Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Nom de domaine « .bf » : Les opérateurs de registre en conclave

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • lundi 6 mai 2019 à 19h30min
Nom de domaine « .bf » : Les opérateurs de registre en conclave

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) organise un atelier de formation initiale des opérateurs de registre. Les participants vont se pencher du 6 au 10 mai 2019, à Ouagadougou, sur plusieurs questions dont la gestion du nom de domaine « .bf ».

Développer l’économie numérique, échanger sur le business autour du nom de domaine en général et particulièrement les attentes de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et de ses parties intéressées sur l’utilisation massive du nom de domaine « .bf ». Tel est le principal objectif de cet atelier de formation initiale des opérateurs de registre dénommée IROC (Initiale registry operators course) de cinq jours initié par l’ARCEP en partenariat avec l’Organisation africaine des noms de domaine de premier niveau l’African top level domains (AFTLD) et l’Association burkinabè des domaines internet (ABDI).

Le president de l’ABDI Emmanuel Guigma

Selon le président de l’Association burkinabè des domaines internet (ABDI), Emmanuel Guigma, il n’est pas aisé pour un usager d’avoir accès au nom de domaine « .bf ». « Aujourd’hui, la difficulté est que la procédure pour créer le nom de domaine au Burkina est longue. On a pour objectif de raccourcir au maximum ce délai car la création doit être automatique », a-t-il laissé entendre.

C’est d’ailleurs à cela que va s’atteler cet atelier en se penchant sur la gestion des noms de domaine en général et particulièrement le nom de domaine internet pays « .bf ». Cela, pour mieux faire connaitre le registre national et pousser la réflexion sur les interactions techniques entre le registre, les agents ou bureaux d’enregistrements, de même que la mise en relation technique avec le client final.

Un nom de domaine est une extension qui est vue comme une ressource qui représente l’identité Burkina Faso sur internet. Et la gestion du nom de domaine « .bf » est quelque chose de très important au niveau de l’internet, à en croire le représentant du président de l’ARCEP à cette cérémonie, Roland Sanou. Pour lui, le pays des Hommes intègres a sa précieuse identité sur l’internet qu’est le « .bf ». Et pour mieux en cerner les contours, il était tout à fait normal de tenir un tel atelier technique qui va renforcer les capacités des acteurs impliqués de près ou de loin dans la mise en œuvre des applications et de l’utilisation du réseau internet au Burkina Faso.

Roland Sanou, representant du président de l’ARCEP

« A l’instar des autres pays en Afrique, le Burkina Faso doit, dans le cadre du développement de l’économie numérique, développer et améliorer continuellement son scénario de référence dans la modernisation du secteur des noms de domaine », a-t-il laissé entendre.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Télécommunications : Google restreint l’utilisation d’Android au chinois Huawei
Médias et Jeunesse : Les spécialistes appellent à l’encadrement et à la formation
50ème Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information : Déclaration de Madame Hadja Ouattara/Sanon, ministre du Développement de l’économie numérique et des postes
Galian 2019 : Paténéma Oumar Ouédraogo, lauréat du prix spécial de la Mission Fas’eau
Galian 2019 : Tiga Cheick Sawadogo de LeFaso.net remporte le prix spécial de l’ARCOP
Elections et défis sécuritaires au Burkina : La responsabilité des journalistes en question
Nom de domaine « .bf » : Les opérateurs de registre en conclave
Hackathons 226 : "La Poste plus" pour rapprocher les Burkinabè des services postaux
Bobo-Dioulasso : Le salon Africa Digital Space a clos sa première phase
Protection de la vie privée sur les réseaux sociaux : La Cil sensibilise les femmes des marchés et yaars de Ouagadougou
26e Journée de la liberté de la presse : « Le défi majeur est de préserver l’Etat de droit et le vivre-ensemble démocratique », déclare Boureima Ouédraogo
Message de monsieur le ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, remis Fulgance Dandjinou, a l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés