déconstruisent les clichés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés